Liste des troupes raiders (Scouts de France)

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cet article recense les troupes investies Raiders au sein des Scouts de France par le Quartier-Général, par province, numéro d'investiture et date d'investiture quand celles-ci sont connues.

A noter que la qualification raider était difficile à obtenir et facile à perdre. Sous la direction intraitable de Michel Menu, de fréquentes inspections étaient menées et de nombreuses troupes ont "déposé le béret" à un moment ou à un autre. Certaines de ces inspections sont baptisées "Point zéro", elles ont lieu notamment en 1953 et 1957. Quand les informations sont disponibles, cette page indique quand les troupes déposent le béret ou quand elles sont confirmées suite à une inspection.

La revue Scout de janvier 1953 indique les marques distinctives d'une troupe raider :

Symbolique Troupes Raiders.png
Numéro et ville de la troupe Province Numéro de troupe raider Date d'investiture Précisions
1re Saint-Cloud Notre-Dame Royale 1 8 juin 1949 Troupe de Michel Menu, dépose le béret entre janvier et juin 1953, le reprend le 3 juillet 1953
54e Paris Saint-Denys 2 26 juin 1949 dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre avant Pâques de la même année, le reprend en 1960. Paroisse Saint-François de Sales (Paris 17e)
83e Paris Sainte-Geneviève 3 26 juin 1949 confirmée en 1953, 1957, 1960. Paroisse Notre-Dame-des-Champs (Paris 6e).
7e Neuilly Vieux-Loup 4 26 juin 1949 confirmé en 1953
29e Paris Saint-Denys 5 26 juin 1949 dépose le béret avant août 1953, nouvellement investie en 1954, confirmée en 1956, 1960. Paroisse Saint-François-de-Sales (Paris 17e).
9e Paris Saint-Denys 6 26 juin 1949 confirmée en 1953, dépose le béret en 1956. Paroisse Saint-Laurent (Paris 10e).
6e Neuilly Vieux-Loup 7 18 mars 1950, sur le parvis de Notre-Dame dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre avant Pâques de la même année, actif en 1960
8e Neuilly Vieux-Loup 8 18 mars 1950, sur le parvis de Notre-Dame confirmée en 1953, 1957 et 1960
59e Paris Sainte-Geneviève 9 18 mars 1950, sur le parvis de Notre-Dame confirmée en 1953. Paroisse Saint-Sulpice (Paris 6e).
155e Paris Sainte-Geneviève 10 18 mars 1950, sur le parvis de Notre-Dame confirmé en 1953, la troupe disparait en 1955. Paroisse Saint-Jacques-du-Haut-Pas (Paris 5e).
1re Saint-Germain Notre-Dame Royale 11 18 mars 1950, sur le parvis de Notre-Dame confirmé en 1953, 1957.
246e Paris Sainte Jehanne d'Arc 12 18 mars 1950, sur le parvis de Notre-Dame
3e Tarbes Gascogne 13 18 mai 1950 troupe de Pierre Labat, spécialisée en plongée sous-marine
1re Lyon Lyonnais 14 29 mai 1950 confirmé en 1953, dépose le béret suite au "point zéro" de 1957
18e Lyon Lyonnais 15 29 mai 1950 dépose le béret entre janvier et juin 1953, le reprend à l'issue de son camp d'été 1953, confirmée en 1957 et 1960
44e Lyon Lyonnais 16 29 mai 1950 dépose le béret en 1953, dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 et une nouvelle fois en 1960
82e Paris Saint-Denys 17 11 juin 1950 aux Invalides confirmé en 1953
27e Paris Vieux-Loup 18 11 juin 1950 aux Invalides se dédouble en 1949 pour fonder la 222e Paris, dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre avant Pâques de la même année. Le reprend et se dédouble en 1957 pour fonder la 227e Paris. Aujourd'hui groupe SUF qui investit des raiders à titre individuel à l'occasion
102e Paris Vieux-Loup 19 11 juin 1950 aux Invalides confirmée en 1953, 1957, dépose le béret en 1960, passe aux SUF en tentant d'y avoir des raiders.
