Max Maurin

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Max Maurin
Max Maurin, comme chef de cabinet du préfet du Calvados
Max Maurin, comme chef de cabinet du préfet du Calvados
1905 · 1998

Personnalité de groupe

Personnalité de groupe.

Personnalité éclaireurs unionistes de France

Éclaireurs unionistes de France.

Personnalité française

France.

Max Maurin (1905-1998) est un éclaireur unioniste. Avocat, puis fonctionnaire de l'administration préfectorale, il acheva sa carrière en tant que sous-préfet de Lisieux. Il est le fondateur de plusieurs groupes d'Éclaireurs à Caen.

Venu de Rouen où il était éclaireur unioniste, il fut sollicité pour créer un groupe d'Éclaireurs de France à Caen, ce qu'il fit en 1919, et dont le chef fut M. Leroy, technicien à la gare de Caen. Il en créa un autre en 1920 à Colombelles et celui-ci fut dirigé par M. Colleville, directeur de l'école de cet endroit. Sa troupe fut menée par Marcel Vautier qui devint ingénieur aux hauts fourneaux. Par la suite, il créa et dirigea dans la ville une unité d'Éclaireurs unionistes de France et soutint la création de plusieurs autres troupes. En 1930, il était Commissaire de district à Caen.

Il participa à l'action des scouts en clandestinité durant l'occupation et à celle des équipes d'urgence dans lesquelles agissaient de nombreux scouts durant la bataille pour la prise de Caen qui suivit le débarquement de juin 1944.

Après la libération, il fut nommé sous-préfet de Vire, une ville entièrement en ruines où il logea sous une tente de l'armée américaine. Devenu sous-préfet de Lisieux, il veilla chaque année au bon déroulement des fêtes inter-associations de la Saint Georges, recevant les scouts au passage dans les jardins de la sous-préfecture.

On lui doit un important témoignage de cinquante années de scoutisme à Caen.

Témoignages

Voir aussi