Welcome to the ScoutWiki Network

Vaclav Havel

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher


Vaclav Havel, né en 1936, est auteur dramatique, écrivain et homme politique tchécoslovaque puis tchèque.

Après la seconde guerre mondiale, il devient scout à la JUNAK. Lors de la prise du pouvoir des communistes en Tchécoslovaquie, le scoutisme est supprimé mais Havel va continuer à résister. Dissident célèbre, il acquiert une grande popularité et devient, après la Révolution de velours de 1989, le premier président de la République Tchèque et le restera jusqu'en 2003.

Il est toujours resté proche du scoutisme. Ainsi :

  • en 1999, il prononce le discours d'ouverture de la 10e conférence européenne de Guidisme et Scoutisme.
  • en 2008, il dédicace son foulard et d'autres en vue de leur mise aux enchères au bénéfice de la JUNAK.

«  Le patronage de cette conférence n’est pas une simple formalité car je fais partie des millions de personnes dans le monde qui ont été influencés par le Guidisme et le Scoutisme au cours des 90 dernières années. Après la deuxième Guerre Mondiale, j’ai eu l’opportunité d'être associé à la renaissance en Tchécoslovaquie du Guidisme et du Scoutisme, et puis de les voir anéantis par le régime communiste. Les principes des Scouts et des Guides – vivre dans la vérité, la fiabilité, l’ouverture à l’entourage, l’aide aux amis – sont estimés dangereux dans tous les régimes totalitaires, mais sont essentiels pour développer une société démocratique, ouverte à la citoyenneté. Le Guidisme et le Scoutisme sont “la pointe du compas” de la vie : ils montrent quelle direction donner à l’effort humain en période de carence d’éducation; ils apportent des réponses aux problèmes tangibles, tout en aidant les faibles et les opprimés. La mission du Guidisme et du Scoutisme est, aujourd’hui encore, de remplir nos obligations personnelles, vis-à-vis des autres et de se dépasser. »

Extrait du discours d'ouverture de la 10e conférence européenne de Guidisme et Scoutisme, 1999, Vaclav Have.

Il meurt le 18 décembre 2011.

Liens