1re Neuilly Vieux-Loup 20 11 juin 1950 aux Invalides dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre avant Pâques de la même année
1re Boulogne Vieux-Loup 21 11 juin 1950 aux Invalides
26e Paris Vieux-Loup 22 11 juin 1950 aux Invalides confirmée en 1957
1re Paris (Groupe Saint-Louis) Vieux-Loup 23 18 juin 1950 Déposé en 1952
88e Paris Sainte Jehanne d'Arc 24 18 juin 1950 confirmée en 1957
5e-8e Versailles Notre-Dame Royale 25 18 juin 1950 dédoublement de la troupe 58e en 5e et 8e en octobre 1953, la 5e reprend le béret le 17 mai 1953 et la 8e le reprend le 14 juin 1953
4e Versailles Notre-Dame Royale 26 18 juin 1950 dépose le béret en 1953
1re Ris-Orangis Notre-Dame Royale 27 18 juin 1950 dépose le béret en 1953
1re Rueil Notre-Dame Royale 28 18 juin 1950 dépose le béret en 1953
117e Paris Sainte-Geneviève 29 25 juin 1950 dépose le béret en 1953
7e Paris Saint-Michel 30 25 juin 1950 dépose le béret en 1953
6e Le Havre Haute-Normandie 31 2 juillet 1950 confirmée en 1953, 1957, dépose le béret en 1960
8e Le Havre Haute-Normandie 32 2 juillet 1950 dépose le béret en 1953
11e Le Havre Haute-Normandie 33 2 juillet 1950 dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre, dépose le béret en 1960
3e Poitiers Poitou 34 2 juillet 1950 dépose le béret en 1953
4e Grenoble Dauphiné 35 6 juillet 1950 dépose le béret en 1953, nouvelle investie bien après, vers 1961-1962, par Jean Le Galliot‎
12e Nancy Lorraine 36 9 juillet 1950 dépose le béret en 1953. Le CT Pierre Marquet, illustrateur occasionnel à Scout vers 1955-1965 (surtout autour de 1961). Fermeture dans les années 1980
1re Aix-en-Provence Provence-Romaine 37 9 juillet 1950 Le groupe existe au sein des Scouts de France jusqu'en 1996, année où il ferme et où les jeunes sont redirigés vers la 3e Aix-en-Provence
3e Aix-en-Provence Provence-Romaine 38 9 juillet 1950 devient groupe SGDF, ferme en 2012
4e Toulouse Haut-Languedoc 39 9 juillet 1950
13e Toulouse Haut-Languedoc 40 9 juillet 1950 Aujourd'hui groupe SGDF
15e Toulouse Haut-Languedoc 41 9 juillet 1950
3e-22e Toulouse Haut-Languedoc 42 9 juillet 1950
9e Toulouse Haut-Languedoc 43 9 juillet 1950
34e Toulouse Haut-Languedoc 44 9 juillet 1950
18e Paris Saint-Denys 45
31re Paris Saint-Denys 46
1re Montgeron Notre-Dame Royale 47
4e Neuilly Vieux-Loup 48
226e Paris Vieux-Loup 49 confirmée en 1957, , se dédouble cette même année et refuse du monde, aujourd'hui groupe SUF
22e Marseille Marseille-Méditerranée 50 confirmée en 1957
38e Marseille Marseille-Méditerranée 51 dépose le béret entre janvier et juin 1953, repris avant septembre 1953
37e Marseille Marseille-Méditerranée 52 19 avril 1951 confirmée en 1957
220e Paris Saint-Michel 53 21 avril 1951 Unité d'Extension, handicapés moteurs légers, dépose vers 1953
164e Paris Saint-Michel 54 dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957
100e Paris Saint-Michel 55 dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre avant Pâques de la même année
55e Paris Saint-Denys 56
1re Baden-Baden Outre-Rhin 57
5e Brest Basse-Bretagne 58 14 mai 1951 Aujourd'hui groupe SGDF
8e Brest Basse-Bretagne 59 14 mai 1951
278e Paris Sainte Jehanne d'Arc 60 Juin 1951
1re - 11e Bordeaux Aquitaine 61
6e Bordeaux Aquitaine 62
7e Bordeaux Aquitaine 63
17e Bordeaux Aquitaine 64
1re Saverne Alsace 65 dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957
