The ScoutWiki Network server was offline since Friday 26th April because of a boot problem in the host server. All services should be back to normal since Sunday 12:00 (UTC). We apologise for any inconvenience caused by the outage.

Scouts hellènes en France

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Scouts Hellènes en France

Scouts Hellènes en France


Fondation : 1921
Disparition :
Fondateurs :
Président :
 :
Commissaire Général Scout: {{{commissairescout}}}
Commissaire Générale Guide: {{{commissaireguide}}}
Siège :
Site web : http://scouts.grecs.pagesperso-orange.fr/
E-mail : [mailto: ]
Effectifs : membres.
Effectifs : jeunes.
responsables.

mouvement orthodoxe

Mouvement orthodoxe.

Les Scouts Hellènes de Paris ont été fondés en 1921 par Isaïas Isaïas, l'un des premiers chefs du scoutisme grec (fondé en 1910).

Actuellement ils sont soumis conjointement au Scoutisme Hellénique (ΣΩΜΑ ΕΛΛΗΝΩΝ ΠΡΟΣΚΟΠΩΝ) et à la Métropole Orthodoxe grecque de France. Ils constituent une région des Scouts Hellènes à l'étranger.

Au moment de sa création la troupe de Paris réunit des jeunes d'origine grecque issus de l'ensemble de la diaspora (Egypte, Constantinople, Russie, Roumanie, Grèce...). Les premiers chefs sont d'origine grecque-égyptienne. Ils entretiennent des relations cordiales avec les Éclaireurs de France, les scouts Britanniques, les scouts Arméniens, Polonais et Russes. Après le départ forcé des grecs d'Asie Mineure, les enfants de migrants prendront le relais vers la fin des années 1920. Vers 1936 est créée une troupe de guides. Dès la fin de la guerre, la troupe est reconstituée.

Le mouvement connaît un grand moment de développement pendant les années 1950 où rien qu' à Paris, il dépasse les 250 membres inscrits. En 1950, une soixantaine de scouts et guides voyagent pour la première fois en Grèce pour assister au Jamboree National des Scouts Hellènes. A partir de ce moment et avec l'aide du recteur de la Cathédrale St Stéphane à Paris, père Mélétios, qui sera par la suite le premier Métropolite de France, les voyages vers la Grèce se multiplient.

Dans les années 1960, le scoutisme grec s'intègre dans la Métropole Grecque Orthodoxe de France et de Belgique. Le Métropolite devient le Commissaire régional du mouvement et collabore activement avec le scoutisme hellénique. Le diacre Stéphanos, par la suite évêque auxiliaire, organise la région qui regroupe des groupes en France (Paris, Marseille, Lyon, Lille, Grenoble...) et en Belgique (Bruxelles, Charleroi...). Des grands rassemblements ont lieu à Taizé et à l'abbaye de Chevtogne. Des camps sont organisés en France et en Grèce regroupant scouts et guides. C'est une première expérience de co-éducation qui se poursuivra avec la fusion des scouts et des guides en un seul mouvement vers 1970. Les chefs de cette époque s'intéressent aux transformations qui s'opèrent chez les Scouts de France et essayent d'innover en adaptant leurs projet pédagogiques à la réalité française. La création de la Métropole de Belgique en 1969 marquera la fin du scoutisme grec en Belgique. Le départ en 1999 de Mgr Stéphanos pour l'Estonie où il est élu archévêque marquera la fin du mouvement dans le midi de la France.

Le groupe de Paris s'est jumelé en 2010 avec le 2e groupe scout de Patras. Les camps d'été se font désormais en Grèce avec les scouts Grecs de Patras.

En 2011, le groupe de Paris a célébré ses 90 ans dans une grande exposition qui a réuni des scouts de toutes les générations.



Liens