Différences entre versions de « César Geoffray »

Sauter à la navigation Sauter à la recherche
51 octets ajoutés ,  29 février 2008 à 12:47
De [[1930]] à [[1940]], César Geoffray est membre de la communauté artisanale de Moly-Sabata (inspirée de la démarche d’Albert Gleizes, qui était de confondre progressivement l'art, la vie, et la foi en Dieu). Il y partage alors les enseignements d'Albert Gleizes. Il y anime aussi des chorales et spectacles populaires, avec l'aide des autres artistes de Moly, notamment Anne Dangare et Lucie Deveyle.
 
Parallèlement, son ambition de fondateur ne fait que croître : en [[1932]], il prend la direction de la Lyre Ouvrière Bressane, en [[1936]] la sous-direction des « Chanteurs de Lyon ». En [[1940]], il fonde la [[Chorale fédérale du scoutisme français de Paris|chorale du [[Scoutisme Français]], à Lyon, et il est maître national de chant des [[Scouts de France]] de [[1942]] à [[1955]] après avoir fait sa [[promesse]] à plus de 40 ans. Il est l'un des 3 co-auteurs du "[[Les Chansons du Jamboree|Chansonnier de Moisson]]" réalisé à l'occasion du [[Jamboree de 1947]].
 
De cette implication dans le Scoutisme, naît le mouvement « [[A Cœur Joie]] » (d'après le nom d'un livre de chant des [[SdF]]), dont il est président-fondateur et qui tient ses premières "choralies" à [[Chamarande (centre de formation)|Chamarande]] (!) en [[1950]].
Utilisateur anonyme
Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.

Menu de navigation