Yvette Calamaro-Fayman

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Yvette Calamaro-Fayman
totémisée "Puck"
totémisée "Puck"
1925 · Gone home.png 2008

Personnalité décorée du lion de bronze

Lion de bronze.

Personnalité éclaireuses et éclaireurs israélites de France

Éclaireuses et éclaireurs israélites de France.

Personnalité française

France.

Yvette Fayman (z"l) était une ancienne responsable des éclaireuses et éclaireurs israélites de France (totémisée Puck). Elle a reçu le Lion de Bronze en 2005 pour son engagement au service de ce mouvement.


Parcours scout

  • Née à Marseille en 1925, Yvette Calamaro entre aux EI en 1935, section I (pour Israélite) de la F.F.E. (Fédération Française des Éclaireuses) "MARSEILLE X".
  • Totémisée Puck au cours d’une sortie à Marseille.
  • Quitte la France pour le Maroc en octobre 1936. Elle revient en France l’été 1938 camper avec sa section à Payolle dans les Pyrénées où elle fait sa promesse d'éclaireuse.
  • A Casablanca, après un rapide passage aux Arielles, mouvement para-scout dirigé par des professeurs de lycée, et bien que très jeune, Yvette crée, en 1940, la section Israélite de la FFE - CASA II (il n’existait à l’époque qu’une section Unioniste).
sortie d'éclaireuses à Mehdia, au Maroc en 1942 (Yvette est debout, la troisième en partant de la gauche)
  • Des relations épistolaires avec le centre EI de Moissac se développent et, au fil des ans, de nombreux responsables EI sont reçus et hébergés avant de rejoindre la France Libre.
  • En 1942, avec le consentement du commissaire provincial FFE, la section Israélite est camouflée en « section Neutre » pour pouvoir continuer ses activités (mais dans le cadre de ses activités, la section reste strictement Israélite).
  • Parallèlement, Yvette devient secrétaire Générale de l’association Charles Netter, qui abrite un groupe de garçons - les Bilous - groupe qui sera transformé en troupe EI, sans uniforme ni existence légale. Jacques Levy (totémisé Mistral) en devient le chef.
  • Yvette forme des groupes sous différentes appellations à Mekhnès (dirigé par Elkrief), à Fez (dirigé par Illouz), et des sections à Marrakech et Fez.
  • En 1945, Casa II reprend sa véritable identité.
  • Titularisée cheftaine fin 1945 après avoir suivi des cours par correspondance avec Chef Léo (Léo Cohn, déporté à Auschwitz en juillet 1944) aux Courmettes.
  • Fait fonction de Commissaire Provinciale EI de la région Maroc jusqu’en février 1947, année de son départ du Maroc pour la France.
  • Se marie avec Lucien Fayman, s’installe à Toulouse où elle s’occupe des éclaireuses israélites jusqu’en 1954.
  • Départ pour la région parisienne, chargée par l’Équipe nationale de la formation des Cheftaines de clans éclaireuses.
  • Nommée Commissaire nationale Éclaireuses EI, Yvette participe aux discussions et tractations qui aboutissent à la dissolution de la F.F.E. en 1966 et à la répartition de ses biens. C’est ainsi que les EI deviennent propriétaires du chalet et du terrain des Près dans les Hautes-Alpes.

Yvette est restée fidèle à « l’esprit scout » et s’est toujours tenue informée de la vie du Mouvement.

EEIF Lion de bronze 2015.png


Éclaireuses et éclaireurs israélites de France Cet article fait partie de la série
Éclaireuses et éclaireurs israélites de France
Éclaireuses et éclaireurs israélites de France
Président : Jérémie Haddad
Commissaire général : Karen Allali
Commissaire2 : (aucun)
Tranches d'âge : Bâtisseurs (8/12 ans)Éclaireuses et éclaireurs (12/15 ans)Perspectives (15/17 ans)Compagnons (+18 ans)Aînés (... jusqu'à 120 ans !)
Organes : {{{organes}}}
Évènements : {{{évènements}}}
Centres : La Chapelle-en-ServalViarose
Publications :
Histoire : ChronologieDistinction
Associations adhérentes : {{{adhérents}}}
Personnalités : PrésidentsCommissaires GénérauxAutres personnalités...
Lois, promesses et engagementProgressions des branchesUniformeProjet éducatif