Réseau Impeesa

De Scoutopedia
Réseau Impeesa

Réseau Impeesa

Fondateur :
Fondée en :
Contact
Siège social :
Contact :
E-mail :

Réseau des parties prenantes

Impeesa est l’héritier de différentes propositions : celles des Guides de France à destination des anciennes via le Réseau des amis des Guides de France et celles des Scouts de France par l’intermédiaire de la proposition SDF Service. À partir de la fusion des deux mouvements, Impeesa est créé comme réseau des anciens, de tous les anciens et le Réseau des parents, amis et parties-prenantes se met en place pour contribuer localement au développement et au rayonnement des Scouts et Guides de France.

À la croisée de ces chemins, Impeesa est la proposition originale faite aux personnes qui veulent garder un lien avec l'association. Devenir un loup qui ne dort jamais parce que celui qui a été actif un jour veut rester en lien avec le mouvement ou parce que celui qui se met au service du mouvement reste en éveil auprès des responsables locaux ou territoriaux.

Trois manières d'entrer dans le réseau Impeesa[modifier]

En étant parent[modifier]

En acceptant de prendre une responsabilité dans le groupe : aider à entretenir le matériel, organiser du covoiturage, aider à organiser la fête de groupe ou tout autre projet… et aussi en mettant ses compétences et son carnet d’adresses au service du groupe ou de l’équipe territoriale.

En étant un ami[modifier]

Être un sympathisant qui a accepté une fois ou l’autre de rendre service au mouvement grâce à ses compétences, à ses relations et qui a envie de porter les convictions du mouvement.

Comme ancien[modifier]

Quelque soit l’ancienneté, en ayant le souci de garder le lien avec d’autres anciens, avec ceux avec qui on a été scouts ou guides, avec le groupe dans lequel on a été jeune ou responsable, ou bien en portant dans la vie quotidienne les convictions et les engagements du scoutisme et du guidisme.

Être Impeesa c’est[modifier]

« 

  • pour certains, rester fidèle à son engagement et à sa promesse pour faire de son mieux en toute chose, pour continuer à servir, à aider les autres en toutes circonstances, à contribuer à bâtir un monde meilleur (cf. Baden-Powell),
  • être « le loup qui ne dort jamais » (c’était le surnom en langage zulu de Baden-Powell), c’est-à-dire être en veille, toujours prêt à rendre service et à être utile aux autres,
  • mettre en œuvre l’idéal scout, en appartenant à la « grande fraternité » du scoutisme et du guidisme pour promouvoir la paix, pour soi-même,
  • maintenir des liens fraternels, se ressourcer, continuer à approfondir le sens de sa promesse,
  • pour les Scouts et Guides de France, rendre service au travers d’une aide ponctuelle ou durable, contribuer au rayonnement du mouvement, transmettre le patrimoine culturel du scoutisme, pour le monde,
  • continuer à mettre du scoutisme dans le monde par la communauté d’esprit, le plaidoyer, les engagements divers, « l’utilité sociale »,
  • un engagement individuel ou collectif,
  • être membre d’un réseau mondial de fraternité rattaché à l’Organisation mondiale du mouvement scout (OMMS) et à l’Association mondiale des guides et éclaireuses (AMGE) et aussi à la Conférence internationale catholique du scoutisme (CISC) et la Conférence internationale catholique du guidisme (CIGC),
  • entrer dans un réseau d’anciens scouts et guides, quelle que soit la durée de cette ancienneté, d’amis, de sympathisants et rester dans notre atmosphère familiale,
  • un réseau (une chaîne de l’amitié, un nœud de Carrick, un « corps ») qui fédère une multiplicité de réseaux : réseaux amicaux, réseaux au service du mouvement, réseaux professionnels, thématiques, de projets pour soi ou de solidarité avec d’autres, d’actions dans la société et le monde, d’aides et échanges réellement intergénérationnels… »