197e Paris Sainte-Geneviève 66
1re L'Hay-les-Roses Sainte-Geneviève 67
129e Paris Sainte-Geneviève 68
1re Joinville-le-Pont Saint-Louis-de-Vincennes 69 10 juin 1951 dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre avant Pâques de la même année
1re Vierzon Berry-Bourbonnais 70
1re Viroflay Notre-Dame Royale 71
1re Besançon Franche-Comté 72
1re Rennes Haute-Bretagne 73
12e Rennes Haute-Bretagne 74
2e Aix-en-Provence Provence-Romaine 75
8e Aix-en-Provence Provence-Romaine 76
2e Toulon Marches de Provence 77 dépose le béret entre janvier et juin 1953, repris avant septembre 1953, dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957
14e Toulouse Haut-Languedoc 78
1re Asnières Vieux-Loup 79 dépose le béret avant 1957, se dédouble en 1957 pour donner naissance à la 2e Asnières
121re Paris Vieux-Loup 80 confirmée en 1957
138e Paris Vieux-Loup 81 dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre avant Pâques de la même année
3e Neuilly Vieux-Loup 82 dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957
2e Boulogne Vieux-Loup 83
6e Paris (Groupe Saint-Louis) Vieux-Loup 84
56e Paris Sainte Jehanne d'Arc 85
1re Pré-Saint-Gervais Sainte Jehanne d'Arc 86
1re Issy-les-Moulineaux Saint-Michel 87 dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre avant Pâques de la même année
10e Lille Flandres 88
2e Lille Flandres 89 dépose le béret en février-mars 1954
13e Lyon Lyonnais 90 confirmée en 1957
31re Lyon Lyonnais 91
1re Cavaillon Provence-Romaine 92
1re Le Saumur Maine-Anjou 93
7e Montpellier Bas-Languedoc 94
7e Toulouse Haut-Languedoc 95
1re Le Mans Maine-Anjou 96
8e Saint-Etienne Forez 97 confirmée en février 1957
1re Palavas Bas-Languedoc 98 Unité d'Extension, nature du handicap non spécifiée, dépose avant 1953
11e Versailles Notre-Dame Royale 99 décide de déposer le bérêt en janvier 1955 avec objectif de le reprendre à Pâques
1re Thann Alsace 100
1re Strasbourg Alsace 101 dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre avant Pâques de la même année
2e Strasbourg Alsace 102
4e Reims Champagne 103 confirmée en février 1957
22e Lille Flandres 104 dépose le béret en février-mars 1954
3e Tunis Tunisie 105 1952
1re Juvisy Notre-Dame Royale 106
166e Paris Saint-Michel 107 se dédouble en 1955 en 166e et 66e
1re Lunéville Lorraine 108 27 mars 1952
1re Nancy Lorraine 109 6 avril 1952 confirmée en 1957, fermeture en 1970
17e Paris Sainte Jehanne d'Arc 110 13 avril 1952
41re Paris Vieux-Loup 111
30e Paris Vieux-Loup 112
74e Paris Vieux-Loup 113
130e Paris Vieux-Loup 114
1re La Garenne Vieux-Loup 115
72e Paris Saint-Michel 116 dépose le béret entre janvier et juillet 1953, reprise après son camp d'été au Danemark
71re Paris Saint-Michel 117 13 avril 1952 confirmée en 1957
3e Charleville Champagne 118
144e Paris Saint-Denys 119
3e Angers Maine-Anjou 120
1re Saint-Lo Basse-Normandie 121 dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957
1re Rochefort-sur-Mer Aunis-Saintonge 122
7e Orléans Orléanais-Touraine 123
1re Le Vésinet Notre-Dame Royale 124
1re Poissy Notre-Dame Royale 125
2e Saint-Germain Notre-Dame Royale 126
5e Nantes Loire-Vendée 127
1re Verdun Lorraine 128 8 juin 1952 reprend le béret en juin 1958 et le 30 juin 1959
6e Le Puy Auvergne 129
33e Paris Saint-Michel 130
4e Belfort Franche-Comté 131
10e Casablanca Maroc 132 dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957
