Maurice Herzog

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Maurice Herzog
Couverture du magazine Paris Match relatant la première ascension de l'Annapurna
Couverture du magazine Paris Match relatant la première ascension de l'Annapurna
Alpiniste, ministre français de la jeunesse et des sports
15 janvier 1919 · 13 décembre 2012

Personnalité éclaireuses et éclaireurs de France

Éclaireuses et éclaireurs de France.

Personnalité française

France.

Maurice Herzog, né à Lyon le 15 janvier 1919 et mort le 13 décembre 2012 à Neuilly-sur-Seine, est un alpiniste et un homme politique français. Il fut longtemps proche du scoutisme.

Éclaireur de France dans sa jeunesse, il rejoint pendant la guerre Jeunesse et Montagne, un groupe de militaires camouflés aux méthodes proches du scoutisme, puis l'armée. Maurice Herzog fut le premier à gravir avec Louis Lachenal et une expédition composée de Gaston Rébuffat, Lionel Terray, Marcel Ichac, Jean Couzy, Marcel Schatz, Jacques Oudot (médecin) et Francis de Noyelle (agent de liaison), un sommet de plus de 8 000 mètres, l'Annapurna, le 3 juin 1950. Il eut les orteils et les doigts gelés lors de cette expédition. Un exploit largement popularisé en France par la Une de Paris Match, le film Victoire sur l'Annapurna de Marcel Ichac et le livre Annapurna premier 8000 de Maurice Herzog dans lequel il retrace son ascension édité dans la collection Sempervivum.

Il fait ensuite une carrière politique et est notamment Haut Commissaire à la jeunesse et aux sports de 1958 à 1966. Il assiste au Congrès du cinquantenaire des Éclaireurs de France en 1961 mais néanmoins reconnait l'association des Éclaireurs neutres de France comme mouvement scout d'utilité publique le 10 décembre 1960.


Signe de l'intérêt gouvernemental pour une association alors jugée susceptible faire pièce aux EDF, il avait assisté en juillet 1959 au camp national de Crans des ENF qui marque la relance de ce mouvement.

Liens