Welcome to the ScoutWiki Network

Jeu du sifflet

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Jeu du sifflet

jeu de veillée

jeu de veillée.

jeu d'observation

jeu d'observation.

Âges : de 7 à 14 ans.
Nombre de joueurs : plus de 10.
Durée : quelques minutes.
Équipes : {{{équipes}}}
Matériel :

un sifflet, une ficelle.

Type de terrain : {{{type terrain}}}
Taille du terrain : {{{taille terrain}}}
Devient ennuyeux : rapidement.

Le jeu du sifflet est un petit jeu d'observation utilisable principalement en veillée, amusant à la fois pour le public et pour le joueur.

Le meneur de jeu désigne d’un à trois candidats (qui peuvent bien sûr être volontaires), qu'un assistant emmène à l'écart pendant qu'il explique le principe du jeu à l'assemblée. Ceux-ci ne doivent pas connaître le principe du jeu.

Celui-ci est simple : un sifflet parcourt l'assemblée… mais en fait, il est attaché à l'aide d'une ficelle derrière le dos du meneur de jeu. Lorsque le meneur présente son dos à un membre de l'assemblée, celui-ci doit siffler dans le sifflet. Bien entendu, pour corser l'affaire et rendre le jeu plus amusant pour tout le monde, les membres de l'assemblée doivent faire mine de se passer le sifflet de l'un à l'autre…

Chaque candidat passe à son tour. Le meneur lui explique qu'il y a un sifflet dans l'assemblée, et qu'il doit le découvrir… Pour l'aider, les membres de l'assemblée siffleront dedans de temps à autre. Une fois que le candidat a découvert que le sifflet était dans le dos du meneur de jeu, il intègre l'assemblée et le meneur appelle le candidat suivant.

Ce jeu est très dynamique, puisque d'une part le public participe, et que d'autre part chacun doit être toujours attentif à la position du faux sifflet.

Remarque

Sifflet scout.jpg

Bien que le but du jeu soit de développer l'observation du joueur, selon ses aptitudes et l'esprit de l'assistance, il existe un risque de dérive vers le petit jeu con : le joueur n'arrivant pas à découvrir la solution peut alors être victime des quolibets de ses camarades, ou se retrouver dans une situation peu confortable. Dans ce cas, il revient alors au meneur de jeu de lui faciliter la tâche, par exemple en lui laissant voir le sifflet dans son dos.

Pour éviter ce genre de situations, on ne fera pas jouer à ce jeu des enfants ne disposant manifestement pas des capacités d'observation ou intellectuelles nécessaires; de même qu'on l'évitera si les jeunes ont facilement tendance à se moquer de leurs camarades en difficulté au lieu de les aider.[1].


Cet article peut aider à préparer certains badges.

Notes et références


  1. Inversement, attention aussi aux jeunes qui auraient trop tendance à aider le joueur, en lui soufflant la réponse, ce qui fait perdre son intérêt au jeu puisqu'il n'y a plus d'observation à faire.