The ScoutWiki Network server was upgraded on June 3rd, 2020. We're currently seeing some problems with long page loads on certain pages (for example Recent changes on large wikies). Sorry for the inconvenience!

Yvon Bastide

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Yvon Bastide
Yvon Bastide lors de l'Assemblée Générale des EEDF en 2011 à Troyes
Yvon Bastide lors de l'Assemblée Générale des EEDF en 2011 à Troyes
Naissance : 1932

Historien et/ou collectionneur

Historien et/ou collectionneur.

Personnalité éclaireuses et éclaireurs de France

Éclaireuses et éclaireurs de France.

Personnalité française

France.

Yvon Bastide, né en 1932, est entré aux Éclaireurs de France à Montpellier en 1945. Une première expérience de scoutisme dit « d’extension » auprès des éclaireurs de l’hôpital psychiatrique de Saint-Alban sur Limaniole, sous l’égide du Dr Tosquelles, l’intéresse à cette approche et aux travaux de l’équipe nationale Extension animée par '' Érable '' Lévy-Danon. Il en rejoint le secteur des déficients auditifs à partir de 1954.

Professionnellement ingénieur conseil, il participe bénévolement d’une manière continue, avec son épouse Catherine, à l’intégration du scoutisme laïque dans une véritable « éducation populaire » en liaison avec les autres associations concernées par ce handicap (associations de sourds profonds et de devenus sourds, parents d’élèves, etc) :

  • participation à l’animation du groupe de l’Institut National des Jeunes Sourds de Paris ;
  • création en 1963 de l’association « Loisirs éducatifs de jeunes sourds », association d’éducation populaire, en liaison avec la Société Centrale d’Éducation et d’Assistance aux Sourds-Muets en France ;
  • création en 1964, avec ces deux structures, d’un centre de vacances et de formation, animé par les EEDF, au Fieux dans la Creuse ainsi que de stages de formation adaptés (en particulier, en langue des signes) pour les déficients auditifs et leurs animateurs ;
  • participation, à partir de 1967, à la commission « communication » de l’UNISDA, Union Nationale pour l’Insertion Sociale du Déficient Auditif et, plus particulièrement, interventions auprès des pouvoirs publics pour l’adaptation aux déficients auditifs des émissions de télévision lors des campagnes électorales (langue des signes, sous-titrage); participation aux premières émissions du « Journal des sourds » sur Antenne 2.

Dans le cadre des Éclaireurs de France puis des Éclaireuses et éclaireurs de France, Yvon Bastide a été responsable régional de 1968 à 1971, puis membre du Comité Directeur. Il rejoint l’équipe de Pierre François et Jean Estève, dans les années 70, pour s'efforcer d'apaiser un Mouvement en proie aux tensions.

À partir des années 1980, bien que n’étant pas historien, il s’intéresse à l’histoire du scoutisme laïque en France et publie successivement, en liaison avec les EEDF :

  • en 1999, « René Duphil, acteur et témoin de son siècle », édité par les EEDF
  • en 2000, « Jean Estève, un parcours engagé », édité par les EEDF
  • en 2004, « Une jeunesse engagée, documents et témoignages sur le scoutisme laïque pendant la période de la guerre 1939-1945 », édité par l’association Accent du Sud
  • en 2011, « Cent ans de laïcité dans le scoutisme et l’éducation populaire », édité par les EEDF

Plus récemment, l’Association pour l'histoire du scoutisme laïque (AHSL), qu’il a créée en 2010 et qu’il préside, a ouvert un site Internet dédié et lancé une collection d’ouvrages en coopération avec l’association Accent du Sud animée bénévolement par Philippe Bernat, également ancien membre des E.D.F.

Dans ce cadre ont été publiés les « actes » des journées de la mémoire du scoutisme laïque :

  • le scoutisme laïque dans la résistance à l’occupation allemande et au régime de Vichy,de la Résistance à l’éducation à la citoyenneté
  • la coéducation des filles et des garçons, une étape de l’éducation à la citoyenneté
  • du « système des patrouilles » à la « société de jeunes », l’émergence de la démocratie dans le scoutisme laïque,
  • du « scoutisme l’extension » aux « vacances adaptées », un siècle d’accueil du handicap dans le scoutisme laïque,
  • comment les Éclaireurs de France ont introduit la laïcité dans le scoutisme (où elle n’était pas) : scouts mais laïques, scouts et laïques

Et aussi :

  • Pierre Déjean, notre frère,vie et mort d’un mousquetaire laïque, résistant, assassiné par les nazis, rédigé par Maurice Déjean, frère cadet de Pierre Déjean, commissaire national E.D.F. mort en déportation
  • Huit décennies d’éducation populaire au service des jeunes sourds, documents et témoignages, rédigé en coopération avec son épouse Catherine,


Voir aussi