Jean Pisanté

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Jean Pisanté
Totémisé "Lionceau fier et décidé"
Totémisé "Lionceau fier et décidé"
Responsable National Branche Cadette - Formateur (EEIF)
Naissance : 29 juin 1955

Personnalité décorée du lion de bronze

Lion de bronze.

Personnalité éclaireuses et éclaireurs israélites de France

Éclaireuses et éclaireurs israélites de France.

Personnalité française

France.

Jean Pisanté a été responsable national de la branche cadette à la fin des années 1970. Ces trente dernières années comme formateur, il a sensibilisé des générations de cadres EI aux défis de l'éducation juive dans le monde d'aujourd'hui, et à la façon de transmettre le judaïsme.


Parcours EI

  • En janvier 1972, Jean entre directement en tant qu'animateur branche cadette, enrôlé par Emilie Vormès, cheftaine de la meute Gédéon (place des Vosges).


« Je trouvai aux EI un milieu où m'épanouir, et un lieu où éduquer et transmettre, trois verbes qui sont au centre de toute mon activité depuis lors et jusqu'à ce jour. J'ai tout au long de ma vie, jusqu'à aujourd'hui, exercé et ai choisi d'exercer des fonctions qui permettaient surtout ces trois choses, ayant ainsi été aux EI principalement pour y éduquer et y transmettre, en particulier les valeurs juives, et de façon secondaire tant pour le scoutisme que pour l'associatif. Les EI ont été et sont à mes yeux le lieu privilégié de la transmission d'un judaïsme vécu, réfléchi et militant, formateurs d'identité, et c'est le centre de ce qui me rattache à ce mouvement et me fait y être actif jusqu'à aujourd'hui.»


  • 1972 : premier camp.
  • 1973 : totémisé "Lionceau fier et décidé" lors de son second camp sur le mythique terrain du Mont-Dore.
  • 1973 - 1975 : participation au 50e, puis encore deux camps comme animateur.
  • A partir de 1976, plusieurs fois chef de camp et chef de stage.


  • Septembre 1976 : est nommé pour trois ans Responsable National Branche Cadette au Centre national des EEIF dans le cadre des efforts de Monique Elfassy et de Charlie Finel pour recréer une équipe nationale de permanents. Ses missions :
    • L'organisation des camps d'été (centralisée à l'époque)
    • La formation et accompagnement des animateurs sur le terrain
    • La publication de journaux et de brochures, tant de liaison (contact, bulletin EIF, Yossi) que celles destinées à l'enrichissement du niveau éducatif juif des animateurs (reprise et élargissement de brochures éditées précédemment par Gilbert Dahan, Daniel Robinsohn, Jean-Paul Bader…, brochures sur les fêtes juives, les parachiot des camps d'été, zemirot de Chabbat).


  • Février 1977 : mariage avec Marianne Caën (Courlis), avec laquelle il partage déjà de nombreuses animations et qui l'accompagnera (et l'accompagne encore) dans la plupart de ses activités EI.
Jean et Marianne aux Prés


  • Entre 1976 et 1980 : organisation et direction de plusieurs stages de formation, organisation et participation au Conseil National des EEIF de 1977.
  • Entre 1978 et 1980 : création et animation avec Alain Michel et Ami Bouganim d'un Oneg Chabbat bi-hebdomadaire pour animateurs à Ségur.
de gauche à droite : Ami Bouganim, Alain Michel et Jean Pisanté.
  • Août 1980 et 1981 : direction de l'Auberge EI.


« Alyah fin août 1981 (trajet quasiment direct depuis l'Auberge EI jusqu'à Jérusalem) avec femme et premier enfant Ayala. L'alyah était pour moi dans le prolongement direct de l'enseignement de Manitou, de mes fonctions aux EI et de mon histoire familiale personnelle. Nos quatre autres enfants Ichaï, Matan, Naam et Yaara sont nés et ont grandi à Jérusalem où nous nous sommes installés et où nous vivons depuis, accompagnés de notre famille proche (grands-parents jusqu'au décès, parents et sœur jusqu'à aujourd'hui).»


  • Entre 1991 et 2004, bien que vivant en Israël, il répond favorablement aux invitations régulières des EI pour accompagner le mouvement, et surtout continuer à enseigner et transmettre lors des stages de formation.
  • Un "rappel" en 2015, et une participation active aux Conseils Nationaux des EEIF de 1985, 1994 et 2001.
  • En Israël, participation régulière aux activités EI, que ce soit les Chabbatot et les activités d'anciens, ou les interventions auprès des groupes EI français en voyage d'été en Israël, en général sur le thème de la transmission du judaïsme, et son insertion dans la vie quotidienne.

Parcours professionnel

De l'éducation à la psychologie clinique, incluant 15 ans d'enseignement en école primaire et lycée, 22 ans d'éducation informelle spécialisée, et au moins dix ans d'enseignement universitaire et post-universitaire.


Loisirs

  • Photographe, ébéniste, cycliste et écrivain, les quatre en amateur assidu.
  • Blog personnel : israelmordokhai.blogspot.com
EEIF Lion de bronze 2015.png



Éclaireuses et éclaireurs israélites de France Cet article fait partie de la série
Éclaireuses et éclaireurs israélites de France
Éclaireuses et éclaireurs israélites de France
Président : Jérémie Haddad
Commissaire général : Karen Allali
Commissaire2 : (aucun)
Tranches d'âge : Bâtisseurs (8/12 ans)Éclaireuses et éclaireurs (12/15 ans)Perspectives (15/17 ans)Compagnons (+18 ans)Aînés (... jusqu'à 120 ans !)
Organes : {{{organes}}}
Évènements : {{{évènements}}}
Centres : La Chapelle-en-ServalViarose
Publications :
Histoire : ChronologieDistinction
Associations adhérentes : {{{adhérents}}}
Personnalités : PrésidentsCommissaires GénérauxAutres personnalités...
Lois, promesses et engagementProgressions des branchesUniformeProjet éducatif