Scoutisme fédéral

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher

En France, on désigne par cette expression des structures ou activités communes aux divers mouvements.


Histoire

Le camp de La Croix St Ouen en 1921, destiné à la formation des chefs, en est une préfiguration qui fut suivi par le camp-école de Cappy qui formait - sous une direction conjointe EDF et EUF - les chefs des trois mouvements EDF, EIF et EUF.

Le BIF et le Comité de liaison pour les guides et éclaireuses (FFE) dans un premier temps, puis le Scoutisme Français à partir de 1941 représente les associations scoutes françaises dans le cadre de l'internationale scoute (OMMS et AMGE).

Il faut faire la distinction entre :

  • les structures fédérales permettant l'expression de l'ensemble des associations membres de la fédération
  • les méthodes et programmes communs aux différentes associations membres de la fédération
  • les unités et programmes scouts créés pour répondre à des situations et à des besoins particuliers. On peut citer comme exemples :
    • les troupes fédérales créées avant 1939 en Indochine, en Afrique, et qui du point de vue religieux étaient "neutres".
    • après la seconde guerre mondiale, les troupes fédérales destinées aux enfants des forces françaises d'occupation en Allemagne.
    • les troupes fédérales dans certaines écoles militaires.

Pour certaines activités comme le vol à voile, le scoutisme marin, le chant choral, l'organisation de stages ou de camps, le cadre fédéral fut très important, tant par les facilités pratiques et techniques qu'il procurait que par la communauté d'esprit qu'il permettait.

Nombreuses pendant la période de reconstruction de notre pays dans les années 1950, les priorités fédérales ont évolué. Longtemps, la priorité a été l'action auprès des ministères: défense et valorisation au plan réglementaire du périmètre spécifique aux pratiques de scoutisme et les formations correspondantes. Bien entendu les activités internationales comme les Jamborees n'étaient pas absentes.

Actuellement

Depuis 2007, une réflexion s'était engagée entre les 5 associations membres du Scoutisme français pour mieux valoriser la dimension fédérale dans les pratiques et programmes de chacune des associations. Par ailleurs l'existence croissante d'autres associations de scoutisme reconnues par l'état a entrainé une modifications des comportements et le cadre " fédéral" est en cours d'évolution implicite:

  • le scoutisme marin est pratiqué en France en dehors du cadre fédéral par cinq associations reconnues par l'État et regroupées dans la Commission nationale du scoutisme marin: EEUdF, SGDF, AGSE, SUF, SMF qui ont créé une commission nationale du scoutisme marin consacrée à cette question, qui a notamment mis en place avec le ministère des diplômes unifiés.
  • des structures comme LaToileScoute organise des sessions comme Scout'comm : week-end de formation avec au programme six parcours de formation allant de la photo à la vidéo, en passant par le graphisme, les relations presse ou les réseaux sociaux. Occasion pour chacun des participants de se perfectionner sur les techniques de communication en compagnie de passionnés et de professionnels, tous bénévoles. Etaient ainsi présents en 2015 les Scouts et Guides de France, les Guides et Scouts d’Europe, les Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France, les Éclaireurs Neutres de France, la Fédération des Éclaireuses et Éclaireurs, les Scouts Unitaires de France et les Éclaireuses et Éclaireurs de France