The ScoutWiki Network server was offline since Friday 26th April because of a boot problem in the host server. All services should be back to normal since Sunday 12:00 (UTC). We apologise for any inconvenience caused by the outage.

Portail:Âge1

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher


Âge scout Âge scout


Bienvenue sur le portail des 12-17 ans.



[modifier

Présentation

Scout, guide, éclaireur-éclaireuse ou pionnier, ils sont au cœur du programme inventé par Baden-Powell.
Entre les branches cadettes (les louveteaux, par exemple) et les branches aînées (qui s'adressent aux jeunes adultes), les mouvements scouts proposent de nombreuses pédagogies, dans des groupes tantôt homogènes, tantôt mélangés aux niveaux des âges ou des sexes. Leur point commun est qu'elles apprennent aux jeunes à mériter confiance et à se débrouiller, seul, mais aussi au sein d'une équipe plus ou moins autonome (patrouille scoute ou poste de pionniers, par exemple).
L'acquisition de techniques, la formation du caractère, mais aussi le fait de tenir un rôle au sein d'une équipe sont des éléments caractéristiques de cette tranche d'âge. L'apprentissage continue à se faire sur le mode du jeu, ou du projet pour les plus âgés. Pour tous, les activités vont des veillées débridées aux actions de service les plus sérieuses, de l'aventure des grands camps sous la tente à celle des engagements plus spirituels.


[modifier

Troupes et patrouilles

Qu'on l'appelle « troupe » (pour les éclaireurs), « compagnie » (pour les guides) ou « poste » (pour les pionniers), l'unité scoute comptes entre 15 et 30 jeunes (ou moins chez les pionniers de 15-17 ans), encadrés par des adultes. Certains mouvements proposent aussi des solutions adaptées pour les scouts peu nombreux, dans les régions rurales notamment (voir Lone Scout et patrouille libre).
L'équipe de 6 à 8 jeunes, généralement appelée « patrouille », constitue l'un des piliers de la méthode scoute (bien que son importance puisse varier d’un mouvement à l’autre). Elle permet une responsabilisation collective des jeunes, sous la supervision plus ou moins étroite des chefs, en fonction des tranches d'âge. Selon la pédagogie appliquée, ces équipes peuvent être souples et changer chaque année, ou bien être plus pérennes dans leur composition, leur organisation et leurs symboles (notamment lorsque la tranche d'âge s’étend sur 4 ou 5 ans).
L'organisation de l'unité et des ses patrouilles participe au jeu scout. Dans la patrouille, les jeunes se répartissent les fonctions (poste d'action). Chez les pionniers (15-17 ans), l'autonomie des jeunes est plus grande vis-à-vis des adultes, et tournée vers la réalisation d’un projet commun. Dans les branches appliquant une méthode dite « unitaire » (12-17 ans), les aînés (chef de patrouille et second) apprennent à former les plus jeunes et à animer leur équipe lors des activités de week-end et de camp (voir conseil de patrouille). Les jeunes sont également impliqués dans le fonctionnement de la troupe à travers le conseil des chefs et la cour d'honneur.

L'unité est symbolisée par son patronage et son foulard (souvent ceux du groupe local auquel elle est rattachée), mais aussi par ses traditions et, classiquement, par son drapeau ou son étendard. La patrouille ou l'équipe se singularise par son nom de totem, un fanion et une devise (cri de patrouille).



[modifier

Pédagogies associées

Mousses et marins, visitez
Guides, éclaireuses, intrépides... visitez



[modifier

Progression

Dans la tranche d’âge de 11 à 17 ans, les progressions individuelles sont des plus variées. Les EEDF ont un parcours adapté pour des jeunes ne restant qu’une année dans le scoutisme, tandis que d’autres programmes de progression sont construits pour des adolescents évoluant pendant 5 ans dans la même branche.
Le système le plus courant comporte 3 étapes :

  • intégration ou noviciat pouvant aboutir à la promesse scoute ;
  • 2ème classe ou autre niveau de progression intermédiaire ;
  • 1ère classe ou autre aboutissement de la progression individuelle.

A cette progression commune s’ajoute la possibilité d’acquérir des badges de spécialités selon les goûts du jeune. Chez les pionniers, on peut retrouver un système en 3 étapes, ou bien uniquement des brevets, ou encore une progression focalisée sur un engagement.
D'autres systèmes de progression peuvent exister au niveau collectif : compétitions annuelles entre patrouilles, raiderisme etc.