Modifications

Sauter à la navigation Sauter à la recherche
93 octets ajoutés ,  2 août 2012 à 19:14
m
aucun résumé de modification
Ligne 17 : Ligne 17 :  
Mobilisé en [[1914]], il était capitaine au 9{{e}} Bataillon de Fusiliers Royaux quand il fut fauché à 26 ans, le [[6 juillet]] [[1916]], dans une charge à la baïonnette face à une tranchée allemande, en France à Ovillers (80300), où il repose toujours<ref>Cimetière d'Aveluy au nord d'Albert (60) rangée H, n°34.</ref>.
 
Mobilisé en [[1914]], il était capitaine au 9{{e}} Bataillon de Fusiliers Royaux quand il fut fauché à 26 ans, le [[6 juillet]] [[1916]], dans une charge à la baïonnette face à une tranchée allemande, en France à Ovillers (80300), où il repose toujours<ref>Cimetière d'Aveluy au nord d'Albert (60) rangée H, n°34.</ref>.
   −
Après sa mort, on publia de lui : [[Le système des patrouilles|The patrol system]] et ''Letters to a patrol leader, [[1917]]'' (''lettres à un chef de patrouille, commentaire de la Loi scoute''). Le centre [[Roland House]] à Londres fut fondé pour lui.
+
Après sa mort, on publia de lui : [[Le système des patrouilles|The patrol system]] et ''Letters to a patrol leader, [[1917]]'' (''lettres à un chef de patrouille, commentaire de la Loi scoute'').
 +
 
 +
Il légua une maison dans l'est de Londres qui servit pendant des décennies d'auberge de jeunesse pour les chefs scouts : le centre [[Roland House]].
    
Roland Philipps concluait généralement ses entretiens avec les scoutmestres, ses subordonnés, par ces paroles : « ''Pray about it, gentlemen''. », Réfléchissez à cela dans vos prières, messieurs.
 
Roland Philipps concluait généralement ses entretiens avec les scoutmestres, ses subordonnés, par ces paroles : « ''Pray about it, gentlemen''. », Réfléchissez à cela dans vos prières, messieurs.
3 560

modifications

Menu de navigation