The wikis have been updated to MediaWiki 1.36 on 4 June 2021. There are still some small problems, but they are being worked on. If you see any other problems, please let us know as soon as possible and we will try to solve them.

Groupe SUF Paris - RP Doncœur

De Scoutopedia
Aller à la navigation Aller à la recherche
LOGO MINIS ENJ.svg    En France, ce groupe fait partie d'un des neuf mouvements pratiquant officiellement l'accueil de scoutisme.
R.P. Doncoeur
Icon scout and guide.svg
Groupe mixte

Fondation : 1987
Fondateurs :
Fermeture : {{{fermeture}}}
Chef(s) actuel(s) :
Coordonnées
Adresse : église Sainte Odile,

41, rue Jacques Ibert
Paris 17e

Téléphone :
E-mail :
[mailto: ]
Site web :
http://www.sufdoncoeur.com/
Unités
  • Meute 41e Paris
  • Meute 42e Paris
  • Meute 43e Paris
  • Meute 44e Paris
  • Ronde 41e Paris
  • Ronde 42e Paris
  • Ronde 43e Paris
  • Troupe 41e Paris
  • Troupe 42e Paris
  • Compagnie 41e Paris
  • Compagnie 42e Paris
  • Compagnie 43e Paris
  • Clan 41e Paris
  • Feu 41e Paris

48° 53' 11.52" N, 2° 17' 9.96" E




Le Groupe R.P. Doncœur est un des plus grands groupe parisien des scouts unitaires de France implanté sur la paroisse Sainte Odile, dans le XVIIe arrondissement.

Foulard

L'unité du groupe est symbolisée par le fait que toutes les unités portent un foulard au fond bleu roy. Cependant, pour marquer leurs différences, chaque unité possède également une couleur qui lui est propre. Ainsi, la bordure est blanche pour les unités numérotées 41, grise pour les unités numérotées 42, verte pour les unités numérotées 43 et rouge pour les unités numérotées 44. Seuls le Clan et le Feu ont conservé l'ancien foulard des Aînés entièrement bleu roy. La Maîtrise de Groupe arbore également un foulard à fond bleu roy, mais avec 4 lisérés (blanc, gris, vert et rouge) marquant leur appartenance à l'ensemble des unités et faisant ainsi le lien entre chacune d'entre elles.

Unités

Le groupe comporte 14 unités :

  • les meutes 41, 42, 43 et 44,
  • les rondes 41, 42, et 43,
  • les troupes 41 et 42,
  • les compagnies 41, 42 et 43,
  • le Clan 41,
  • le Feu 41,
  • la maîtrise de groupe.

Dans la très grande majorité des cas, ces unités sont encadrées par des chefs ayant grandi à Doncœur.

Les chefs, routiers et guides-ainées forment la Communauté des Aînés.

Histoire du Groupe RP Doncoeur

Le Groupe Révérend Père Doncoeur est rattaché à la paroisse Sainte Odile située dans le 17ème arrondissement de Paris. Ses membres viennent donc essentiellement de Paris 17ème et de Levallois-Perret. Il s'agit d'un Groupe des Scouts Unitaires de France qui fonctionne donc selon le schéma suivant :

  • la Meute accueille des garçons de 8 à 12 ans (dits louveteaux),
  • la Ronde accueille des filles de 8 à 12 ans (dites jeannettes),
  • la Troupe accueille des garçons de 12 à 17 ans (dits scouts),
  • la Compagnie accueille des filles de 12 à 17 ans (dites guides),
  • le Clan accueille des garçons à partir de 17 ans (dits routiers)
  • le Feu accueille des filles à partir de 17 ans (dites guides-ainées).

Toutes ces unités sont encadrées par des chefs ayant au minimum 17 ans. L'ensemble des chefs, routiers et guides-ainées est appelé la Communauté des aînés. Cette communauté est encadrée par la Maîtrise de Groupe composée d'adultes (généralement ce sont des parents de jeunes faisant partie du Groupe, mais ce n'est en rien une obligation).

