The wikis have been moved to another server on 26 January 2021. If you see any problems, please let us know as soon as possible and we will try to solve them.

Jacques Mandil

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jacques Mandil
Pas d'image pour cette personne pour le moment

1920 · 7 mai 2016

Personnalité éclaireurs unionistes de France

Éclaireurs unionistes de France.

Personnalité française

France.

Jacques Mandil a occupé plusieurs fonctions importantes au sein des Éclaireurs unionistes de France.


Jacques Mandil début le scoutisme en 1929 dans la meute de Louveteaux de Neuilly-sur-Seine puis passe au éclaireurs en 1932. Par la suite, il deviendra instructeur et intendant pour les camps[1].

Il a aussi été responsable d'un maquis dans les Cévennes.

De 1943 à 1947, Jacques Mandil a été membre de l'équipe nationale routier.

«  [...] En février 1943, trois membres de l’équipe Nationale EU : Robert Kastler (adjoint direct de Maurice Costil), M. Schrack (assistant dans l’équipe national chargé des sports) et Jacques Mandil (adjoint de Jacques Lochard - Routiers) ont été pris dans une rafle de police (Vichy et allemands) à la gare de Perrache à Lyon et aussitôt emprisonnés à la prison de Montluc ... Le cas le plus inquiétant était celui de Jacques Mandil, car il était juif mais vivait depuis plusieurs années sous une autre identité «  Maloubier » .Ils ont été menottés, brutalisés, interrogés... heureusement, le père de Robert Kastler avait des connaissances auprès des autorités de Vichy et ils ont été libérés au bout de trois semaines. [...]  »

Extrait du témoignage de Pierre Cadier sur sa vie dans le Scoutisme unioniste entre 1941-1944[2], www.eeudf.org.

En 1948, il devient commissaire de la Province Seine-Occident.

Alors qu'il habitait Boulogne, Jacques Mandil va devenir Conseiller de groupe auprès de Jacques Varet qui recréait alors la troupe de Boulogne (EU)[3].


A noter que son neveu, François Mandil, est actuellement Délégué National Développement & Communication chez les Scouts et guides de France.


Voir aussi



Notes et références


  1. Témoignage manuscrit de Jacques Mandil, juin 2011, www.eeudf.org - Centenaire EEUDF.
  2. Témoignage de Pierre Cadier sur sa vie dans le Scoutisme unioniste entre 1941-1944, www.eeudf.org - Centenaire EEUDF.
  3. Témoignage de Jacques Varet, www.eeudf.org - Centenaire EEUDF.