The ScoutWiki Network server was upgraded on November 20th, 2019. The maintenance is now over. Please inform us in Slack or via email support@scoutwiki.org if you encounter any unexpected errors – it's possible the upgrade has missed something. Thanks and happy scoutwiki'ng!

Hadjidjis

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Hadji-dji ou Adjiji est un ban ou chant d’accueil et de réjouissance, d’origine inconnue qui remonte aux origines du scoutisme en France : au camp école de La Croix St Ouen, Baden Powell fut accueilli par de « vibrants hadjidjis »[1]

En 1922 au congrès local de Pontivy « Les jeunes scoutistes, massés sur trois rangs devant la grille de la mairie, ont poussé un “hadjidji” d’honneur à l’adresse de M. Rossignol », le maire. Les Adjiji figurent encore dans le recueil Les Chansons du Jamboree de 1947.

Le mot a été très populaire car on le trouve sous le forme Adjiji comme titre d'un recueil de jeux scouts en Belgique en 1936 et comme titre d'un disque de chants scouts vers 1950.

L’hypothèse d’un refrain arabe d’Afrique du Nord transmis par les premiers éclaireurs d’Algérie n’est pas retenue par les arabisants.
Une origine indianiste est également soutenue. Il pourrait s’agir d’onomatopées plaisantes.

Ce chant d’accueil ou d’honneur a dû avoir une diffusion ancienne mais réelle car on le retrouve sur des sites scouts au Québec et en Hollande. On trouve aussi un recueil belge Adjidji, jeux scouts par La Baleine.

La transmission orale fait qu’il en existe de nombreuses versions et alternatives, parfois issues de mélange entre plusieurs cris et bans.


 
Hadji-dji, hadji-dji, ha-hou-ha bis

Ha-hou-ha
Dzim-boum-ba
Ha ! Ha ! Ha !

Alternative :

Adjidji adjidji a o a
Adjidji adjidji zem bom ba
A o a
Zem bom ba
B. R. A. V. O.

Autre version :

Had-ji riggeligeli

Houp-la, houp-la, hé ! ter






Hadjidjis
Auteur(s) '
Écrit en
Licence

Domaine public car l'auteur est mort (les auteurs sont morts) depuis plus de 70 ans*.


Liens internes

Ce ban a été publié dans :

Voir aussi: Adjidji : jeux scouts,par Baleine.



Notes et références