Marc Sangnier

De Scoutopedia
Marc Sangnier
Marc Sangnier
3 avril 1873 · 28 mai 1950 (à 77 ans)

Personnalité française

France.

Marc Sangnier, né le 3 avril 1873 à Paris et mort le 28 mai 1950 à Paris, est un journaliste et homme politique français.

Créateur du Sillon, il est un des promoteurs du "christianisme démocratique et social"[1]. Il occupe aussi une place importante dans le mouvement de l'éducation populaire à travers les revues et mouvements qu'il a animés. Il est le pionnier du mouvement des auberges de jeunesse en France.

Georges Bertier, André Lefevre (Vieux Castors), Marthe Levasseur (Mère Louve), Fernand Bouteille (Baghé) et bien d'autres Éclaireurs de France, membres de la FFE ou scouts de diverses obédiences furent des héritiers spirituels du Sillon et de Marc Sangnier[2].

Biographie[modifier | modifier le wikicode]


Wikipedia-logo.png Voir l'article Wikipédia : Marc Sangnier


Quelques faits en faveur du scoutisme[modifier | modifier le wikicode]

Il a ouvert la première auberge de jeunesse en France, baptisée « l'Épi d'or » en 1929 dans le hameau de Bierville dépendant de la commune à Boissy-la-Rivière (Seine-et-Oise), où il s'est installé en 1921 et dont il a été le maire entre 1925 et 1927. Cette auberge a souvent été utilisées par les EEDF pour divers rassemblements.

De nombreux responsables proches du Sillon avec Catherine Descroix ont crée "Chez nous" qui est devenu par la suite La Maison pour tous de la rue Mouffetard à Paris[2].

A la demande de Vieux Castor il est intervenu a l'Assemblée nationale pour faire voter le budget nécessaire pour la réalisation du Jamboree de la Paix en 1947[2]

Références[modifier | modifier le wikicode]


Notes et références


  1. Marc Sangnier sur l'Institut Marc Sangnier
  2. 2,0 2,1 et 2,2 Marc Sangnier : Témoignages, Beauchesne, France (ISBN 2-7010-1350-X), p. 47-67