The ScoutWiki Network server was offline since Friday 26th April because of a boot problem in the host server. All services should be back to normal since Sunday 12:00 (UTC). We apologise for any inconvenience caused by the outage.

Tente surélevée

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Tente surélevée de patrouille
Lors des week-ends et des camps de courte durée, la tente d'une patrouille est généralement plantée à même le sol.

Lors des grands camps, le temps réservé aux installations est plus important et permet de surélever la tente. Cela permet de ne pas dormir à même le sol, pour un plus grand confort et en cas de pluie ou de terrain en pente.
La construction d'une tente surélevée, surtout sur pilotis, reste assez délicate et demande une bonne maîtrise des technique et une grande réserve de perches suffisamment longues et solides. Ces constructions sont à réserver aux patrouilles expérimentées et qui ont la force physique de le faire (porter une perche de 5 mètres pendant que l'autre la noue contre l'arbre...).

Avec filets

Shéma tente surélevée.jpgPoteau pour tente sur pilotis.jpg

Construction

Dans cette méthode,on fabrique un cadre en bois que l'on fixe à des pilotis ou à des troncs d'arbres (voir schéma ci dessus).

On ajoute ensuite les traverses qui délimitent le lit de chaque scout puis entre ces traverses on met des filets (voir ci-dessous).
0807190050.JPG

et enfin on pose la tente en fixant les tendeurs à de grands clous que l'on plante dans le prolongement des traverses.

Attention, les tentes de 8 mètres de long avec un mât central sont délicates à installer. Notez de plus qu'il est souvent nécessaire de renforcer le cadre avec des poteaux intermédiaires.

On peut aussi essayer de bâtir une tente entièrement suspendue par de la paracorde et des poulies. Les avantages indiscutables sont l'inutilité des poteaux et des énormes trous associés, d'où une économie de temps et de bois. De plus les cordes et les poulies sont réutilisables pendant plusieurs années. Cependant, il est nécessaire d'utiliser des drisses en nylon très résistantes (charge de rupture >200kg, à ne pas confondre avec la charge de travail, dix fois plus faible) et il faut éviter, pour un premier essai, de l'élever à plus de 1 m de haut. De plus, il est préférable de doubler les drisses à chaque coin de la tente, ce qui contribue en plus à la stabiliser. Il est également nécessaire d'avoir une excellente maîtrise des nœuds, et en particulier le nœud de chaise et du nœud de batelier.

Lits

Avec cette méthode, les scouts dorment sur:

  • des filets (achetés ou fabriqués) ;
  • de la ficelle entrelacée avec des cordes de sécurité (c'est probablement la technique la plus économique et la plus simple à mettre en œuvre) ;
  • des sacs de café, de poste ou des toiles épaisses (ex : bâches de camion) ;
  • des hamacs : Voir l'article : Hamacs en toiles de jute ;
  • des tronçons de chambre à air.

Avec plancher

Tente surélevée lors de Contura

Il est possible aussi de créer un véritable « plateau de tente » en fabriquant une plate-forme sur modèle de la structure initiale. Plusieurs techniques sont possibles :

-Effectuer une sorte de tressage avec des branches plus ou moins épaisses, sachant que cette technique prend beaucoup de temps (surtout si les branches sont fines, ce qui est une obligation inhérente à la capacité de torsion du bois). Liez les branches par une claie et vous aurez un plateau de tente du plus bel effet sur les visiteurs. Attention, le poids qu'elle peut supporter est limité par la résistance des branches.

-Fixer des palettes (de récupération)sur les traverses.

-Une autre manière de faire, plus simple, mais plus coûteuse, consiste à aller acheter dans la scierie la plus proche (implique d'avoir un camion assez conséquent) des stères de « croûtes » ou "dosse" (partie extérieure du tronc avec l’écorce qui n’est pas utilisée dans la coupe de planches). Clouez ou liez par une claie et vous aurez un plateau très confortable. Attention selon les scieries, le prix des croûtes varie fortement, notamment en fonction de leur qualité et de la noblesse de l'essence.

L'avantage majeur à faire un plateau réside dans le fait que la patrouille, ou l'équipage pourra y installer sa table, son vaisselier, et organiser tout son coin de patrouille en hauteur. De plus, la structure sera renforcée. Même les terrains de camp les plus accidentés pourront devenir un petit coin de paradis. Le seul inconvénient est le confort, souvent moindre comme litière.

HLM

En généralisant la technique, il est possible de construire de véritable HLM de tente sur plusieurs étages !

Aspect règlementaire

Règlementation française

La DDJS de l'Oise a émis des instructions départementales[1] spécifiques aux lits superposés qui précisent :

«  Ils doivent comporter à un endroit visible les mentions «le couchage en hauteur ne convient pas aux enfants de moins de 6 ans » et « conforme aux exigences de sécurité ». (décret 95-949 du 25/08/95) En outre, ils seront équipés de 4 barrières de sécurité, les échelles seront fixées ainsi que les sommiers des lits supérieurs et l’ensemble doit être stable. »

En outre, la réglementation des activités de type accrobranche exigent un Brevet d'Etat pour des activités s'effectuant à plus de 3m de hauteur. Même si une réglementation spécifique n'existe pas à ce jour pour les tentes surélevées, on peut considérer qu'une hauteur de 3m est un maximum à ne pas dépasser, en respectant les instructions citées plus haut.

Annexes

Références


Cet article peut aider à préparer certains badges.