The wikis have been migrated to a new, more powerful server provided by TNNet. If you see any problems, please let us know as soon as possible at support@scoutwiki.org and we will try to solve them. We want to thank TNNet for providing the server space for the wikis!

Haute-patrouille

De Scoutopedia
Aller à la navigation Aller à la recherche

Dans les troupes et compagnies, selon les programmes de branches, la haute-patrouille (HP) désigne la patrouille provisoire formée en certaines occasions par les chefs de patrouille (CP) ainsi que leurs seconds (SP). Elle est donc formée par les aînés ou les plus actifs de l'unité. Chez les éclaireuses et éclaireurs israélites de France, elle porte le nom d'équipage d'unité. Chez les éclaireuses et éclaireurs unionistes de France, elle porte le nom de guilde. Dans certaines unités guides, on peut avoir une haute-équipe à la place de la H.P.

Historique[modifier]

La première mention de la haute-patrouille apparaît dans Roland Philipps, Le système des patrouilles :

« Les seconds devraient, en règle générale, bénéficier des mêmes possibilités d'instruction spéciale que les chefs de patrouille. Un second n'est pas seulement un chef adjoint, mais il est souvent aussi un chef potentiel. Il est essentiel que les CP et les seconds ne lisent pas seulement la théorie du scoutisme, mais qu'ils la pratiquent également. Ils peuvent être formés en une patrouille d'étude spéciale, dont le scoutmestre est lui-même chef de patrouille (sous un nom scout tel que Grey Wolf - le terme scoutmestre étant interdit). Une telle patrouille peut se spécialiser dans la progression de première classe, dans l'organisation du camp, en froissartage et dans d'autres pratiques de plein air, afin que les CP puissent ensuite être mieux qualifiés pour s'occuper de leurs propres patrouilles. Il est également important que la position du chef de patrouille soit considérée par lui-même et par son chef scout comme son école de formation pour la scoutmaîtrise ultime. »

Roland Philipps, Le système des patrouilles, 1915, (Note : chapitre 3)

Depuis lors, sa composition a globalement peu évolué, et elle est resté le lieu de formation des CP et seconds.

Actuellement, l'AGSE définit la haute-patrouille comme étant composée uniquement du chef de troupe et des chefs de patrouille.

Direction[modifier]

  • Le chef de la Haute-Patrouille est le chef de patrouille de la troupe possédant le plus d'expérience, c'est lui qui détient, s'il existe, le staff (en plus du fanion de sa patrouille et lance le cri de patrouille). Le chef de patrouille de la H.P. porte une troisième bande au milieu de ses deux autres bandes de CP (on l'appelle alors "premier CP")
  • Le second de la HP est le second chef de patrouille possédant le plus d'expérience.
  • Le chef de troupe occupe, même en HP, son poste de chef de troupe.

Spécificités[modifier]

Cependant, la haute-patrouille se distingue des patrouilles :

  • Lors des activités en unité, les chefs de patrouille et les seconds sont dans leurs patrouilles respectives, la haute-patrouille ne se réunit pas, elle s'efface devant l'unité.
  • Les membres de la haute-patrouille n'ont pas de rôles définis.
  • La HP effectue quelques week-end et sorties sans le reste de l'unité, généralement pour des activités difficiles à réaliser avec l'ensemble de la troupe (ski, spéleologie etc ...).

La HP s'occupe aussi des projets de l'unité, c'est elle qui souvent décide du lieu de camp d'été, des activités à mener, etc.

Similarités[modifier]

La haute-patrouille peut posséder un totem, un cri, un staff, des flots (qui se portent en barrettes sur l'épaule gauche. La couleur extérieure est portée à gauche, la couleur intérieure, à droite), et ses propres traditions, comme une patrouille.

Divers[modifier]

Diverses formations scoutes ont reçu le nom de haute-patrouille sans forcément respecter le schéma ci-dessus :

  • Patrouille de chefs : si le nom d'Haute-Patrouille semble bien n'être apparu que dans l'immédiat après-guerre, l'expérience fut pratiquée dès 1928 par l'Abbé de Grangeneuve (alors aumônier des troupes St Louis) comme il le rapporte dans Bulletin de liaison des aumôniers scouts, octobre 1930, n°9. Sous le nom de la patrouille de chefs, avec son nom (Pelican) et son Scalp, sont regroupés occasionnellement les CP et Seconds (avec éventuellement d'autres qui pourront être appelés à prendre des responsabilité) pour leur formation spécifique sous l'autorité du scoutmestre qui en est le CP. Le Bulletin de liaison des aumôniers scouts, avril 1930, n°6 rapporte aussi un camp de formation similaire réalisé en juillet 1929.
  • Patrouilles d'aînés : il s'agissait plutôt avant-guerre chez certaines troupes Scouts de France de novices routiers en attente de clan suffisamment nombreux. On regroupait les plus âgés (des anciens CP et SP) dans une patrouille d'aînés qui pouvait avoir certaines activités propres. Cela permettait de confier la fonction de CP à des jeunes de quinze ou seize ans, ce qui était à l'époque était considéré comme normal. Bien entendu, ces scouts-aînés partaient en camp avec la troupe mais avait une durée d'exploration plus longue, avait des services spécifiques etc.
  • On trouve aussi parfois le nom de Haute-Maîtrise, dans un sens organique analogue. Cela peut désigner par exemple des chefs d'unité à l'échelon du district.