Welcome to the ScoutWiki Network

Jeu de la politesse

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Jeu de la politesse

jeu d'intérieur

jeu d'intérieur.

jeu d'observation

jeu d'observation.

jeu de réflexion

jeu de réflexion.

jeu de veillée

jeu de veillée.

Âges : À partir de 9 ans
Nombre de joueurs : À partir de 6 joueurs
Durée : Variable
Équipes : {{{équipes}}}
Matériel :

1 chaise

Type de terrain : {{{type terrain}}}
Taille du terrain : {{{taille terrain}}}
Devient ennuyeux : {{{ennui}}}

Les joueurs sont placés en cercle avec le meneur du jeu "le roi" assis sur la chaise. À la droite du roi se trouve le "fou du roi" à genoux, et les autres joueurs sont tous assis par terre.

C'est toujours le roi qui initie chacune des rondes en choisissant un autre joueur et en disant :

"Le Roi a perdu son chapeau et c'est (nom du joueur) qui l'a trouvé."

Le joueur nommé répond :

"Non monsieur, ce n'est pas moi, monsieur."

Alors le Roi lui demande :

"C'est qui, monsieur?"

Le joueur choisit alors un autre joueur et dit :

"C'est (nom de l'autre joueur), monsieur."

Ce troisième joueur répond, à son tour :

"Non, monsieur, ce n'est pas moi, monsieur."

C'est alors que le joueur qui l'a choisi lui demande :

"C'est qui, monsieur?"

Et ce joueur répond alors, en choisissant un autre joueur :

"C'est (nom de l'autre joueur), monsieur."

Et ainsi de suite jusqu'à ce que quelqu'un se trompe dans la formule de politesse, hésite, etc. Dans ce cas, le joueur qui s'est trompé prend la place du fou du roi et le restant des joueurs à sa gauche se déplacent d'une place vers la droite.

L'objectif est d'occuper et de garder la position du roi.

Il est à noter que lorsqu'on s'adresse à une joueuse, on doit l'appeler "madame", ce qui complique les choses lorsque l'assemblée est mixte.

En cas de litige, c'est le roi qui tranche. Si un joueur dérange le jeu, le roi peut décider de l'envoyer à la place du fou et le restant des joueurs à la gauche du joueur fautif se déplacent d'une place vers la droite.

On peut s'adresser au roi par son prénom ou par "le roi", comme dans "C'est le roi, monsieur". On peut aussi s'adresser à la personne qui nous interpelle par "vous", comme dans "C'est vous, monsieur"

Le jeu prend fin lorsque le temps prévu à cet effet est écoulé.

Exemple

Mathieu : Roi
Étienne : Fou
Ludovic : Joueur
Antoine : Joueur
Thimotée : Joueur
Marco : Joueur
Guillaume : Joueur

Ronde :

Mathieu : "Le roi a perdu son chapeau et c'est Marco qui l'a trouvé."
Marco : "Non monsieur, ce n'est pas moi monsieur."
Mathieu : "C'est qui, monsieur?"
Marco : "C'est Antoine, monsieur."
Antoine : "Non monsieur, ce n'est pas moi monsieur."
Marco : "C'est qui, monsieur?"
Antoine : "C'est vous, monsieur."
Marco : "Non monsieur, ce n'est pas moi monsieur."
Antoine : "C'est qui, monsieur?"
Marco : "C'est le roi, monsieur."

Et ainsi de suite jusqu'à ce que quelqu'un se trompe dans la formule de politesse, hésite, etc. Dans ce cas, le joueur qui s'est trompé prend la place du fou du roi et le restant des joueurs à sa gauche se déplacent d'une place vers la droite.