Modifications

Sauter à la navigation Sauter à la recherche
290 octets ajoutés ,  3 juillet 2008 à 01:36
m
lien
Ligne 1 : Ligne 1 :  
{{ébauche|personnalité|images}}
 
{{ébauche|personnalité|images}}
 
{{Infobox personnalité
 
{{Infobox personnalité
|naissance = 1904
+
|naissance = [[1904]]
|décès = 1998
+
|décès = [[1998]]
 
|image =  
 
|image =  
 
|largeur =  
 
|largeur =  
Ligne 14 : Ligne 14 :  
}}
 
}}
   −
Moniteur de patronage, autodidacte, '''André Cruiziat''' devient routier à 19 ans (clan Montalembert)  puis est C.T de la 100° Paris. Il est chef de groupe en [[1932]]-[[1934]] et, en même temps, assistant de [[Édouard de Macedo|Macédo]] pour la Route (il le reste jusqu’en [[1940]]).
+
Moniteur de patronage, autodidacte, '''André Cruiziat''' devient routier à 19 ans (clan Montalembert)  puis est C.T de la 100° Paris. Il est chef de groupe en [[1932]]-[[1934]] et, en même temps, assistant d'[[Édouard de Macedo]] pour la Route (il le reste jusqu’en [[1940]]). Par ailleurs, dès [[1931]], il animateur des camps du [[Le Breuil|Breuil]] avec [[Pierre Goutet]]. Il occupe ensuite diverses responsabilités à la Route de district tout en étant l'assistant de [[Édouard de Macedo|Macédo]].  
Par ailleurs dès [[1931]], il animateur des camps du [[Le Breuil|Breuil]] avec [[Pierre Goutet]]. Il occupe ensuite diverses responsabilités à la Route de district tout en étant l'assistant de [[Édouard de Macedo|Macédo]].  
     −
En [[1940]], Cruiziat rejoint Goutet à Vichy où il côtoie les [[Compagnons de France]], il participe à toutes les activités de l’E. N. R. durant la période de Vichy.  
+
En [[1940]], Cruiziat rejoint Goutet à Vichy où il côtoie les [[Compagnons de France]], puis participe à toutes les activités de l’équipe nationale route des [[scouts de France]] durant la période de Vichy.  
   −
Après la Libération, comme membre du comité national, il prend en charge les Amitiés des scouts et guides (créées en [[1941]]-[[1942]]) puis crée en [[1947]] la [[Vie nouvelle]], association de réflexion politique et sociale chrétienne. Il reste au comité national jusqu’en [[1968]], proche de [[Michel Rigal]] sur lequel il aurait eu beaucoup d'influence.
+
Après la Libération, comme membre du comité national, il prend en charge les Amitiés des scouts et guides (créées en [[1941]]-[[1942]]) puis crée en [[1947]] la [[Vie nouvelle]], association de réflexion politique et sociale chrétienne. Dans la même veine, il fondera pour les routiers [[scouts de France|SdF]] le ''cercle politique, économique et social de la route d'Île-de-France'', et s'opposera de façon virulente à [[Louis Faurobert]]. Assistant commissaire national route, il reste au comité national jusqu’en [[1968]], proche de [[Michel Rigal]] sur lequel il aurait eu beaucoup d'influence.
    
Personnalité entraînante et généreuse, André Cruiziat est une figure marquante du laïcat engagé dans le christianisme social.
 
Personnalité entraînante et généreuse, André Cruiziat est une figure marquante du laïcat engagé dans le christianisme social.
    
{{portail personnalités}}
 
{{portail personnalités}}
8 594

modifications

Menu de navigation