Souffle créateur

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

A ses amis Jésus montre ses mains et son côté. Il les place en face de sa mort et de sa résurrection : il les provoque à un acte de foi. Alors Jésus souffle sur eux. C'est un acte créateur : au commencement, L'esprit de Dieu plane sur l'abîme et Dieu souffle son haleine de vie. Jésus reprend à son compte le même geste. Il est bien question ici de création, les apôtres deviennent des êtres nouveaux, croyants, animés du souffle de vie qui mettait en mouvement Jésus le Christ lui-même. Désormais ils deviennent capables de bouger dans le sens de l’Évangile, malgré le manque de souffle et de foi. Désormais ils sont capables d'entrer dans le secret de la mission de Jésus, ils comprennent autrement ses actes de et ses paroles, sa mort et sa résurrection. L'Esprit de Dieu est en eux, leur donne le regard de Dieu pour entrer dans le mystère de Jésus.

Désormais ils sont chargés, animés du souffle de Dieu, de transformer la terre, de lui insuffler le souffle de l’Évangile; de la faire tourner avec les valeur mises en évidence par Jésus : amour et don de soi, don et pardon, partage et connaissance du Père.

De lui donner son vrai visage voulu par Dieu. N'est-ce pas le sens même de l'Incarnation : changer la face de la terre des vivants ? Maintenant l'incarnation trouve son accomplissement.

A son tour, le baptisé reçoit le même souffle, est animé du même Esprit de Dieu le changement et le rendant capable à son tour de transformer la terre en arrachant sans cesse au pouvoir du péché et en annonçant l’Évangile de Jésus.

Chaque baptisé, avec ses dons propres qui lui viennent de Dieu et qui sont en lui le signe de la présence de l'Esprit de Dieu l'appelant sans cesse au-delà de ses faiblesses et de ses limites, est responsable de l'annonce des merveilles de Dieu ! Ces merveilles c'est tout ce que dieu a fait en Jésus le Christ pour créer une humanité une, sainte, pure, d'où le mal est extirpé avec son cortège de haines et de deuils.