The MobileFrontend should be working again on the ScoutWikis

Scoutisme dans les films

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher

Les scouts ne se retrouvent pas que sur les photos des calendriers. Depuis que les pellicules tournent, les scouts ont eu le temps de venir s'y installer de temps en temps.

Films faits par (ou pour) des scouts

(NB : voir aussi dans les archives de l'INA, ainsi que pour la Grande-Bretagne les courts métrages de British Pathé)

Reportages sur des camps ou rassemblements

  • Mission Paul Coze réalisé par Louis Chaix en 1930 après leur voyage en Amérique du Nord.
  • Venue de Baden-Powell à Marseille en 1932 (9,5 mm noir et blanc muet de Georges Ferney).
  • Jamboree de Gödöllö de 1933 (9,5 mm noir et blanc muet de Georges Ferney).
  • Journées Scouts de France à Strasbourg en 1933 (9,5 mm noir et blanc muet de Georges Ferney).
  • Challenge routier de Strasbourg (en 8mm.)
  • Vingt-quatre heures chez les scouts (1h.20, tourné en 16mm) documentaire sur une troupe SDF au camp de province d'Orléans (sonorisation proposée avec des disques)[1].
  • Venue de Baden-Powell à Toulon en 1934 (9,5 mm noir et blanc muets de Georges Ferney).
  • Pèlerinage des Scouts de France à Rome (1 & 2) en 1934 (9,5 mm noir et blanc muet de Georges Ferney).
  • les Scouts de France à Royaumont + CEP de Compiègne en 1934 (par les Cinéastes Routiers, galettes 35 mm sur nitrate de cellulose).
  • Routiers court métrage de 30 minutes (sonore, format 35 mm) réalisé pour Fiat Film par l'équipe des "Cinéastes Routiers Scouts de France" en 1935[1].
  • Centre Scout[2]. à Paris en 1935 (par les Cinéastes Routiers, galettes 35 mm sur nitrate de cellulose).
  • Ingarö court métrage de 30' sur le Rover Moot de 1935 en Suède, réalisé pour Fiat Film par l'équipe des "Cinéastes Routiers Scouts de France".
  • Journées Scouts de France à Marseille en 1936 (9,5 mm noir et blanc muet de Georges Ferney).
  • 25ème Anniversaire des Scouts de France à Paris en 1936 (9,5 mm noir et blanc muet de Georges Ferney).
  • Des Quatre coins du Monde court métrage sur le Jamboree de Vogelenzang réalisé pour Fiat Film par l'équipe des "Cinéastes Routiers Scouts de France" en 1937.
  • Jamboree de Vogelenzang de 1937 (9,5 mm noir et blanc muet de Georges Ferney).
  • Obsèques du Chanoine Cornette à N.D. de Paris 1936 par les Cinéastes Routiers, pour France Actualité Gaumont.
  • Joie de vivre (1946) reportage sonore en 16mm. de 20 minutes sur le scoutisme d'extension des Éclaireurs de France, réalisé par Jean Tedesco.
  • Jeunesse du monde" (1946), film sonore du Scoutisme Français pour préparer le Jamboree de la Paix. durée 17 minutes.
  • Traversée de la Manche à la nage par 32 scouts routiers Scouts de France en 1947 (16 mm noir et blanc muet, 12 minutes 39).
  • Si tous les gars du monde film sonore EDF de Fernand Bouteille en 16mm. (55 minutes).
  • HE! HO! documentaire GDF, où Sophie découvre la vie d'un camp Guides de France, au début des années 1950.
  • Images du Jamboree de Bad-Ischl en 1951 (reportage de 35 minutes, tourné en 16 mm, noir et blanc sonore) par Georges Ferney.
  • La mystérieuse caverne (durée 30 minutes par Georges Ferney, en 1952) réalisé au gouffre de La Pierre Saint Martin avec le groupe spéléologique des Scouts de France.
  • Au Grand Large film en 16mm réalisé en 1953 sur les Scouts marins par Henri Readner et Yves Korbeaudeau.
  • film sur l'expédition au Tibesti (Éthiopie) de l'équipe Scout de France (couleur, 1h.45, 1954).
  • films sur l'Extension: en 1953 un film muet ( 30 minutes tourné en Kodacolor) était proposé à la location au QG SDF. Ils avaient une rubrique "Extension-films" où on trouvait un court métrage de 12 minutes (noir et blanc sonore) intitulé La neige est noire sur le camp des scouts aveugles à Courchevel en 1961. Les SDF avaient également à leur catalogue en 1964 un documentaire sonore (Kodachrome en 16 mm) de 25 minutes intitulé Scout malgré la nuit consacré au camp national des aveugles dans le Jura. Et dans la même rubrique des Routiers avaient réalisé un film noir et blanc (16 mm. sonore) Trois victoires d'enfants sur la rééducation de jeunes handicapés. [1].
  • "31 juillet", film couleur 16 mm sonore de 42 minutes, tourné en 1961 par les Eclaireurs de France sur les activités de camp d'un clan routier.
  • "Théo et les renards", film couleur 16 mm de 21 minutes des Eclaireuses et éclaireurs de France, tourné en 1964, sur l'accueil de Théo dans le scoutisme.
  • Activités et le chantier de travail du Centre Culturel de Ruffey, documentaire de 15 minutes tourné en Kodachrome 16mm sonore.
  • Riaumont, village de l'espoir, documentaire-fiction sur un jeune délinquant placé par l'autorité judiciaire dans ce foyer d'éducation surveillée ; tourné en 8mmm par Jean-Louis Foncine et Jean-François Pays en 1975 - 1977 (réédité en VHS).
  • Cent ans de scoutisme (2007) documentaire avec témoignages réalisé par France Télévision (disponible en DVD).
  • Histoires de scouts, documentaire de France 5 tournée en 2007 qui suit un groupe de pionniers et caravelles Scouts et Guides de France descendre la Sarthe en péniche.
  • Le Père Jacques Sevin, fondateur des Scouts de France documentaire d'Armand Isnard (Cat-Production) en 2013 diffusé sur KTO-TV, et en DVD.

