Progression du pionnier (ASC)

De Scoutopedia

Les pionnières et les pionniers, au sein de l'Association des scouts du Canada, sont des garçons et des filles de 14 à 17 ans. Leur progression personnelle s'étale généralement sur une durée de trois ans. Le manuel Cimes en trace les lignes.


Principes fondamentaux[modifier]

Le manuel Cimes établit cinq principes pour qu'une pionnière ou un pionnier suive une formation réussie:

  • Le jeune est le premier responsable de sa formation;
  • Le jeune facilite la progression des autres;
  • L'équipe d'animation encadre chaque jeune dans sa progression;
  • Le jeune choisit ses objectifs personnels de progression selon la Loi scoute et les buts du scoutisme;
  • Chacun évolue selon son rythme et selon ce qu'il est.


Étapes de progression[modifier]

L'ASC propose, pour les pionnières et les pionniers, trois étapes de formation d'une durée approximative d'un an chacune. Au terme de chaque étape, le jeune reçoit comme insigne un morceau de cuir rond, de couleur différente pour chaque étape, et qui se place derrière la croix de promesse. Chaque étape comprend notamment une période de réflexion en retraite fermée.

Cuir vert[modifier]

Cuir vert - Première étape

La première étape de progression est axée sur l'accueil et l'intégration au poste et, pour un nouveau ou une nouvelle qui ne provient pas des éclaireurs, au mouvement. Durant cette période, le pionnier ou la pionnière sera accueilli dans le poste, commencera à porter l'uniforme, et fera sa promesse. Il participera à au moins deux entreprises. Généralement, il sera parrainé par un confrère ou une consœur ayant obtenu ou étant en voix d'obtenir son cuir noir, notamment durant sa première période de réflexion solitaire, son 12-heures.

Au moment où la recrue se sent prête à faire sa promesse et qu'elle en fait la demande, elle sera invitée à faire son 12-heures. Durant cette période de retraite fermée, où elle sera accompagnée par son parrain, elle sera appelée à faire une introspection sur elle-même et sur sa place dans le poste et le mouvement, et à partager ses réflexions avec son accompagnatrice ou son accompagnateur. Peu après cette expérience, le nouveau fera sa promesse, et pourra ensuite fixer ses premiers objectifs personnels : deux ou trois défis, choisis le pionnier ou la pionnière, avec l'aide de son parrain et d'un animateur, visant à le rapprocher de la Loi scoute, et préférablement orientés vers l'accueil et l'intégration.

Généralement autour de l'entreprise d'été, le pionnier ou la pionnière fait le point sur ses défis. S'ils sont accomplis, ou s'ils ont réellement en voie de l'être, le jeune est prêt à recevoir son cuir vert.

Cuir bleu[modifier]

Cuir bleu - Deuxième étape

La seconde étape de la progression au sein de la branche vise l'initiative et l'action. À ce stade, la pionnière ou le pionnier devrait chercher à occuper une place plus active, à faire preuve de leadership, et à se perfectionner, notamment au point de vue des compétences. Il aura à se choisir de nouveaux défis personnels, qui iront dans ce sens. Au cour de l'année, il fera son 24-heures. Ce moment de retraite sera planifié minutieusement, avec l'équipe d'animation, souvent avec d'autres membres du poste. Généralement, durant cette retraite, le pionnier sera seul, et préférablement dans la nature.

En outre, c'est souvent à ce moment de sa progression que le pionnier ou la pionnière est inviter à se faire totémiser, si telle est la pratique à cet endroit. Quand le moment sera venu, le jeune fera le point sur ses défis personnels avec l'équipe d'animation, ou avec l'ensemble du poste, et pourra recevoir son cuir bleu.

Cuir noir[modifier]

Cuir noir - Troisième étape

La troisième et dernière étape de la progression chez les Pionniers est orientée vers le partage et le service, tant envers le poste et les membres qu'envers la communauté, et le pionnier ou la pionnière prendra, encore une fois, des défis personnels conséquents. Le jeune qui en est à cette étape est généralement une personne ressource importante au sein de l'unité, par son expérience et sa compétence. Il sera notamment appelé à accompagner, ou même parrainer un des nouveaux.

Durant cette période, il vivra sa troisième expérience de retraite, son 48-heures. Durant cette expérience, ce sera à la fois l'occasion de faire un bilan et de réfléchir sur son futur, au sein du mouvement ou en dehors. Cet événement a lieu en solitaire ou avec un autre membre du poste arrivé au même stade.

Fin de parcours[modifier]

Brevet Pionnier

À la fin de leur parcours au sein du poste, les pionniers et les pionnières ont plusieurs options. Certains choisissent de monter chez les scouts-aînés, alors que d'autres préfèrent se préparer à animer une unité plus jeune, ou à faire les deux. D'autres enfin décideront de quitter le mouvement. Toutes et tous, toutefois, voient leur départ souligné et reçoivent le brevet Pionnier.


Badges de compétences[modifier]

Il n'y a plus, chez les Pionniers, de brevets de compétence spécifiques à un domaine comme dans les branches plus jeunes. Les pionnières et les pionniers peuvent toutefois obtenir les trois volets du programme Ours polaire, en camping d'hiver, de même que l'étape bleue du brevet mondial de protection de la nature, et un insigne pour celles et ceux qui suivent une formation en secourisme de la Croix-Rouge.

Les reconnaissances particulières[modifier]

En outre, deux reconnaissances spéciales sont réservées exclusivement aux pionnières et aux pionniers. Dans un premier temps, le badge Impeesa reconnait la valeur individuelle d'une pionnière ou d'un pionnier. Attribuée par les districts au jeune ayant reçu leur cuir vert, elle témoigne de compétences poussées dans plus d'un domaine, vérifiées par le poste, d'une conduite irréprochable, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du mouvement, de même que de qualités de leadership et de dévouement. De plus, pour obtenir l'Impeesa, le postulant devra avoir compléter une expérience de bénévolat pour au moins trois mois.

Pour sa part, le badge Annapurna est remis à un poste pour souligner la réalisation d'une entreprise exceptionnelle. L'entreprise visée doit être exceptionnelle, tant dans sa nature que dans le vécu pionnier dont elle est porteuse pour les pionnières et les pionniers. Octroyée annuellement par un comité d'attribution formé d'un responsable nommé par le commissaire national, ainsi que de trois adultes et de trois jeunes (pionniers ou scouts-aînés) ayant déjà obtenus l'Annapurna. Pour être présentée, une demande doit être préparée plusieurs mois à l'avance et recevoir une recommandation favorable du commissaire du district de l'unité. Très sélective, les récipiendaires, très rarement plus de deux ou trois unités par année, est habituellement remise par le Gouverneur général et Chef scout du Canada, lors de la cérémonie nationale des décorations.

Badge Impeesa
Badge Annapurna