12e Casablanca Maroc 133
6e Clermont-Ferrand Auvergne 134 dépose le béret le 11 novembre 1954, le reprend le 3 avril 1955, confirmé en février 1957
4e Caen Basse-Normandie 135
1re Romorantin Orléanais-Touraine 136 conserve le béret vert suite au "point zéro" de 1957
7e Tours Orléanais-Touraine 137
14e Lille Flandres 138
2e Marcq-en-Baroeuil Flandres 139 confirmée en février 1957
2e Bordeaux Aquitaine 140
12e Bordeaux Aquitaine 141
22e Bordeaux Aquitaine 142
4e Rennes Haute-Bretagne 143 reprend le béret le 29 juin 1953, dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957
9e Rennes Haute-Bretagne 144
2e Pont-Audemer Haute-Normandie 145
2e Grenoble Dauphiné 146
1re Clamart Saint-Michel 147 dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957
245e Paris Saint-Denys 148
9e Brest Basse-Bretagne 149
5e Alger Algérie 150 6 juillet 1952
6e Arras Artois 151
1re Loos-en-Gohelle Artois 152
2e Auxerre Bourgogne 153
1re Nanterre Vieux-Loup 154 dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre avant Pâques de la même année
2e Nanterre Vieux-Loup 155
1re Suresnes Vieux-Loup 156
22e Paris Vieux-Loup 157
2e Valence Lyonnais 158
3e Lyon Lyonnais 159 confirmée en 1957
22e Lyon Lyonnais 160
7e Lyon Lyonnais 161
45e Lyon Lyonnais 162
1re Vileurbanne Lyonnais 163
5e Toulouse Haut-Languedoc 164
32e Toulouse Haut-Languedoc 165
5e Strasbourg Alsace 166 Aujourd'hui groupe SGDF Saint-Pierre-Le Jeune
1re Remiremont Lorraine 167 12 octobre 1952
24e Lille Flandres 168
2e Thionville Lorraine 169 30 novembre 1952
2e Bayonne Début 1953 Nautique
2e-11e Marseille Marseille-Méditerranée 4 juillet 1954 dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957
19e Strasbourg Alsace entre janvier et juillet 1953 dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957
5e Arras Flandres 173 entre janvier et juillet 1953
1re Béthune Flandres entre janvier et juillet 1953
20e Lille Flandres entre janvier et juillet 1953
2e Le Havre Haute-Normandie entre janvier et juillet 1953
1re Nantes Loire-Vendée entre janvier et juillet 1953
5e Lyon Lyonnais entre janvier et juillet 1953
1re Antibes Marches de Provence entre janvier et juillet 1953
2e Orléans Orléanais-Touraine entre janvier et juillet 1953
3e Nogent-sur-Marne Saint Louis de Vincennes entre janvier et juillet 1953
1re marine Carthage Tunisie 180 19 avril 1953 Investi par Pierre Huart, dépose le béret en février 1955 et le reprend le 8 janvier 1956
113e-173e Paris Saint-Michel 182 22 mars 1953 Troupe Saint Antoine de Padoue, aujourd'hui 13e SUF Paris
1re Castres Haut-Languedoc 184 8 mai 1953 dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre avant Pâques de la même année
1re Bourg-en-Bresse Lyonnais 185 24 mai 1953 dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre avant Pâques de la même année
1re Quimper Basse-Bretagne 186 30 mai 1953 Confirmée en février 1957. Aujourd'hui groupe SUF avec son bagad
2e Tours Orléanais-Touraine juin 1953 confirmée en 1957
2e Vanves 195 dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre avant Pâques de la même année, se dédouble en 1957
9e Toulon Marches de Provence 202 fin 1953, avant janvier 1954
1re Berck-Calot 204 15 décembre 1953 Troupe du sanatorium, composée de jeunes handicapés, dépose avant 1956
195e Paris dépose le béret en 1953-1954
3e Chambery 206 1 avril 1954