Le Groupe R.P. Doncoeur a été créé en 1981 et se compose actuellement de 13 unités :

  • Garçons : les Meutes 41, 42, 43 et 44, les Troupes 41 (Ste Jehanne d'Arc) et 42, ainsi que le Clan Montjoie Saint Denis
  • Filles : les Rondes 41, 42 et 43, les Compagnies 41 (Notre-Dame-Auxiliatrice) et 43, ainsi que le Feu Bx charles de Foucauld. Le feu Sainte Elizabeth de Portugal destiné aux cheftaines est actuellement fermé.

Les foulards du Groupe ont tous un fond bleu roy. La bordure est blanche pour les unités numérotées 41, grise pour les unitées numérotées 42, verte pour les unités numérotées 43 et rouge pour les unités numérotées 44. Le Clan et le feu Bx Charles de Foucauld ont conservé l'ancien foulard des ainés entièrement bleu roy, le Feu Ste Elizabeth de Portugal portait le foulard de toutes les guides-ainées SUF (rouge à lisérés jaune et vert), et la Maîtrise de Groupe arbore un foulard à fond bleu roy avec 4 lisérés (blanc, gris, vert et rouge) marquant leur appartenance à l'ensemble des unités.

En 2003, le Groupe R.P. Doncoeur a aidé à la création du Groupe P.J. Sevin sur Levallois. Ce groupe compte actuellement 3 unités (au foulard à fond bleu ciel et à bordure blanche) :

  • Garçons : la Meute 1001e
  • Filles : la Ronde 1e et la Compagnie 100

Meutes 41, 42, 43, 44 eParis

Rondes 41, 42, 43eParis

Clan 41 Paris

Feu 41 Paris

Troupe 42e Paris

La réalisation de cet historique nous a permis de faire ressortir deux grandes périodes pour l’illustre chiffre 42. La première correspond à une Genèse, liée à la naissance des scouts en France ; tandis que la seconde, sans lien apparent avec la précédente, s’inscrit dans la fin du XXe siècle, et est appelée à durer.

C’est en 1926 que l’on entend pour la première fois, dans le paysage du scoutisme français, l’évocation de la Troupe 42. En effet, la 42e Paris a été fondée en 1926, et était très probablement affiliée aux scouts de France en 1928. Son fondateur semble être le commandant René Lhopital, ancien aide de camp du maréchal Foch, plus tard commissaire général du mouvement (1932-1936) et grand résistant.

En 1952, la 42e Paris est candidate raiders ... et gagne le concours des bases de son district. Elle sera troupe Raiders jusqu’en 1956; date à partir de laquelle ses activités perdent de leur ampleur. Aussi semble-t-elle avoir disparue avant 1980.

On retrouve le numéro 42 sur l’épaule de nombreux scout à partir de 1987. C’est à partir de cette date que les SUF ont l’honneur de compter parmi leurs membres une troupe née de la 41e : la troupe 42e Paris.

Ce n'est qu'en 1987 que le numéro 42 va à nouveau être porté par une Troupe. En effet, la Troupe 41e Paris, devenue trop importante en terme d'effectif, décide de se scinder et ainsi de créer une nouvelle unité. La 42ème Paris naissait et reprenait le flambeau de ses vénérables anciens de 1926. Depuis, elle a su se forger une véritable identité au sein du mouvement des scouts unitaires de France.

Actuellement rattachée à la paroisse Sainte Odile (Paris, XVIIe)

Chef de troupe de la 42

  • 1987-1990 : Amaury de .H
  • 1990-1991 : Phillipe.C
  • 1991-1992 : Jérome.C
  • 1992-1994 : Stanislas de.M
  • 1994-1996 : Bertrand.C
  • 1996-1998 : Alexis de.M
  • 1998-200 : François.L
  • 200-2002 : François.P
  • 2002-2003 : Benoit.L.V
  • 2003-2005 : Aymeric.J
  • 2005-2007 : François-Xavier.P
  • 2007-2008 : Nicolas.M
  • 2008-2009 : Tristan.R.de.b
  • 2009-2011 : Arthur.M
  • 2011-2012 : Arthur.de.la.F
  • 2012-2013 : Timothée.J
  • 2013-2015 : Antoine.R
  • 2014-2015 : Jean.S
  • 2015-2016 : Jérome.V
  • 2016-2017 : Guillaume.D
  • 2017-2019 : Benjamin.B