Films de fiction et romans scouts

En Grande Bretagne trois films mal connus où Baden Powell joue son propre rôle comme Chef scout:

  • Boys scouts Be prepared: (1917): un scout découvre un dépot de carburant pour sous marin allemand.
  • Boys of the Otter Patrol: (1918): d'après un roman scout du même nom, voir La patrouille des loutres.
  • The Woodpigeon patrol (1930): une aventure de patrouille (les ramiers).

En France

  • Hardi boy scouts (1916) ! "cinédrame vécu en 1915-1916, de la guerre italo-autrichienne"...
  • Cœurs héroïques (1927) premier grand film muet SDF, scénario de Paul Coze qui y joue le chef de troupe. Des brochures illustrées de photo en ont été tirées, et le film a été aussi projeté à l'étranger. Isis Film (la Bonne Presse) en a produit 4 versions : de 2.800 mêtres, de 2.600 m. (77'), pour projecteur Pathé Rural, et Pathé Baby (26').
  • Nino Scout de France (1930) film muet produit par les troupes 1re et 2e Gentilly (voir Aloysius Vachet)
  • La Rose des Vents court métrage tourné par les Comédiens Routiers en 1933 dans la lande de Penmarc'h, en Bretagne[1].
  • Antoine chef de Bande (1948) de Roger Faucault et Pierre Villiaume sur une idée de Jean-Louis Foncine (tourné en 16 mm, durée 1h.50, réédité en VHS).
  • Le Merveilleux Royaume (durée 35 minutes, en 16 mm sonore couleurs, par Georges Ferney en 1954) d'après le récit homonyme de Pierre Labat (collection Signe de piste).
  • Foulard noir long métrage (88 minutes) sonore de Jean-Claude Alain tourné en 16mm noir et blanc en 1955, réédité en DVD en 2010, d'après son roman scout sur les patrouilles libres paru en Collection Jamboree sous le pseudonyme de Jean-Marie Dooz.
  • Les Cent Camarades d'après le roman de Claude Appell (collection Signe de piste) par Georges Ferney (durée 90 minutes, 1957, réédité en VHS).
  • Le Chemin de la Liberté d'après le roman de Georges Ferney parue dans la collection Signe de piste (durée 90 minutes couleur, 1958).
  • Théo et les renards (durée 22 minutes, en 16mm couleur et sonore, 1964) d'après le livre du même nom de Jacques Bador avec deux patrouilles des Éclaireuses et éclaireurs de France.
  • La bande des Ayacks série TV (filmée en 1968, disponible à l'INA) d'après le roman de Jean-Louis Foncine.

