Welcome to the ScoutWiki Network

Scoutisme des camps de prisonniers

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher

A partir de l'été 1940 jusqu'à 1945 un grand nombre de prisonniers de guerre français sont détenus en Allemagne, jusqu'à 1 900 000 hommes. Le régime de Vichy, en contact avec eux par un ministère spécial et la mission Scapini, décide de les encadrer moralement, le scoutisme d'adulte (Clan) est un des moyens de cette action qui se veut patriotique mais aussi d'adhésion au Maréchal Pétain, chef de l’État.

Va alors se mettre en place dans les camps de prisonniers une organisation soutenue par le Scoutisme Français qui avait créé un commissariat interfédéral aux prisonniers, prolongeant les clans routiers. C'est la Route des camps. Ainsi Michel Rigal, sous-lieutenant prisonnier, parle dans son Oflag des méthodes du scoutisme, anime activités diverses et cercles de réflexion et devient délégué du Scoutisme français. Rigal, pendant ses 5 années de captivité, reçoit 350 promesses d’adultes. Une autre activité est l'expression artistique. Max Ingrand et Aristide Caillaud préparent une grande tapisserie sur la "Vie des scouts", d'autres font du théatre scout. A l'Oflag XVII-A il existe un groupe de recherches sur le scoutisme unioniste.

les chalits à l'Oflag IV D

A l'Oflag IV D un groupe scout s’est rapidement constitué, d’abord avec les Eclaireurs de France (EDF) , ensuite avec les Éclaireurs Unionistes (EU) et les Scouts de France L’animateur des Scouts de France s’appelait Paul Froger, parmi les EDF, il y avait Maurice Bayen et Eugène Arnaud qui a repris la responsabilité quand Paul Froger a été libéré. Le camp a compté jusqu'à 6000 prisonniers dont 400 ont fait partie du groupe scout. Une Université, des activités de théâtre et de formation aux métiers d'éducateurs ont été organisés[1]. Dans l'agenda KIM de 1943 un prisonnier de l'OFLAG écrit à destination des scouts "libres". Plusieurs tentatives d'évasions y ont eu lieu entre 1940 et 1944, certaines ont réussies.


Les autorités militaires allemandes laissent se développer ce mouvement qui est surtout actif dans les Oflags, destinés aux officiers prisonniers. Dans les stalags, réservés aux soldats, la percée du scoutisme est plus difficile tant pour des raisons sociologiques que pratiques, les soldats sont souvent dispersés en commandos de travail. Par ailleurs et de façon plus spontanée le scoutisme comme l'origine régionale ou le métier est facteur de lien social dans les camps.

L'état d'esprit général de ce scoutisme P.G (Prisonnier de Guerre) est vichyste et attentiste, il n'incite guère à l'évasion vers la zone libre, encore moins à rejoindre Londres ou la Résistance.

Après 1945 et jusqu'à la fin des années 60, dans le scoutisme comme ailleurs dans la société française, l'esprit P.G est souvent présent et peut servir de grille d'analyse à certains comportements.


