Différences entre versions de « César Geoffray »

Sauter à la navigation Sauter à la recherche
138 octets ajoutés ,  10 octobre 2007 à 22:18
m
Liens wiki
m (Suppression homonymie Chamarande)
m (Liens wiki)
Né en [[1901]], César Geoffray est d'abord élève de Florent Schmitt au Conservatoire de Lyon (69). C'est dans la classe de ce dernier que César Geoffray obtint les premiers prix d'harmonie et de contrepoint ([[1922]]-[[1923]]).
 
De [[1930]] à [[1940]], César Geoffray est membre de la communauté artisanale de Moly-Sabata (inspirée de la démarche d’Albert Gleizes, qui était de confondre progressivement l'art, la vie, et la foi en Dieu). Il y partage alors les enseignements d'Albert Gleizes. Il y anime aussi des chorales et spectacles populaires, avec l'aide des autres artistes de Moly, notamment Anne Dangare et Lucie Deveyle.
 
Parallèlement, son ambition de fondateur ne fait que croître : en [[1932]], il prend la direction de la Lyre Ouvrière Bressane, en [[1936]] la sous-direction des « Chanteurs de Lyon ». En [[1940]], il fonde la chorale du [[Scoutisme Français]], à Lyon, et il est maître national de chant des [[Scouts de France]] de [[1942]] à [[1955]] après avoir fait sa [[promesse]] à plus de 40 ans. Il est l'un des 3 co-auteurs du "[[Les Chansons du Jamboree|Chansonnier de Moisson]]" réalisé à l'occasion du [[Jamboree de 1947]].
 
De cette implication dans le Scoutisme, naît le mouvement « A Cœur Joie », (d'après le nom d'un livre de chant des [[SdF]]), dont il est président-fondateur et qui tient ses premières "choralies" à [[Chamarande (centre de formation)|Chamarande]] (!) en [[1950]].
Le cheminement artistique de César Geoffray, homme passionné par le chant choral en commun, reste marqué par deux rencontres majeures : celle de Florent Schmitt au conservatoire de Lyon : César Geoffray reconnaît qu'il lui a transmis les secrets de son admirable technique musicale : clarté en musique, clarté de la mélodie, de la polyphonie, amour de la musique, et celle d'Albert Gleizes à Moly-Sabata, pour trouver la juste application de la technique du premier, dans le respect de ses principes - qui resteront fortement ancrés dans l'œuvre et la vie de César Geoffray.
* Celle de Florent Schmitt au conservatoire de Lyon. César Geoffray reconnaît qu'il lui a transmis les secrets de son admirable technique musicale : clarté en musique, clarté de la mélodie, de la polyphonie, amour de la musique.
* Celle d'Albert Gleizes à Moly-Sabata, pour trouver la juste application de la technique du premier, dans le respect de ses principes - qui resteront fortement ancrés dans l'œuvre et la vie de César Geoffray.
 
Créateur de plus de mille titres – harmonisations ou compositions originales – César Geoffray est nommé Instructeur national d'Éducation Populaire au Ministère de l'Éducation nationale en [[1945]]. Il s’est éteint à la veille de Noël, le [[24 décembre]] [[1972]].
 
Son oeuvre majeure reste la fondation des Chorales A Cœur Joie qui compte actuellement près de 800 chorales dans les pays d'europeEurope.
 
Parmi ses titres, on compte, par exemple [[La Belle Fille]] ou [[C'est un chemin secret]]
Bureaucrates, interwiki, swn_admin, Administrateurs
13 131

modifications

Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies.

Menu de navigation