Au cinéma et à la télévision

L'image du scoutisme au cinéma et à la télévision est facilement caricaturale, et souvent négative malheureusement.

Rôle principal tout au long du film

  • Robinson junior (1929), connu aussi sous le titre Black and White, film sonorisé sur disques 33 tours 1/3, où le fils du réalisateur Albert Machin se retrouve comme Robinson habillé en boyscout, avec un autre enfant noir.
  • Bird'scout (avant 1937), dessin animé sonore et parlant de 8 minutes.
  • Bons Scouts (Good Scouts) court métrage d'animation de Disney sorti en 1938, avec Donald chef de troupe partant en expédition dans la forêt avec ses neveux. De même en 1939 on a un Donald Duck Sea Scouts. [3]
  • Promesses (1939) de René Delacroix, avec Madeleine Robinson en cheftaine dévouée aux jeunes.
  • Mr Smith au Sénat (Mr. Smith Goes to Washington) 1939 de Franc Capra, avec en bande musicale le chant des adieux, Red River valley, le chant de Gilwell. Frank Capra y représente l'esprit "Boy Scout", quasiment sans uniforme, mais en tant que chef de Boy Rangers devenu sénateur, luttant face aux combines des lobbys à Washington.
  • Demain des Hommes (Follow Me, Boys  !) 1966 film par Walt Disney avec Kurt Russel sur le scoutisme américain des BSA (en V.O sous-titré français).
  • Cuckoo Patrol 1967 comédie anglaise réalisée par Duncan Wood.
  • Scout Toujours (1985) de Gérard Jugnot.
  • Docteur Sylvestre "Pour l'exemple" (TV 2000) terrible caricature de chef de troupe "psycho-rigide" avec pompes et méthodes para-militaires.
  • Ne pleurez pas Jeannettes (TV 2003) où une fille âgée de 16 ans, a disparu lors d'une épreuve nocturne en forêt, organisée en camp scout. La même nuit, une autre jeune fille elle aussi « jeannette », meurt suite à une chute de 30 mètres. La thèse officielle soutenue par le chef du camp parle d'une mort accidentelle, mais l'autopsie révèle un meurtre précédant la chute. Navarro mène l’enquête et interroge Cédric, un éclaireur grand ami des deux filles.
  • Les Aiguilles rouges (2005) réalisé par Jean-François Davy avec sa patrouille perdue en montagne.
  • Le trésor caché de Butch Cassidy (Outlaw Trail) téléfilm US 2006, où son petit-neveu qui tient le rôle principal est en uniforme scout presque tout le long du film, ainsi que ses camarades de la même patrouille.
  • Là-haut (Up) 2009 film d'animation des studios Disney Pixar, avec un jeune explorateur plein de badges.
  • Let's Go Our Own Way (Gremo mi po svoje) 2010.
  • Si on jouait au jeu de piste court métrage d'animation (7 minutes) de Kaeloo sorti en 2012 (RTBF).
  • Moonrise Kingdom (2012) une fugue amoureuse au milieu d'un camp scout américain des années 1960.
  • 1914 : Le secret de Confrécourt (2014) un film des Guides et Scouts d'Europe diffusé sur KTO, présentant un camp de chef sur un site de la grande guerre.
  • Manuel de survie à l'apocalypse zombie (2015, Scout's Guide to the Zombie Apocalypse) comédie d'épouvante américaine sur 3 scouts face à attaque de zombies.
  • A qui la faute (2015, court métrage 19') sur un camp où une Guide de France a embrassé une autre fille.