211e Marseille Marseille-Méditerranée 207 4 juillet 1954
2e Tunis Tunisie 208 6 juin 1954 Investiture en fin de rallye de 37 patrouilles où 2 patrouilles de la troupe se classent 1re et 3e
1re Tunis Tunisie 209 17 mai 1954
3e Saint-Malo 214 27 juin 1954 confirmée en février 1957
1re Bessancourt 218 27 juin 1954
1re Chateaudun 6 février 1955
1re Roanne Forez 235 se dédouble en 1956, dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre avant Pâques de la même année
23e-123e Paris 236 juillet 1955
1re Kehl 237 13 juin 1955
1re Rognac 238
5e Rouen 239 3 juillet 1955 Aujourd'hui groupe SGDF
2e Rouen 240 3 juillet 1955
1re-2e Brive 241
19e Toulouse Haut-Languedoc 242
Patrouille libre de Chennevières 243
4e Toulon 244
2e Saint-Quentin Aisne 246 19 juillet 1955 Aujourd'hui Groupe SGDF
12e Metz Lorraine 1955 confirmée en février 1957
2e Mayenne 250 1956
1re El-Biar Alger Algérie 251 1er avril 1956 troupe Albert
5e Lille Flandres 252 1956 dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957, aujourd'hui groupe SGDF
12e Versailles 253 1956
Patrouille libre de l'Isle-Saint-Germain 254 1956
65e Lyon Lyonnais 255 1956 dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre avant Pâques de la même année
4e Castres 256 1956
171re Paris 257 1956 dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre avant Pâques de la même année
2e Fontenay sous Bois 258 1956
29e Lyon Lyonnais 259 1956 dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre avant Pâques de la même année
8e Quimper 260 1er avril 1956 dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957
177e Paris 261 Avril 1956
32e Marseille Marseille-Méditerranée 264 dédoublé en 1957 et fondation d'une nouvelle troupe sur le quartier Saint Barnabé
1re Marcq-en-Baroeuil Flandres
6e Béziers confirmée en février 1957
3e Nantes Loire-Vendée confirmée en février 1957
9e Nantes Loire-Vendée confirmée en février 1957
47e Lyon Lyonnais confirmée en février 1957
2e Saint-Cloud Notre-Dame Royale confirmée en février 1957
8e Orléans Tourraine confirmée en février 1957
1re Gentilly confirmée en février 1957
2e Clermont-Ferrand Auvergne confirmée en février 1957
2e Tourcoing Flandres confirmée en février 1957
9e Saint-Etienne Forez confirmée en février 1957
1re Toulouse Haut-Languedoc confirmée en février 1957
4e Metz Lorraine confirmée en février 1957
171re Paris confirmée en février 1957
1re Villeurbanne Lyonnais dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre avant Pâques de la même année
1re Meaux dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre avant Pâques de la même année
3e Vanves dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre avant Pâques de la même année
5e Asnières dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre avant Pâques de la même année
79e Paris dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre avant Pâques de la même année
68e Paris dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre avant Pâques de la même année
133e Paris dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre avant Pâques de la même année
2e Gentilly dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre avant Pâques de la même année
1re Fontenay-sous-bois dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre avant Pâques de la même année
1re L'Haye-les-Roses dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre avant Pâques de la même année