Patrouilles de la 42

  • Loup
  • Albatros
  • Gerfaut
  • Bison
  • Sanglier

Fondateur et 1er CP de la troupe 42

  • Loup : Eric.M
  • Albatros : Thierry.L
  • Gerfaut : Alexis.B
  • Bison : Augustin.R
  • Sanglier : Fabrice.S
  • Isard (patrouille fermé) : Jean-Francois.B

Cris de patrouille de la troupe 42

  • Loup : Loup unis pour servir !
  • Albatros : Albatros oser pour gagner !
  • Gerfaut :
  • Bison : Bison dominer pour vaincre !
  • Sanglier : Vincere aut morior !

Historique des camps de la troupe 42

  • 1988(premier camp de la troupe 42) : Courchevel (victoire : Loup)
  • 1989 : Bavière (victoire : gerfaut)
  • 1990 : Milau (victoire : gerfaut)
  • 1991 : Béarn (victoire : albatros)
  • 1992 : Savoir (victoire : albatros)
  • 1993 : Castelnaudary (victoire : sanglier)
  • 1994 : Vosges (victoire : sanglier)
  • 1995 : Auvergne (victoire : loup)
  • 1996 : Tarn
  • 1997 : Lot (victoire : loup)
  • 1998 : Castelnaudary (victoire : loup)
  • 1999 : Cantal
  • 2000 : Alsace (victoire : loup)
  • 2001 : Bénodet (victoire : albatros)
  • 2002 : Dordogne (victoire : gerfaut)
  • 2003 : Saint Wladimir
  • 2004 : Écosse (victoire : loup)
  • 2005 : Tarn (victoire : gerfaut)
  • 2006 : Alsace
  • 2007 : Morvan (victoire : gerfaut)
  • 2008 : Béarn (victoire : gerfaut)
  • 2009 : Normandie (victoire : albatros)
  • 2010 : Lot (victoire : albatros)
  • 2011 : Périgord (victoire : albatros)
  • 2012 : Champagne (victoire : bison)
  • 2013 : Dijon (victoire : gerfaut)
  • 2014 : Tournoël (victoire : sanglier)
  • 2015 : Limousin (victoire : bison)
  • 2016 : Plédéliac (victoire : albatros)
  • 2017 : Boulleret (victoire : albatros)
  • 2018 : Salvagnac (victoire : gerfaut)
  • 2019 : Montagnat (victoire : albatros)

Historique des camps de Pâque de la troupe 42

  • 1991 : (victoire : sanglier)
  • 1999 : (victoire : loup)
  • 2004 : (victoire : bison)
  • 2005 : (victoire : bison)
  • 2006 : (victoire : albatros)
  • 2007 : (victoire : gerfaut)
  • 2008 : Normandie (victoire : gerfaut)
  • 2009 : (victoire : albatros)
  • 2010 :
  • 2011 : Mont sSt Michel (victoire : bison)
  • 2012 : Champagne (victoire : bison)
  • 2013 : Landeveille (victoire : bison)
  • 2014 : Vézelay
  • 2015 :
  • 2016 :
  • 2017 : Ouilly-du Houlet
  • 2018 : Tignes
  • 2019 : Les-Essarts-le-Roi

Troupe 41e Paris

Histoire de la troupe 41

210e — 310e — 410e Paris.

Paroisse Sainte-Odile puis paroisses Sainte-Odile et Saint-Ferdinand-des-Ternes.

Vers 1948 — aujourd’hui (S. U. F. 1981-1982 pour Sainte-Odile [41e Paris] et 1985 pour Saint-Ferdinand-des-Ternes [82e]).

