Patrick Huard

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Patrick Huard
Photo Radio Canada
Photo Radio Canada
Naissance : 2 janvier 1969

Célébrité

Célébrité.

Personnalité association des scouts du Canada

Association des scouts du Canada.

Personnalité canadienne

Canada.

Patrick Huard (2 janvier 1969 à Montréal) est un humoriste, acteur, réalisateur et producteur québécois.

Après avoir joué dans une dizaine de films, il connaît un grand succès en 2005, avec un film où deux policiers, l’un Ontarien, l’autre Québécois, doivent travailler ensemble pour résoudre une série de meurtres. Ce film, de façon indirecte, expose la confrontation entre les cultures anglophone et francophone vivant au Canada. Cette idée, superficielle au départ selon lui, parvient à intéresser plusieurs de ses collègues ; Érik Canuel réalise Bon Cop, Bad Cop, et Huard joue le rôle du policier québécois. À ce jour, Bon Cop, Bad Cop a battu un record historique en devenant le film le plus populaire de l’histoire cinématographique canadienne avec des recettes aux alentours de 12 millions de dollars canadiens.

Il est par la suite animateur et acteur, il rencontre à nouveau un grand succès avec le rôle principal du film Starbuck.

Liens

Témoignage

« «À 15 ans, je jouais au hockey, je faisais de l'impro, j'étais dans les scouts, la chorale et l'harmonie de l'école. J'étais membre de La Relève - un mouvement catholique pour les ados - et je distribuais le journal. Ah oui, et j'allais à l'école! Ma journée commençait à 5 h et se terminait vers 22 h 30. Un jour, mes parents m'ont dit: "Là, ça ne marche pas. Il va falloir que tu choisisses..." C'est vrai que je commençais à être un peu cerné, ajoute-t-il en riant. Mais c'est là que j'ai appris à faire plein d'affaires en même temps.» »

« «À six ans, j'ai été choisi pour étudier à l'école publique Le Plateau, qui offre un profil en musique. J'y ai rencontré des gens extraordinaires. Bien des professeurs et des animateurs que j'ai croisés quand j'étais enfant, alors que je faisais partie des scouts ou d'une équipe de hockey par exemple, sont devenus des mentors... Mes parents savaient repérer les gens exceptionnels et me pousser vers eux. Ils étaient généreux en ce sens.» »

Patrick Huard: ses coups de cœur, ses coups de gueule, http://www.ellequebec.com/