Clans de prisonniers

  • Clan Interfédéral de la Porte Ouverte : affilié le 3 mars 1942
  • Clan Interfédéral 1er des Captifs : affilié le 3 mars 1942
  • Clan Interfédéral 2e des Captifs : affilié le 3 mars 1942
  • Clan Interfédéral 3e des Captifs : affilié le 17 mars 1942
  • Clan Interfédéral 4e des Captifs : affilié le 21 mai 1943
  • Clan Interfédéral 1er du Chemin de Croix : affilié le 21 mai 1943
  • Clan Interfédéral 1re Saint-Georges : affilié le 3 mars 1942
  • Clan 1er Charles Péguy : affilié en avril 1944
  • Clan 1er Chemin de Croix : affilié en avril 1944
  • Clan 1er du cdt Charcot : affilié le 21 mai 1943
  • Clan 1er de Foucauld : affilié le 3 mars 1942
  • Clan 2e de Foucauld : affilié le 2 avril 1943
  • Clan 1er Dugesclin : affilié le 17 juillet 1943
  • Clan 1er Galliéni : affilié le 6 octobre 1942
  • Clan 1re Jeanne d'Arc : affilié le 1er octobre 1941
  • Clan 2e Jeanne d'Arc : affilié le 2 décembre 1941
  • Clan 3e Jeanne d'Arc : affilié le 23 juin 1942
  • Clan 4e Jeanne d'Arc : affilié en avril 1944
  • Clan 1er Laperrine : affilié le 3 mars 1942
  • Clan 1er Les Pairs : affilié en avril 1944
  • Clan 1er Lyautey : affilié le 6 octobre 1942
  • Clan 2e Lyautey : affilié le 2 avril 1943 et avril 1944
  • Clan 1er Maréchal : affilié le 2 avril 1943
  • Clan 1er Marquis de Montcalm : affilié en avril 1944
  • Clan 1re Notre-Dame de la Joie : affilié le 3 mars 1942
  • Clan 1re Notre-Dame de France : affilié le 1er octobre 1941 et le 2 février 1943
  • Clan 2e Notre-Dame de France : affilié le 2 décembre 1941
  • Clan 1er Notre-Dame de la Délivrance : affilié le 2 décembre 1941
  • Clan 2e Notre-Dame de la Délivrance : affilié le 17 juillet 1943
  • Clan 1er Notre-Dame de l'Espérance : affilié le 2 décembre 1941
  • Clan 2e Notre-Dame de l'Espérance : affilié le 9 novembre 1943
  • Clan 1er Notre-Dame de Batharam : affilié le 2 avril 1943
  • Clan 1er Notre-Dame de Chartres : affilié le 2 avril 1943
  • Clan 1er Notre-Dame de Liesse : affilié le 2 avril 1943
  • Clan 1er Notre-Dame de Strasbourg : affilié le 2 avril 1943
  • Clan 1er Psichari : affilié en avril 1944
  • Clan 1er Regain : affilié le 21 mai 1943
  • Clan 1er Saint-Etienne : affilié en avril 1944
  • Clan 1er Saint-François-d'Assise : affilié le 21 mai 1943
  • Clan 1er Saint-Louis Captif : affilié le 1re octobre 1941
  • Clan 2e Saint-Louis : affilié le 1er octobre 1941
  • Clan 1er Saint-Paul : affilié le 1er octobre 1941
  • Clan 1er Saint-Paul Hors-des-murs : affilié en décembre 1942
  • Clan 1er Saint-Pierre aux Liens : affilié le 1re octobre 1941
  • Clan 2e Saint-Pierre aux Liens : affilié le 1re octobre 1941
  • Clan 3e Saint-Pierre aux Liens : affilié le 1re octobre 1941
  • Clan 6e Saint-Pierre aux Liens : affilié le 21 avril 1942
  • Clan 7e Saint-Pierre aux Liens : affilié le 6 octobre 1942
  • Clan 1er Saint-Rémy : affilié le 1re octobre 1941
  • Clan 1er Saint-Vincent : affilié en avril 1944
  • Clan 1er Sainte-Marie de la Force par la Joie : affilié en avril 1944

Bibliographie

  • Maîtrise d'Histoire de Clément Millon le scoutisme dans les camps de prisonniers de guerre français (oflags et les stalags) durant la seconde guerre mondiale, FLSH de Lille en 2001.
  • Mémorial de guerre de Scouts de France (recueil de témoignages dactylographiés, 1945).
  • Le scoutisme à l’Oflag IV D pendant la période de 1940 à 1943 (témoignage et illustrations d'Eugène Arnaud) sur le site de l'Association pour l'histoire du scoutisme laïque (AHSL) http://www.histoire-du-scoutisme-laique.fr/