Plusieurs plans avec des scouts (quelques minutes) :

  • La Fin du jour[4] (1938) de Julien Duvivier, où le vieux Michel Simon rejoint un camp Scout de France avec un chef, souriant et énergique. Ils construisent un pont en côtoyant des Guides, vont apporter du vin à un asile de vieillards, et aider à distribuer les programmes de théâtre. A la fin, on retrouve le chef et la cheftaine fiancés en uniforme (tout deux avec chapeaux).
  • Mr Scoutmaster (1953) où une star de la TV (Clifton Webb) se met au scoutisme pour renouer avec le monde des jeunes.
  • le déjeuner sur l'herbe (1958) de Jean Renoir, montre au tout début du film quelques images télévisée d'un soit disant Jamboree de scoutisme féminin avec une cheftaine engoncée dans l'uniforme (d'une association européenne imaginaire). A la fin du film, on retrouve des Guides à l’hôtel (avec cravates, flots noir vert rouge, ou staffs) chantant pour un mariage.
  • Dans l'eau qui fait des bulles[4] (1960) de Maurice Delbez, où Louis de Funès a le droit à un discours moralisateur comique d'un chef de troupe Suisse (Pierre Doris) en grand jeu, puis défile en chantant avec eux, et un peu après ramasse encore ce chef avec son mat totem en pleine nuit.
  • Train, amour et crustacés (1959) It Happened to Jane avec Jack Lemon en chef scout et Doris Day chantant Be Prepared devant une meute de cub scouts BSA.
  • Boccace 70 (1962) de Federico Fellini, avec une inspection et remise de récompense pour quelques scouts (et louveteaux), dans "la tentation du docteur Antoine".
  • le Souffle au cœur[4] (1971) réalisé par Louis Malle, avec une montée aux couleurs de la 1ère Le Chesnay (FSE) et une veillée scoute (chantant Notre Dame des éclaireurs).
  • le Viager (1972) réalisé par Pierre Tchernia avec Michel Serrault, Michel Galabru, Claude Brasseur, Yves Robert : une troupe de scouts belges réfugiée en 1940 s'invite pour quelques minutes d'images de veillées, de dérouillage et un départ en exploration.
  • Au Revoir les Enfants (1987) où Louis Malle met en scène des scouts (en foulard et béret) dans un grand jeu en forêt durant l'occupation.
  • Hiver 54 (1989) sur l’œuvre de l' Abbé Pierre, où Denis Amar montre des scouts en service presqu'un quart d'heure dans ce film.
  • Indiana Jones et la dernière croisade (1989) où Steven Spielberg (lui même ancien scout) met en scène pendant plus de 10 minutes les exploits scouts de l'adolescent Henry Walton Jones Junior (River Phoenix) qui choisira plus tard le nom d'Indiana Jones (Harrison Ford).
  • Pour l'honneur des scouts ("Edge of Honour") 1992, où une bande de scouts américains découvre un cache de trafiquants d'armes et se mettent à tirer comme des policiers !
  • Jeux d'enfants ("Kinderspiele") réalisé par Wolfgang Becker en 1992, où le héros est invité par un ami à un camp scout, d'où il sera renvoyé.
  • Blessures Secrètes (This boy's life) 1993 de Michael Caton-Jones où Robert De Niro inscrit le jeune rebelle Leonardo DiCaprio aux BSA. Ils essayent leur tenue (des années 1950), puis apparaissent encore tout deux en uniforme lors d'une dispute.
