Welcome to the ScoutWiki Network

Réseau Scoutisme et Prière

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Réseau Scoutisme et Prière

Réseau Scoutisme et Prière

Fondateur : Rémi Berthier
Fondée en : 1984-2014
Contact
Siège social :
Contact :
E-mail : webmaster@rsetp.fr

Le Réseau Scoutisme et Prière est une chaîne de prière qui se propose de prier à ces intentions :

  • l’unité des chrétiens
  • la fraternité entre tous les scouts

Il travaille pour la fraternité dans la diversité et non l'unification des mouvements scouts, et trouve son fondement dans la spiritualité du Corps Mystique développée par Saint Paul (1Co 12).

Le réseau s'adresse aux scouts et anciens scouts chrétiens de tout mouvement, garçon ou fille ayant prononcé leur promesse et voulant vivre selon la loi scoute. Tout membre du réseau ne prend qu’un seul engagement : un temps de prière, chez soi, d’un quart d’heure par mois aux intentions du Réseau ( Prière du Réseau, chapelet, méditation d’Evangile...).

L'association publie un bulletin de spiritualité, dont les archives (depuis 2003) sont accessibles en libre accès en pdf sur son site .

Création

Créé en 1984 par des scouts et des guides des quatre grands mouvements catholiques (Scouts de France, Guides de France, Guides et Scouts d’Europe et Scouts Unitaires de France) le Réseau Scoutisme et Prière est devenu une association loi de 1901 le 5 juin 1986. Au moment de la création du Réseau, le scoutisme catholique en France était l’enjeu d’une bataille idéologique. Aussi les fondateurs se sont-ils dit qu’au lieu de se battre entre scouts et entre catholiques, il fallait appliquer l’article 4 de la loi scoute qui disait : « Le scout est l’ami de tous et le frère de tout autre scout ». Et pour le réaliser ils ont simplement constitué une chaîne de prière, parce qu’ils ont pensé qu’avant de se rencontrer, il fallait commencer par prier pour préparer son cœur.

Le Souhait du Réseau

Les Gaulois sont réputés à l’étranger pour être divisés en une multitude de clans rivaux. A juste titre. Je forme le vœu que cet exemple de l’unité retrouvée en France, dans le respect de la diversité et de l’originalité de chaque mouvement scout, puisse se concrétiser également dans d’autres pays. La moisson est abondante et les ouvriers sont peu nombreux. Il serait suicidaire de rester divisés et de continuer à se déchirer, alors qu’il y a tant à faire et qu’il y a tant de jeunes à l’abandon dans nos campagnes et nos cités !

Baden-Powell a créé les « Jamboree ». Il désirait que chaque scout et chaque guide puisse se reconnaître, au moins une fois dans sa vie, frère ou sœur, unis par la même promesse et par la même Loi scoute, partout dans le monde, au-delà de toutes les différences de races, de cultures et de religions. Soyons dignes de l’héritage que nous avons reçu et que nous devons transmettre à notre tour.

La Fondation

Le réseau a été fondé à l’initiative de Rémi Berthier, qui était à l’époque séminariste, à l’issue d’une retraite en mai 1984 au Foyer de charité de Châteauneuf-de-Galaure. Il a mobilisé ses amis sur cette idée et en quelques années, parti du Centre de la France, le Réseau a couvert l’ensemble du territoire et a même essaimé à l’étranger.

Textes et Fondements

Le Réseau proposait une Prière trinitaire à ses membres :

  • Ô Père, source de l’Amour
  • Ô Fils, réponse d’Amour au Père
  • Ô Esprit d’Amour qui unissez le Père et le Fils,
  • Nous nous consacrons à Vous Sainte Trinité d’Amour.
  • Faites de nous des artisans de paix et d’unité,
  • Afin que l’Eglise soit une et que
  • Notre prière construise autour de vous la grande Fraternité scoute.
  • AMEN.

L’engagement était annuel et se renouvelait donc librement chaque année avec la cotisation. Le montant de la cotisation était libre. Elle couvrait les frais de fonctionnement : édition et envoi d’un bulletin de liaison mensuel (10 numéros par an). Les prêtres, religieux et religieuses étaient dispensés de cotisation. Il n’y avait qu’un seul engagement : celui de prier pour l’unité de l’Eglise et la fraternité scoute. Le bulletin avait pour but de créer un lien matériel entre les membres du Réseau, qui sans cela n’aurait eu aucun lien entre eux. Il était constitué à partir des textes, prières et nouvelles envoyées par les membres du Réseau au responsable du bulletin.

Le Réseau Scoutisme et Prière a toujours compté plusieurs centaines de membres, avec des hauts et des bas, qui se répartissaient sur toute la France et à l’étranger. Les adhérents étaient regroupés en familles géographiques, avec un chef de famille, dans le but de faciliter les réunions locales (de prière, d’adoration, d’amitié, etc). Chaque famille choisissait un Saint Patron. Ainsi la famille de la région Centre était la « Famille Saint Martin », celle de Provence la famille « Sainte Marie-Madeleine », celle de l’Est la « Famille Sainte Odile », celle de Paris et d’Ile-De-France la « Famille Sainte Geneviève », pour le sud-est la « Famille Saint Irénée » et en Normandie la « Famille Sainte Thérèse ».

Personnalités du Réseau

Parmi les personnalités les plus connues déjà remontées vers le Père nous devons citer Pierre Joubert, le grand illustrateur du scoutisme, et le Père Edmond Barbotin qui fut aumônier national de la Route des Scouts de France, puis Conseiller religieux national des Guides et Scouts d’Europe.

Parmi les personnalités encore vivantes citons Rémi Berthier, fondateur du Réseau et Emmanuel Beaudesson, qui a pris la suite de Pierre Joubert comme illustrateur scout.

La chapelle d’adoration avec ses vitraux scouts de l’Ile-Bouchard

La chapelle d’adoration scoute de L’Ile-Bouchard a été réalisée pour donner aux mouvements scouts un « lieu scout » favorisant l’unité spirituelle entre les divers mouvements de Scoutisme. Les guides et les scouts de tous les mouvements pourraient ainsi se réunir dans l’Adoration eucharistique dans un lieu consacré à la Vierge Marie, la Mère de tous les scouts et guides, quelles que soient leurs sensibilités propres. Les vitraux ont été dessinés par Emmanuel Beaudesson, membre du Réseau, qui avait été un élève de Jacqueline Aubry, l’aînée des quatre fillettes qui avaient vu la Vierge Marie à L’Ile-Bouchard au cours de dix apparitions du 8 au 14 décembre 1947. Lors de l’inauguration le 13 octobre 2013, les trois grands mouvements étaient là : Scouts et Guides de France, Scouts Unitaires de France et Guides et Scouts d’Europe. Très rapidement ils furent suivis par tous les autres mouvements catholiques : Scouts de Riaumont, Europa-Scouts, Scouts de Doran, etc

Univers scout • Voir aussi : spiritualité