The ScoutWiki Network server was offline since Friday 26th April because of a boot problem in the host server. All services should be back to normal since Sunday 12:00 (UTC). We apologise for any inconvenience caused by the outage.

Rocher du conseil

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher

Le Rocher du Conseil, dans le louvetisme, correspond au conseil de la Meute, c'est à dire une assemblée constituée des louveteaux (ou de louvettes) et de leurs chef(taine)s. C'est le moment privilégié de communication entre la Meute et son chef.

Le Rocher du Conseil dans le Livre de la Jungle

Dans le Livre de la jungle de Rudyard Kipling, le rocher du conseil a lieu tous les mois, à la pleine lune. Les loups du clan de Seeonee se réunissent autour d'Akela, en présence de tout le clan, et y discutent de la direction et de la vie du clan. Notamment, ils y présentent leurs louveteaux nouveaux nés.

Le seul animal non-loup admis au Rocher du Conseil est l'ours Baloo, qui prend part à l'éducation des louveteaux, ainsi bien sur que Mowgli, mais lui étant considéré comme loup.

Pédagogie du Rocher du Conseil

Une meute au Rocher du Conseil

Le rocher du conseil est là pour prendre des décisions (exemple: choix de la chasse) et pour les événements important pour la vie de meute (promesse, remise de foulard, etc.). En termes juridiques, il s'agit à la fois du parlement et du tribunal de la Meute : c'est là que les décisions importantes sont prises, concernant et les activités de la Meute elle-même, et les évènements touchant des louveteaux en particulier. Par exemple, la Meute pourra décider en Rocher du Conseil si telle ou telle Patte tendre récemment entrée à la Meute est digne de prononcer son engagement et de recevoir son foulard.

Le Rocher du Conseil est aussi utilisé pour exprimer de façon un peu solennelle les tenants et les aboutissants de la journée : expliquer les activités qui vont avoir lieu, faire un bilan des activités passées, notamment. Dans les camps, on pourra notamment utiliser le Rocher pour remettre les badges, annoncer qui a reçu, ou simplement remettre telle ou telle décoration, remettre des récompenses pour la journée, distribuer les services du jour ou commenter la façon dont ont été réalisés ceux de la veille, etc.

Le chef de Meute l'utilisera aussi pour passer des instructions importantes, éventuellement pour faire des remontrances générales (les remontrances personnelles doivent d'abord se faire en privé), et bien sur pour écouter ses loups lui donner leurs avis et leurs envies.

Quelques règles

Les quelques règles qui suivent ne doivent pas être considérées comme parole d'Évangile, mais comme des règles générales que chaque chef de Meute adaptera en fonction de son unité et du caractère de ses enfants. Elles sont plutôt destinées à indiquer quelle doit être l'ambiance générale du Rocher, qu'à fixer des critères précis pour un bon ou un mauvais rocher.

Le lieu

Le Rocher peut être un vrai rocher, ou une éminence pouvant le figurer. Il va de soi que lorsque le Rocher du conseil a lieu à l'intérieur, l'utilisation d'un vrai rocher n'est pas possible. Dans le pire des cas, si on ne peut rien trouver qui puisse en tenir lieu, on marquera le rocher d'Akela d'une manière où d'une autre, afin qu'il soit possible de le reconnaître, par exemple avec le mat de meute. Il est possible de mettre dessus une peau de tigre (une véritable si on a de la chance, ou une en peluche) pour rappeller la peau de Shere Khan placée sur le rocher par Mowgli.

Le Rocher peut être caché. Le Rocher du Conseil est un lieu réservé à la Meute ; c'est une catastrophe quand un étranger y parvient, comme quand Shere Khan intervint au Rocher du Conseil du clan de Seeonee pour dresser les loups contre Akela et Mowgli. On choisira donc un endroit un peu à l'écart, et on ne rassemblera évidemment pas le Rocher sous les yeux des parents.

La prise de parole

Akela détient la parole. C'est Akela seul qui détient la parole au Rocher du Conseil, et qui la donne aux loups qui souhaitent s'exprimer. Le Rocher du Conseil est en effet le rocher d'Akela ; si les assistants doivent parler, il est donc préférable qu'ils s'adressent en privé à Akela, qui transmettra à la Meute. De même, les louveteaux ne doivent pas parler quand ils veulent, mais demander la parole.

Les loups demandent la parole. Pour ce faire, une méthode couramment utilisée est de dire que les loups désirant parler demandent la parole en mettant leurs mains comme les oreilles du loup, deux doigts dressés, serrés, et les autres pliés, les mains contre les tempes. On peut aussi décider qu'en parlant, les loups doivent être en position du loup, accroupis et les mains au sol (comme au début du grand hurlement).

Seuls les loups ayant prononcé leur promesse ont droit de parole. Si une patte tendre désire s'exprimer, elle doit le faire par le biais de son parrain ou d'un autre loup ayant prononcé sa promesse.

Ces règles permettent de formaliser légèrement le Rocher, d'éviter qu'il ne devienne une foire où chacun dit ce qu'il veut quand il veut, ce qui ferait que personne n'entendrait rien. Ici, la prise de parole est légèrement «sacralisée», ce qui fait comprendre aux loups qu'il s'agit d'un moment sérieux.

Cependant, comme toujours dans le louvetisme, il faut adapter les règles à la réalité de chaque Meute et des enfants qui la composent. Dans une Meute tendant à être un peu dissipée, on pourra rigidifier un peu ces règles, et dans une Meute dont les loups ont tendance à être timides et à ne pas oser s'exprimer, on les assouplira.