Magasins scouts

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Avec sa tenue, ses accessoires, sa presse et son matériel, le scoutisme est à l'origine de la création d'un marché spécifique. Bien sûr, c'est en Grande-Bretagne que tout démarre (aujourd'hui, Scout Shops Ltd appartient entièrement à The Scout Association).

La hutte

En France

Dès 1911 La Grande Maison propose un rayon scoutisme et édite un catalogue. Elle devint rapidement le magasin officiel des Éclaireurs de France, des Éclaireurs unionistes de France et des Éclaireurs Français. Une décennie plus tard, en février 1922, les Éclaireurs Unionistes mirent sur pied leur propre magasin, baptisé la "S.A. Aux éclaireurs", mais en 1940 la guerre entraina sa fermeture définitive. Ce fut alors le magasin de la Fédération Française des Éclaireuses, la "Maison de l’Éclaireuse", qui prit le relais. Elle fut alors rebaptisée "Maison de l'éclaireur et de l'éclaireuse" (M.E.E.). Mais à la fin des années 40, celle-ci ferma à son tour au profit du magasin "La clé des champs"., nouveau magasin officiel des Éclaireurs unionistes de France. En 1974, la coopérative "Les marchands du Temple" des troupes et compagnie Azimut de la F.E.E.U.F. est fondée. Elle devint quelques années plus tard la boutique de l'aventure, puis "Scoutisme et Aventure".

Parallèlement, d'autres magasins développèrent un rayon scoutisme. Dès 1913, le catalogue de la Manufacture française d'armes et cycles de Saint-Étienne présente le scoutisme avec beaucoup de chaleur et vend l'équipement complet du boy-scout. Après 1920, la Manu vend aussi pour la "girl-scout". C'est Jean Loiseau qui crée à Paris un magasin spécialisé La Maison des Scouts qui édite des ouvrages spécialisés.

La Hutte est le magasin quasi officiel des Scouts de France. La Ruche des Guides de France apparait en 1927. Mais beaucoup de grandes enseignes d'avant 1939 conservent des rayons scoutisme : La Samaritaine, Les Galeries Lafayette et La Belle Jardinière éditent des catalogues, des images. Avec la seconde guerre mondiale apparaissent des structures spéciales comme le Magasin de l’Éclaireur ou commerciales comme Le Vieux Campeur.

Autres pays francophones

Au Québec, existe La Cordée, coopérative fondée à Montréal en 1953 pour assurer la disponibilité et la vente du matériel nécessaire à la pratique du scoutisme. Dès les années 1960, elle se diversifie dans le camping et l'escalade, et finalement dans toutes les activités de plein air.

En Suisse existent Terres d'Aventures, à Genève, et les magasins de la marque Hajk, laquelle appartient au Mouvement scout de Suisse.

La Wallonie belge dipose d'une douzaine de magasins des Scouteries.

L'OMMS dispose de Score, limité à la vente en ligne.


Dès l'origine les "magasins scouts" ont fait l'objet de polémiques relatives au prix et à la qualité des articles.

Voir aussi