The ScoutWiki Network server was upgraded on November 20th, 2019. The maintenance is now over. Please inform us in Slack or via email support@scoutwiki.org if you encounter any unexpected errors – it's possible the upgrade has missed something. Thanks and happy scoutwiki'ng!

Maurice Bayen

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Maurice Bayen (1902-1974) est un physicien, passionné de théâtre, qui fût commissaire national des Éclaireurs de France puis directeur du Palais de la Découverte et recteur de l'Académie de Strasbourg.

Biographie

Maurice Bayen est né à Metz le 4 décembre 1902.

Il entre en 1921 à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm à Paris. Il y étudie les sciences physiques et est reçu au concours de l'agrégation.

Il suit à Paris les cours d’art dramatique au Conservatoire. Cette passion pour le théâtre ne le quitta jamais. De 1928 à 1934, il enseigna la physique au lycée Galata-Saray à Istanbul. Il initia ses élèves au vol à voile et organisa avec le concours des jeunes qui l’entouraient, des représentations de différentes pièces de théâtre.

De retour en France, il enseigna au lycée Faidherbe à Lille, où il fut le chef des éclaireurs du lycée avec qui il monta également des pièces de théâtre. Il prépara sa thèse de doctorat sur les indices de réfraction dans l’ultraviolet.

Mobilisé en 1939 comme lieutenant d’artillerie, fait prisonnier, il fut transféré après le 16 mai 1940 à l’Oflag IV-D en Silésie. Avec d'autres scouts, il participa à la fondation d'une université et monta des pièces de théâtre telles que «Knock» et «Œdipe-Roi». Deux tentatives d’évasion, l’une manquée en septembre 1941, l’autre réussie en octobre, le ramenèrent, après des émotions racontées dans «Passage de lignes», au lycée de Grenoble.


Il partit en 1946 réorganiser l’enseignement en Indochine pendant 4 ans. Rappelé en France en 1950, il fut nommé recteur de l’Académie de Clermont-Ferrand.

En 1960, il fut appelé à la direction du Palais de la Découverte, où il initia la jeunesse à la réalité vivante des sciences et des techniques. En 1964 il fut nommé recteur de l’Académie de Strasbourg.

En 1968, « lorsqu’il dut gouverner ce bateau ivre que fut alors l’Université, on retrouve chez lui son sens profond de l’humain » (A. Kastler).

En mars 1970, il quitta Strasbourg pour le ministère où il fut chargé de réorganiser l’histoire de l’Education.

Il prit sa retraite en novembre 1973 et meurt le 20 avril 1974,

Bibliographie

  • L'Ecole d'Arlequin, Modestes conseils qui pourraient être utiles à des équipes d'Art dramatique, Edition EDF, 1945.
  • Histoire des Universités, Paris, PUF, 1973.

Lien externe