Saint-Denys (Plaine-Monceau).

1e — 42e — 43e — 44e Paris S. U. F. R. P. Doncœur (Paroisse Sainte-Odile).

La 210e Paris est attestée comme meute en 1949, 1958 et 1962. Sa fondation tardive correspond à la date de la création de la paroisse, 1938, et à l’activité importante, dans le quartier, du groupe de Saint-Ferdinand-des-Ternes. La troupe passe à la réforme en 1965 (chef : Pierre-Yves Crochet-Damais). En 1972, le groupe, très affaibli, est réduit à sa seule meute. Mais il fonde néanmoins une meute à Saint-Ferdinand-des-Ternes, d’où la 82e a disparu, vers 1975. En 1976, un groupe de garçons et des chefs créent une troupe Rangers pour les deux paroisses, qui prend le nom de 210e-310e Paris. En 1979, les mêmes, dans leur élan, créent le poste Pionniers. Le chef est alors Jean-François du Bouzet, personnalité assez brillante et plutôt anticonformiste. Le local est installé au 16, rue Roger-Bacon, dans les nouveaux bâtiments paroissiaux construits à l’emplacement d’un patronage.

La 310e Paris est fondée comme meute à Saint-Ferdinand-des-Ternes vers 1975. Pour la suite de son histoire, v. ci-dessous. Même chose pour le poste 410e Paris.Le clan de la paroisse est commun, en 1958, avec celui de la 15e Paris (Saint-Charles-de-Monceau), « Belle Étoile ». Il disparaît avant 1970.

Dès 1980, Jean-François du Bouzet infléchit son poste vers la pédagogie unitaire et adopte le quatre-bosses. En 1981, lors d’un camp vers Rome, les pionniers passent par le camp national Europi, dont la très piètre qualité les décide à adhérer aux SUF. Mais l’aumônier, l’abbé Saillard (de Saint-Ferdinand-des-Ternes) et le CoDep, Alain Viellard, s’y opposent ; du Bouzet, qui s’est aussi investi à Saint-Pierre-de-Montmartre (v. la 45e Paris), manque de renoncer ; c’est un chef d’équipe du poste, le jeune Atanase Périfan, qui emporte la décision : il était allé aux puces avec son équipe acheter des uniformes beiges ! Le chef de poste, Yann-Éric Petit, accepte alors que le poste 410e Paris, transformé en deux patrouilles libres et installé dans les sous-sols de Saint-Ferdinand, adhère avec la meute (dirigée par Marie-Estelle de Nantes) aux S. U. F. En 1982, l’abbé Arnoldus Van der Westhuizen Smit, nouveau curé de Sainte-Odile, accueille ce nouveau groupe avec le numéro 41e Paris — alors, d’ailleurs, que la 41e de Saint-Pierre-de-Chaillot est toujours bien vivante. Le clan est recréé dès 1982. Les chefs, dont Atanase Périfan, sont formés par la 10e Paris de Saint-Louis en 1982-1984 (C. T., Godric Rosset), groupe dont deux anciens, Jacques Brisard et Michel Fleury, viennent comme CG à la même période. En 1985, Périfan prend le clan de Sainte-Odile. Parmi ses successeurs, vers 1991, Bernard de La Brosse, qui devient ACNR. en 1993-1996. Un autre ancien de Saint Louis, Guillaume Mainbourg, devient CG vers 1986.

V. aussi la 82e (Saint-Ferdinand-des-Ternes). Pour les numéros SUF actuels, aucun rapport avec les 41e, 42e, 43e, 44e anciennes, en dépit que les 41e et 44e existent toujours, v. à ces numéro

1991, Bernard de La Brosse, qui devient A.CNR en 1993-1996. Un autre ancien de Saint Louis, Guillaume Mainbourg, devient CG vers 1986.

Aujourd’hui, le groupe compte les troupes 41e (« Sainte Jeanne d’Arc », