Welcome to the ScoutWiki Network

Veillée improvisation

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher

Dans une veillée scoute, on peut organiser une petite impro entre deux équipes comme jeu de veillée. Mais on peut aussi élaborer toute une veillée où les équipes s'affrontent dans un match tout ce qu'il y a de plus sportif.

Le match d'improvisations

Principe

A mi-chemin entre le sport et le théâtre, ce jeu met en scène six comédiens dans une arène fermée par une barrière et appelée patinoire. L’arbitre tire au sort un thème et une durée. Chaque équipe a alors 20 secondes pour se concerter avant de se lancer. Les matchs se jouent selon des règles extrêmement précises et sévères (il est notamment interdit de rire). Le public élit l’équipe gagnante en levant un petit morceau de papier à la couleur de l’équipe. Il lance la pantoufle – distribuée à l’entrée – pour signifier sa déception quand ça ne lui plaît pas.

Préparation

Si le match d’improvisation ne se répète pas, il n’est pas interdit de s’entraîner :

Dans la journée qui précède :

  1. Apprendre aux jeunes toutes les catégories et des principes de base dans chacune d’elles : les chantés, les dansés, les «à la manière de ... (Molière, Hélène et les garçons...) », les contes et légendes ...
  2. Rappeler aux guides et aux scouts les règles de base de la mise en scène, du sketch, du mime, de l’expression orale...
  3. Leur rappeler quelques conseils pour mener les matchs jusqu’au bout :
  • Veiller à écouter les autres comédiens.
  • Ne pas s’enfermer dans sa propre idée pour pouvoir rebondir sur celles des autres. « Par définition, l’impro ça foire tout le temps. C’est une succession d’échecs qui au lieu de décourager ouvrent d’autres portes ».
  • Créer un espace, des accessoires et les rendre perceptibles au public.
  1. Constituer 4 équipes (On peut mélanger les patrouilles par tirage au sort).
  2. Affecter une couleur par équipe. Distribuer à chacun un t-shirt, une bande de tissu ou de crépon aux couleurs de son équipe.
  3. Distribuer à chacun trois morceaux de papier vitrail des trois couleurs adverses
  4. Demander à chacun de venir avec sa lampe de poche.

L'équipe qui organise et mène la veillée peut avoir prévu l'ensemble des consignes sur des cartons à remettre aux participants au fur et à mesure.

Quelques déguisements peuvent être appréciés. On peut aussi inclure des jeux de confiance dans la préparation.

Le déroulement de la veillée

Introduction

Le match d’improvisation est né de l’application des règles du hockey au théâtre. Conséquence : cela donne lieu à un petit folklore autour du match lui-même.

Ex :

  • On compose différentes équipes.
  • Dans chacune des équipes, on nomme un «entraîneur », un capitaine d’équipe... puis chacun commence la veillée par un petit échauffement (entraînement chacun de son côté).
  • Chaque joueur reçoit son maillot (une côte en carton aux couleurs de l’équipe avec un numéro).
  • On procède à la présentation officielle des équipes, des entraîneurs et des arbitres.
  • On écoute les hymnes (chantés par chaque équipe).

Pour le match

2 équipes s’affrontent sur la scène, tandis que deux équipes observent dans le public. Puis les rôles changent.

N.B.: L’animateur veille à ce que chaque équipe change d’adversaire à chaque jeu.

A la fin de chaque joute, chaque membre du public vote pour l’équipe qui lui a laissé la meilleure impression. Le vote se fait en appliquant le morceau de papier vitrail de la couleur voulue sur la lampe de poche allumée. L’animateur inscrit secrètement sur une fiche le nombre de points totalisés par équipe (N.B. : Cette technique de vote peut être reprise pour une veillée où l’on choisit le projet d'unité (ou de section). On peut aussi imaginer une veillée interactive type «livre dont vous êtes le héros » où le public influe sur le scénario).

Conclusion

A la fin de la veillée, l’équipe qui a marqué le plus de points est déclarée vainqueur. Le capitaine de l’équipe victorieuse doit alors faire une courte citation (décalée bien entendue. Ex : «Donne un poisson à un homme, il pourra manger. Donne la photo d’un poisson à un homme, il pourra la regarder toute sa vie»).

On peut aussi imaginer remettre une coupe, une médaille, un diplôme à chacun…

Les différentes manières d'improviser

Jeux à proposer

Histoire à mettre en scène : Il est donné à chaque équipe des instructions afin que la même histoire soit mise en scène (ne pas mettre trop de détails).

En plus : On peut ajouter une liste de mots à placer dans le sketch et/ou des modes de discours.

Histoire à continuer : L'équipe qui organise la veillée présente une courte saynète (en situation) les équipes doivent inventer la suite. Variantes : les équipes se suivent toutes et doivent prendre le relais de l'histoire proposée par l'équipe précédente.

Instants photos : Chaque équipe doit présenter des photos sur un thème imposé.

Les lampes de poches sont éteintes (les torches sont éloignées) lors de la mise en place de l'équipe sur le lieu de présentation. On allume l'ensemble des lampes/ torches pendant 10 secondes au cours desquelles les personnes de l'équipes ne peuvent/ doivent pas bouger. - on peut aussi prendre des photos à ce moment là ;-)

Joutes oratoires

Le travail à la chaîne

L’histoire sans queue ni tête

Exemples de modes de discours et de contraintes

  • comme un petit enfant
  • avec un accent particulier
  • en zozotant
  • étonné
  • timide
  • plus de réseau
  • en colère
  • maléfique
  • hystérique
  • autoritaire

Liens

Pour aller plus loin :

  • POT Expression (Petits Ouvrages Techniques) – Éditions des Scouts de France p.

Voir aussi :


Cet article peut aider à préparer certains badges.