Liliane Klein-Lieber

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Liliane Klein-Lieber
totémisée "Luciole"
totémisée "Luciole"
Naissance : 1925

Personnalité décorée du lion de bronze

Lion de bronze.

Personnalité éclaireuses et éclaireurs israélites de France

Éclaireuses et éclaireurs israélites de France.

Personnalité française

France.

Liliane Klein-Lieber est une ancienne responsable des éclaireuses et éclaireurs israélites de France (totémisée Luciole). Elle a reçu le Lion de Bronze en 2006 pour son engagement au service de ce mouvement.

Parcours scout

  • Née en 1924 à Strasbourg.
  • En 1931, elle entre aux EI chez les P.A. (Petites ailes) de la section éclaireuses « le Liban ». Raymond May (Baloo) est le Commissaire de groupe local et Frédéric Hammel (Chameau) est le chef de troupe.
  • En 1933, elle participe aux côtés de ses parents à l’accueil de jeunes Juifs en provenance d’Allemagne, d’Autriche et de Pologne.
  • Entre 1933 et 1939, Liliane est très présente aux activités EI et participe à de nombreux camps (Labaroche, Wagenbourg, ...)
  • En septembre 1939, Liliane évacue Strasbourg et se replie à Vichy où se forme un groupe local EI sous la responsabilité d'Henri Wahl (Chamois), Chef de district.
  • Elle est totémisée Luciole lors de son séjour à Vichy.
Liliane (à droite) avec Denise Israël à Vichy en 1942
  • En 1941, elle est expulsée de Vichy et part s’installer à Grenoble.
  • En 1942, Robert Gamzon (Castor) réunit tous les responsables EI à Moissac. La Sixième, réseau clandestin des EI est créé.
  • Liliane est affectée pour la région de Grenoble à la fonction « d’assistante sociale ». Elle va s’investir dans la recherche de « planques » et dans la fourniture de faux-papiers. Elle va aussi assurer le suivi psychologique des enfants cachés dans son secteur, un lien affectif essentiel pour ces enfants isolés.
  • Pendant toute cette période, le groupe EI de Grenoble poursuivait ses activité sous la responsabilité d’André Kalaï (Chouca).
  • En 1944, elle se marie et reprend des études avant de se lancer dans la vie active.
  • En 1950, elle représente le scoutisme féminin français auprès de l’UNESCO.
  • Pendant les années 1950 et 1960, elle participe à l’Équipe de direction du Mouvement.


La Coopération féminine

Au début des années 1960, Liliane se lance avec Jacqueline Lévy-Willard, Micheline Trèves et Aline Munnich - toutes les trois anciennes EI - dans la création d’un mouvement de femmes bénévoles : la Coopération Féminine.

Elle en assume la Présidence jusqu’en juin 2003 tout en étant membre, en parallèle, du C.N.V. (Centre National du Volontariat).

Aujourd’hui, Liliane s’occupe toujours des « Enfants Cachés » et des « Anciens de la Résistance » et se tient régulièrement au courant de l’évolution du Mouvement.


Distinctions

  • Chevalier de la Légion d'honneur
  • Croix du Combattant volontaire de la Résistance
  • Médaille de vermeil de la Ville de Paris


EEIF Lion de bronze 2015.png


Liens externes

la Coopération féminine


Éclaireuses et éclaireurs israélites de France Cet article fait partie de la série
Éclaireuses et éclaireurs israélites de France
Éclaireuses et éclaireurs israélites de France
Président : Jérémie Haddad
Commissaire général : Karen Allali
Commissaire2 : (aucun)
Tranches d'âge : Bâtisseurs (8/12 ans)Éclaireuses et éclaireurs (12/15 ans)Perspectives (15/17 ans)Compagnons (+18 ans)Aînés (... jusqu'à 120 ans !)
Organes : {{{organes}}}
Évènements : {{{évènements}}}
Centres : La Chapelle-en-ServalViarose
Publications :
Histoire : ChronologieDistinction
Associations adhérentes : {{{adhérents}}}
Personnalités : PrésidentsCommissaires GénérauxAutres personnalités...
Lois, promesses et engagementProgressions des branchesUniformeProjet éducatif