Welcome to the ScoutWiki Network

Richard Amalvy

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher

Français, Richard Amalvy est né le 5 avril 1964.

Scouts de France.svg Scouts de France

Louveteaux, pionnier et compagnon à Castres (Tarn), il a été chef Pionniers (1982-1986), membre de l'équipe départementale du Tarn (1986-1989) puis membre de l'équipe régionale de Midi-Pyrénées (1989-1991). Permanent au centre national se 1991 à 1996, il a été chargé de mission pour les Relations extérieures et rédacteur en chef adjoint de Demain, Scout Avenir et Pionnier à l'agence de Communication des Scouts de France.

Membre de l'équipe Compagnons, il a conçu et mis en scène les Nuits des Projets Compagnons à la Cité des Sciences et de l'Industrie ainsi qu'au Palais des Congrès de Paris, il a écrit et produit en octobre 1995 le spectacle Des couleurs pour la vie célébrant le 75e anniversaire des Scouts de France au Cirque d'Hiver de Paris.

De 1989 à 1994, il a été vice-président fondateur de l'Association nationale des conseils d'enfants et de jeunes (ANACEJ)[1]. De 1994 à 1996, il a été vice-président du CNAJEP (Conseil national des associations de jeunesse et d'éducation populaire), représentant des SdF, puis de 1996 à 1998, a été élu membre du Bureau du Forum Européen de la jeunesse [2]. En 1997, il a fondé le Forum Méditerranéen de la Jeunesse.

Logo OMMS OMMS

De 2004 à 2010, il était Directeur chargé de la Marque, de la Communication et des Médias du Bureau Mondial du Scoutisme à Genève. Il était précédemment Directeur des Relations extérieures de la région européenne du Scoutisme de 1996 à 2004 et membre de l'équipe de supervision des événements mondiaux. En septembre 2003, il a publié un manuel de formation aux techniques du Marketing et de la Communication, intitulé Scout.Boom.Comm[3] réédité en 2008 en français, anglais, espagnol, avec des versions simplifiées en italien, portugais, japonais.

Dans la perspective du centenaire du mouvement (2007), Richard Amalvy est l'artisan de la rénovation de l'image du scoutisme. De 2003 à 2010, il a formé plus de 1500 cadres nationaux issus de plus de 120 pays.

Le 4 septembre 2010 à Genève, lors d'un cocktail réunissant le Comité Mondial du Scoutisme et les membres du Bureau Mondial du Scoutisme, Richard Amalvy annonce son départ de l'OMMS pour intégrer l'OCDE à Paris :

«  Pour que nous sachions mieux communiquer ce que nous sommes et ce que nous faisons, vous m'avez régulièrement demandé de forger des messages-clés. À l'occasion de mon départ, je vous en livre trois  : "Le scout n'est pas un idiot", qui est l'article 11 de la loi scoute, non écrit mais exprimé ainsi par Baden Powell ; "Notre tradition c'est l'innovation", un oxymore exprimant clairement ce que doit être notre mission éducative et enfin ; une citation du père Jacques Sevin, fondateur du scoutisme catholique : "Le scout campe et décampe". »


La Croisière pour la Paix

En 1997 avec Dominique Bénard, il conçoit La Croisière pour la Paix[4] qu'il a dirigé durant l'été 1999. Le comité international était placé sous la présidence de Jacques Moreillon, Secrétaire général de l'OMMS. Se déroulant à bord d'un trois-mâts appartenant aux scouts polonais ZHP, ce projet, conçu sous l’égide du Scoutisme mondial avec le soutien de l'Unesco, de l'Union européenne, du Conseil de l'Europe et de la Ligue des États-arabes, visait à promouvoir la paix et la réconciliation au Moyen-Orient.

Le programme de formation, orienté sur les techniques de négociation et de médiation, a été élaboré avec le concours du CASIN (Centre for applied study in international négociation) de Genève et du Centre Nord Sud du Conseil de l'Europe. Plus de 120 jeunes adultes (18-25 ans), garçons et filles issus d'organisations de jeunesse de pays méditerranéens ont participé à ce programme.

Le bateau a mouillé dans les ports d'Alexandrie (Egypte), Larnaca (Chypre), Haifa et Ashdod (Israel), Antalya et Istanbul (Turquie), Thessalonique et Le Pirée (Grèce). Les organisations scoutes nationales d'Egypte, Chypre, Israel, Palestine, Liban, Turquie et Grèce étaient impliquées à chaque étape de paix dans leur pays. La Croisière a été interdite par les forces d'occupation syriennes au Liban.

Scouts Musulmans de France

Retiré du mouvement depuis son départ de l'OMMS en octobre 2010, il soutient le projet de refondation des Scouts Musulmans de France en participant aux événements de l'association en 2015 et 2016. Prenant en compte le contexte social et politique de l'année 2015, il a publié un texte intitulé "Pour les jeunes musulmans" [5] pour expliquer cet engagement.

En 1999 à Chypre, pour sa contribution à l'écriture du programme de formation de la Croisière pour la Paix, Saâd Zian, alors commissaire général des Scouts Musulmans de France, lui a remis le badge de bois à quatre bûchettes contresigné par Georges El Ghorayeb, Président des Scouts du Liban, avec l'accord de David Bull, Président du Comité Européen du Scoutisme. L'insigne a été offert par un dirigeant des scouts israéliens, Gideon Ben Yachil.

Publications majeures

  • Eduardo Missoni et Richard Amalvy (Codir.) avec Dominique Bénard et Élise Jacqueson, La jeunesse force de développement, Rapport du scoutisme mondial, novembre 2006, 148 pages.
  • Richard Amalvy, introduction à L'Éducation par l'amour plutôt que par la crainte, Robert Baden Powell, Bureau mondial du scoutisme, 1922, ré-édité en novembre 2007, 14 pages.
  • Richard Amalvy, Scout.Boom.Comm, manuel de formation (communications, partenariat, ressources, Bureau mondial du scoutisme, novembre, 2008, 148 pages.