The ScoutWiki Network server was upgraded on November 20th, 2019. The maintenance is now over. Please inform us in Slack or via email support@scoutwiki.org if you encounter any unexpected errors – it's possible the upgrade has missed something. Thanks and happy scoutwiki'ng!

Jean-René Kergomard

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-René Kergomard
Pas d'image pour cette personne pour le moment

Naissance : 14 décembre 1926

Personnalité éclaireuses et éclaireurs de France

Éclaireuses et éclaireurs de France.

Personnalité française

France.

Jean-René Kergomard a été président des Éclaireuses et éclaireurs de France.


Né le 14 décembre 1926 à Alger, il est fils de Pierre Kergomard.

Jean-René Kergomard est Éclaireur à Alger (1933-1939) puis à Paris où il est le chef du clan Routier de La Maison pour Tous rue Mouffetard (1940-1948), l’ancêtre direct des MJC et des Auberges de Jeunesse.

De 1957 à 1960, il soutient les Éclaireurs à Oujda au Maroc. De retour en France, il devient commissaire départemental dans la Meuse, puis en 1966, commissaire EDF pour le district d’Arras. Dans la foulée des remises en questions écloses avec Mai 68, le congrès régional des Éclaireurs de Flandres-Artois à l’automne 1968 au lycée d’Arras l’élit commissaire régional.[1]

Président des EEDF de 1977 à 1980, il a été élu dans un contexte difficile mais sa désignation a permit de revenir à un scoutisme minimal dans le mouvement.

Voici son témoignage sur ce moment de tension[2] :

« L’Assemblée Générale de 1977 à Lyon a été marquée par des incidents dont l’un m’a obligé à me désolidariser du bureau. De plus, le projet de budget que j’étais chargé de présenter était établi sur des capacités d’expansion que l’équipe nationale n’avait pas essayé de faire approuver préalablement… C’est donc tout naturellement que ce projet de budget a été rejeté. M’étant désolidarisé du Bureau du C.D., j’ai considéré que j’avais une obligation morale de me présenter à la Présidence du Mouvement. Mon élection a été acquise par une majorité étroite mais incontestable… Le Délégué Général n’ayant pas réussi à remettre en cause cette élection, il m’a présenté sa démission, estimant qu’il ne pouvait accepter que le Mouvement soit «présidé par un financier» ! Ni par mes fonctions professionnelles, ni par celles que j’avais occupées dans le Mouvement, à l’exception de la période 75-77, je ne méritais cette qualification... »

Il s'appuie sur Claire Mollet dont il obtient le retour comme Déléguée générale.

Ils initièrent ensemble le 1er rassemblement Bécours’81 au hameau de Bécours (Aveyron) dont les EEDF avaient fait l'acquisition en 1980.


Précédé par Jean-René Kergomard Suivi par
Antoine Sassine
Eclaireuses et Eclaireurs de France.svg

Président des Éclaireuses et Éclaireurs de France
de 1977 à 1980.

Jacques Delobel



Notes et références


  1. Voir [1] sur maitron-en-ligne.univ-paris1.fr
  2. Voir 1972 - 1974 : les remises en question chez les E.E.D.F. sur www.histoire-du-scoutisme-laique.fr.