  • la Soif de l'or (1993) film comique, où Christian Clavier tombe sur un chant (« Là haut sur la montagne ») avec des scouts (en beige) et leurs tentes autour d'un feu de camp. Au mat flotte la flamme verte à croix blanche des SDF. Pas de chef, mais un abbé en soutane avec béret sur la tête. L'orage éclate, et il est forcé d'héberger pour la nuit ce groupe qui se révèle être de grands louveteaux en chemises jaunes avec tous leurs insignes des années 90 (mais avec bague de foulard et short beige) !
  • Scout un jour, scout toujours (Boy Scoutz N the Hood) 8e épisode de la saison 5 des Simpson en 1993, où Bart se retrouve inscrit chez les scouts et finira séduit par les avantages que celui lui apporte, surtout celui de pouvoir posséder un couteau.
  • Meurtre dans un jardin potager (Maigret TV : saison 8, épisode 2) en 1999, où Bruno Cremer arrive dans un village en même temps qu'une troupe scoute qui passe et repasse (en tenue bleue). On les voit monter ses tentes-patrouilles dans une cour, faire des courses à l'épicerie, et passer avec des vaches à eau ou des bidons de lait.
  • Jamais Prêt (TV les Monos 2002) emmenant une bande de jeunes de Montreuil dans les Pyrénées pour rebaliser des sentiers de randonnée. Parallèlement à eux, un groupe de jeunes filles « Scoutes (sic) d'Europe » font le même parcours. Un des garçons de Montreuil est amoureux d'une des jeunes filles. Ils se retrouvent en cachette jusqu'au jour où ils sont découverts. Un prêtre responsable des scouts envoient ces dernières sur un parcours de pénitence. Mais elles ont un accident. Heureusement les jeunes et leurs monos sont là pour les secourir et les sauver...
  • Stuart Little 3 En route pour l'aventure, film d'animation avec une souris, en 2005.
  • Bienvenue chez les scouts ("Den Brother") Disney Channel TV 2010. Suite à une faute lors d'un match de hockey, un gars égoïste est obligé de s'occuper de la bande de scouts dont fait partie sa petite sœur Émilie. Il en profite pour les faire travailler pour les tâches quotidiennes dont il devait s'acquitter, sans savoir que son existence va prendre un tournant de par cette intrusion.
  • Ainsi soient-ils : Série télé produit par Arte en 2012. Le premier épisode (Episode 1) montre le départ d'un jeune chef qui part pour le séminaire. On peut voir une peuplade SGDF en tenue. Ils offrent un cadeaux au nom des "scouts et jeannettes" du groupe.
  • Misfits (Saison 5, épisode 1, 2013) : Série télé produite par la chaine britannique E4 où des jeunes en travaux d'intérêts généraux se voient dotés de superpouvoirs, à la suite d'un orage. Dans cet épisode, des scouts résident dans le centre communautaire où se déroule la série. Ces scouts se trouvent affectés par un pouvoir qui les a convertis en servants de Satan. Une des scouts convertit un des personnages principaux en le séduisant...
  • Au nom des fils (2014), téléfilm autour du thème de l'accident de Perros-Guirec.

