Welcome to the ScoutWiki Network

Lelievlet

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Lelievlet
Lelievlet

Un Lelievlet

Caractéristiques
Gréement : sloop
Voiles : aurique
Équipage : 5 - 7 personnes
Longueur hors-tout : 5m 60
Longueur de coque :
Maître bau :
(largeur max.)
1m 80
Poids : 650kg
Tirant d'eau : 80 cm
Sans dérive : 20 cm
Déplacement :
Tonnage :
Tirant d'air :
(hauteur sur l'eau)
6m 50
Surface de voilure : 12,15m²
Moteur :
Vitesse :
Construction
Architecte : Teunis Beenhakker
Constructeur :
Année : 1956
Coque en : acier

Le Lelievlet (Lelie = Fleur de lys en néerlandais) est un bateau spécifiquement conçue pour la pratique du scoutisme marin au sein de l'association scoute hollandaise, Scouting Nederland. C'est le bateau à rame et à voile le plus utilisé par les scouts marins aux Pays-Bas. Le premier Lelievlet fut construit en 1956 par le constructeur de bateau Teunis Beenhakker.

Caractéristiques

La coque accueille une dérive centrale, et des réservoirs de flottabilité pontés à l’avant et à l’arrière. Le Lelielvlet est un sloop, ce qui signifie qu’il n’a qu’un mât pour ses deux voiles : le foc (la voile triangulaire à l’avant) et la grand-voile. La voilure est plus petite que ce qu'il peut réellement supporter. Cela implique certains avantages, puisque ça rend l’embarcation plus sécurisante, et que cela rend possible la navigation par grand vent.

Les Lelievlets ont les mêmes contraintes (utiles à la pédagogie nautique) que possèdent tous les voiliers en général : il faut bien veiller à la distribution du poids à bord et prêter attention au bon maintient du foc.

? 6”11pieds” à rame

Histoire

Aux Pays Bas, jusque dans les années 1940, les scouts marins naviguaient sur de nombreux types de navires différents, allant de la chaloupe de sauvetage à la barque peu maniable. De plus, la plupart de ces embarcations étaient en bois, ce qui est cher en temps et en argent à l’entretien ; et comme ces bateaux étaient désuets, il était très compliquer de trouver des pièces de rechange quand il fallait les réparer.

C’est à la fin des années quarante qu'apparut le premier bateau “standard” pour les scouts marins : le Lelieschouw. Cependant, ce voilier présentait deux inconvénients majeurs : un coût élevé et un poids qui rendait son déplacement à la rame presque impossible.

C’est pourquoi en 1955, on se mit à chercher un nouveau type de bateau. On se tourna alors vers Teunis Beenhakker, qui avait déjà fait un projet de voilier-rameur peu après la seconde guerre mondiale. Les groupes scouts savaient donc bien ce qu’il était capable de faire. En 1956, Teunis Beenhakker construisit deux prototypes de voiliers presque identiques : l'un de 5,6m et un autre, un peu plus petit, de 4,6 m. Les voiles étaient de la même taille pour les deux prototypes : 12,5m². Finalement, le bateau de 5,6m fut jugé plus convenable. Tout comme le Lelieschouw, le Lelievlet porte fièrement, comme insigne de sa classe, le symbole du mouvement scout qu’est la fleur de lys. L’inscription sur la voile a donc peu changé puisqu’on a juste rajouté un "V" dessous.

Depuis, le Lelievlet est un véritable succès. Aux Pays-Bas, depuis 1956, ce ne sont pas moins de 1550 embarcations qui ont été construites. Le premier exemplaire existe toujours, et navigue encore sous le pavillon du groupe Titus Brandsmagroep. Les scouts ne sont plus les seuls à utiliser ces embarcations, car d'autres mouvements de jeunesse comme Het Zeekadetkorps (littéralement, «le corps des cadets marins») l’utilisent également dans leurs activités.

Liens externes


Cet article peut aider à préparer certains badges.