Modifications

Sauter à la navigation Sauter à la recherche
10 octets ajoutés ,  11 février 2012 à 23:53
aucun résumé de modification
Ligne 1 : Ligne 1 :  
{{Infobox personnalité
 
{{Infobox personnalité
|naissance = [[1910]]
+
|naissance = [[1908]]
|décès =  
+
|décès = [[1996]]
 
|image = Kourkène_Medzadourian.png
 
|image = Kourkène_Medzadourian.png
 
|largeur = 100 px
 
|largeur = 100 px
Ligne 13 : Ligne 13 :  
''Le [[28 mai]] [[1918]] est fondée la 1ère République d'Arménie. Avant cette date, l'Arménie faisait partie de l'Empire Ottoman. Le [[2 décembre]] [[1920]], l'Arménie devient une des républiques de l'Union Soviétique. Le [[9 septembre]] [[1991]], l'Arménie redevient un état indépendant après la fin de l'URSS.''
 
''Le [[28 mai]] [[1918]] est fondée la 1ère République d'Arménie. Avant cette date, l'Arménie faisait partie de l'Empire Ottoman. Le [[2 décembre]] [[1920]], l'Arménie devient une des républiques de l'Union Soviétique. Le [[9 septembre]] [[1991]], l'Arménie redevient un état indépendant après la fin de l'URSS.''
   −
'''Kourkène (Georges) Medzadourian''' fut un des mainteneurs du scoutisme arménien en exil. Il arrive en France à l'âge de 14 ans en [[1924]]. Il fait ses études au lycée Henri IV à Paris puis des études de médecine. Il est médecin d'un bataillon d'infanterie pendant la guerre de [[1939]]-[[1940]]. Pendant les années d'occupation, il participe activement à la lutte contre le nazisme.
+
'''Kourkène (Georges) Medzadourian''' fut un des mainteneurs du scoutisme arménien en exil. Il arrive en France à l'âge de 16 ans en [[1924]]. Il fait ses études au lycée Henri IV à Paris puis des études de médecine. Il est médecin d'un bataillon d'infanterie pendant la guerre de [[1939]]-[[1940]]. Pendant les années d'occupation, il participe activement à la lutte contre le nazisme.
    
La devise des scouts arméniens Hay Ari est : ''Michd Badrasd (Toujours Prêt)''
 
La devise des scouts arméniens Hay Ari est : ''Michd Badrasd (Toujours Prêt)''
Ligne 58 : Ligne 58 :     
== Bibliographie ==
 
== Bibliographie ==
* Les exilés de paix, par Gorges Medzdourian (Éditions Entente - {{ISBN|2-7266-0003-4}})
+
* Les exilés de paix, par Georges Medzadourian (Éditions Entente - {{ISBN|2-7266-0003-4}})
    
== Voir aussi ==
 
== Voir aussi ==
18

modifications

Menu de navigation