Bref passage avec scouts (de quelques secondes) :

  • Le Grand Alibi (Stage Fright) 1950 d'Alfred Hitchkok avec Marlène Dietrich où c'est à un petit louveteau (cub scout) en uniforme qu'on confie une poupée ensanglantée devant qui l'assassin est confondu.
  • Cette sacrée famille (Room for One More) 1952 avec Cary Grant qui adopte un garçon handicapé dont la vie est changé par la famille et le Scoutisme (devenant Eagle scout).
  • Vacances de Monsieur Hulot (1953) de Jacques Tati, avec une cheftaine au sifflet et gros sac à dos accompagnée de boy-scouts (sans insignes) éméchés et bohèmes, qui les raccompagnent nuitamment, réveillant la clientèle de l'hôtel horripilée par leur vacarme.
  • Snobs ! (1961) avec Francis Blanche, Pierre Dac, Dufilho, Michel Lonsdale où des scouts (et surtout leur chef, un peu benêt) illustrent une satire de la société provinciale de la fin des années 1950.
  • La Belle Américaine (1961) avec le jeune Louis de Funès qui voit passer une patrouille scoute en explo, chantant la Piémontaise à côté de sa voiture en panne.
  • l'arbre de Noël (1969) réalisé par Terence Young, avec Bourvil et William Holden : on voit pendant quelques minutes une meute de louveteaux avec ses cheftaines arrivant au château avec des staff (!) et chaussettes blanches.
  • L'Escalier (Staircase) en 1969, avec Rex Harrison et Richard Burton en couple homosexuel, passage d'une meute de louveteaux britanniques en casquette.
  • La Fiancé du Pirate (1969) Nelly Caplan avec un bref plan où Bernadette Lafond (prostituée se vengeant dans un méchant village) pique un béret (kaki!) à un grand scout qui essaye d'allumer un feu. Elle le retrouve plus tard (toujours en uniforme SDF) pour le déniaiser.
  • La Prof du bahut (La professoressa di scienze naturali)) comédie érotique réalisée en 1976 par Michele Massimo Tarantini avec une équipe habillée comme des scouts italiens avec une simulation de karaté.
  • Au bon beurre (1981) téléfilm réalisé par Édouard Molinaro où l'on voit des scouts offrir une canne au Maréchal Pétain.
  • Elle voit des nains partout (1982) comédie loufoque avec brève participation d'éclaireurs unionistes de la FEEUF .
  • Dellamorte Dellamore (1994) quelques scouts italiens dont le car a été accidenté jouent les morts vivants (grands staffs, chapeau scout et croix de promesse scout d'Europe aperçue rapidement au cimetière).
  • Max zéro malgré lui (Bushwhacked) réalisé en 1995 par Greg Beeman. Un petit coursier est soudainement recherché pour meurtre dans tous les États-Unis et entraîne dans sa fuite un groupe de scouts qui le prennent pour leur chef.
  • Les Monos "le Responsable" (TV 1998) en stage de spéléologie un animateur voit resurgir un souvenirs enfouis depuis trente ans (alors qu'il avait douze ans, trois de ses camarades scouts avaient trouvé la mort dans des grottes...)
  • Arlington Road (1999) où l'on voit une troupe de jeunes aventuriers ("comme des scouts, mais pour des enfants plus jeunes") prononcer en public un texte de promesse en uniforme kaki et foulard. Un fils tout heureux de son camp, qui donne quelques nouvelles au téléphone, et son père qui va essayer d'aller rechercher son fils au lieu de camp, rencontrant des chefs (en uniforme de style américain).
  • Cuzco (2000) Kuzco, l'empereur mégalo (film d'animation de Walt Disney) dont les dernières images montrent le benêt attaché à la méchante, transformé en chef scout au profit d'un tas d'animaux.
  • les triplettes de Belleville (2002) film d'animation où un scout essaye de faire traverser la rue à une fausse aveugle et salue à trois doigts.
  • Les Beaux-jours (2003) téléfilm où les jeunes ouvrières des congés payés de 1936 sont doublées en vélo par une troupe scoute menée par un aumônier.
  • Ma vie n'est pas une comédie romantique (2007) avec un premier plan de quelques secondes seulement, vers la 40ème minute, où l'on voit passer quelques louveteaux SdF en chemises jaunes.
  • Le frangin d'Amérique téléfilm de Jacques Fansten (2008) où un adolescent déclare en avoir marre des scouts (avec quelques plans de départ en camp).
  • Sœur Sourire (2009) film franco-belge de Stijn Coninx commençant par une partie de foot (en uniforme) avec des guides et scouts belges.
  • On se quitte plus (2012) Téléfilm de Laurence Katrian où un policier infiltré ("renard intrépide") se retrouve avec "Blaireau malchanceux", un ancien scout et vrai boulet (genre "le Dîner de cons")... Un scène au début avec des scouts en orange qui font du kayak, et plusieurs allusions.
  • Zootopie (2016), film d'animation de Disney où un renard se rappelle quand il a voulu faire partie des scouts.