1re PLessis-Robinson dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957 avec objectif de le reprendre avant Pâques de la même année
1re Hochfelden Alsace dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957
8e Clermont-Ferrand Auvergne dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957
1re Chamalière Auvergne dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957
2e Roubaix Flandres dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957
46e Lyon Lyonnais dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957
1re Houilles Notre-Dame Royale dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957
3e Paris dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957
96e Paris dépose le béret suite au "point zéro" de début 1957
1re Toulon Marches de Provence dépose le béret en début 1958
3e Vannes (marine) 271 10 mars 1957
1re Orléans Orléanais-Touraine 273 4 mai 1957
10e Tunis Tunisie 274 2 juin 1957
3e Pau 275 6 juin 1957 Spécialisation alpine
Patrouille libre d'Avesnes-le-sec "Les Lions" Flandres 1957
1re Saint-Denis La Réunion 282 1957
86e Paris 286 se dédouble en 1957
Patrouille libre d'Avesne-le-sec 297 1957
1re Bourges Berry-Bourbonnais 298 27 octobre 1957 a entraîné les 2 PL de Chateaumeillant et Asnières dont les CP sont devenus raider
7e Toulon Marches de Provence 299 12 octobre 1957
1er Orly Ile-de-France 300 11 novembre 1957
4e Troyes Champagne sud 301 14 décembre 1957
4e Cambrai Flandres 302 15 décembre 1957
1re Mouvaux Flandres 303 2 février 1958
2e Mulhouse 304 16 février 1958 Troupe Sainte-Geneviève, troupe de Michel Kieffer
7e Rodez 305 23 mars 1958
1re Dieppe 306 23 mars 1958 troupe Jehan Vauquelin
5e Roubaix Flandres Eté 1958
1re Jarville-ma-Malgrance 317
8e Nice 321
1re Villemonble 322 15 août 1958
11e Le Puy 23 avril 1959
Patrouille libre de la girafe de Notre-Dame du fort de Clermont-Ferrand 1 février 1959
1re Bruz 3 mai 1959
Patrouille libre du bison de Brest Basse-Bretagne 24 mai 1959
8e Nice 321 [1]
5e Toulon Marches de Provence 338 [2]
8e Tunis Tunisie 349 1960
3e Le Raincy 351 1960
1re Limoges 363 9 juillet 1960 [3]
3e Saint-Brieuc mai-juin 1961
201re Paris 366 19 juin 1961 Le groupe ferme en 1972
Patrouille libre des castors de Brest été 1961
2e Eaubonne 368
1re Cholet 369 11 décembre 1961 [4]
1re Douai 380 1962
3e Saint-Dié 381 1962 [5]
37e Paris 390 28 avril 1963, Jambville Basée à Saint-Germain-de-Charonne, candidate depuis 1954, par phases, présente à la Banne-d’Ordanche avec la 2e Marcq-en-Barœul (139e Raiders), candidate à la rentrée 1958, candidate en novembre 1959, candidate à la rentrée 1961, investiture prévue en juin 1962, mais repoussée d’un an par la CDH, adopte la réforme Pionniers-Rangers à l’automne de 1963, disparue en 1965.
9e Nancy Région Lorraine 395 7 juin 1963 disparu fin des années 60
11e Nancy Région Lorraine 396 30 juin 1963 Aujourd'hui groupe SGDF
3e Villemonble juin 1964
7e Caen Région Normandie 401 1965 Devient troupe de l'AGSE en 1969 sous le nom de 1re Caen FSE. Dernière investiture raider officielle avec numéro.

Sources

  • N° 278 de la revue Scout de janvier 1953, page 25

Notes et références


  1. page 30 du n° 23-24 de février 1960
  2. page 29 du n° 23-24 de février 1960
  3. page 44 de Scout n° 35 d'octobre 1960
  4. n° 45 de Scout de novembre 1961
  5. n°50 de Scout de mai 1962