Images très fugaces où apparaissent quelques scouts

  • Sous le plus grand chapiteau du Monde (1952) par Cecil B.De Mille, au milieu des spectateurs on peut remarquer un louveteau (vers la fin du film, avant la chute du trapéziste).
  • les femmes du général (1962) d'après la pièce d'Anouilh : la valse des toréadors où dans la première scène, des scouts habillé à l'ancienne apparaissent brièvement.
  • la Boum (1980) où les deux sœurs apparaissent une fois en Guides de France (chemise bleue ciel, la plus jeune portant l'insigne de Promesse).
  • les Chariots de feu (1982) où on aperçoit à plusieurs reprises des scouts pendant les scènes qui se passent au stade des jeux olympiques à Paris.
  • Hook (1992) la revanche du capitaine Crochet, où parmi les enfants perdus on distingue par deux fois deux scouts (BSA, comme le fut Steven Spielberg) vers le milieu du film, et à table à la fin.
  • 1001 pattes (1998) vers le milieu (et à la bataille finale) de ce film d'animation, on aperçoit des fourmis avec foulards (et qui saluent !)
  • Les plages d'Agnès (2008) se remémore des grands jeux avec quelques images d’Éclaireuses de la FFE.

Allusions, seulement dans les dialogues

  • Dexter (série) (2006) Allusion de Dexter "Toujours pret, telle est ma devise. Les scouts et moi on a ca en commun".
  • Léon Morin prêtre (1961) une brève allusion au tout début de ce film avec le jeune Jean-Paul Belmondo en soutane : en voyant passer des soldats italiens, on les prends pour des Comédiens Routiers
  • les Culottes Rouges (1962) "Tu as bien une tête de boy scout !" dit-on à Bourvil un peu niais
  • La Grande Évasion (1963) où un prisonnier américain et un gardien allemand parle du temps ou ils étaient scouts
  • Casino Royal (1967) où Woody Allen fait une allusion grivoise à ce qu'il aurait appris aux louveteaux
  • The Wrong Guys (1988) où cinq adultes, anciens louveteaux, vont camper à la montagne
  • Spy game (2001) où le personnage joué par Brad Pitt confie à Robert Redford avoir appris à tirer "chez les boy scouts". En voyant sa jeune recrue revenir d'une mission particulièrement difficile, Redford s'exclamera : "Bonne pub pour les scouts"
  • Nights and Days Knight and Days en V.O. (2010) où Tom Cruise rappelle que s'il est toujours prêt c'est parce qu'il a été scout, et l'on voit une photo de lui jeune en Eagle scout
  • Captain America : First Avenger (2011) où le super-héros évoque aussi son passé scout
  • Case départ (2011) où l'un des deux héros en forêt dit qu'il a été Scouts de France, spécialement doué pour les courses d'orientation

Galerie

Liens externes

  • Pour en savoir plus sur ces films, se reporter au forum de discussion de la Fraternité du scoutisme.
  • encore plus de films sur Wikipedia en anglais.
  • Jean-Marie Lecointre a recensé encore une trentaine d'autres allusions au scoutisme dans des dialogues de films, page 38 à 40 dans la revue Scoutisme patrimoine et collections n°109 (d'octobre 2012).

Notes et références


  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 éléments d'informations sur le Cinéma scout rassemblés par Louis Fontaine dans sa petite encyclopédie Mémoire du Scoutisme p.101-102.
  2. Voir Kim (magazine) du Réseau Baden-Powell n°135.
  3. Ces deux petits dessins animés sont deux visibles sur Youtube.
  4. 4,0, 4,1 et 4,2 Extraits collationnés visibles sur Gloria.tv.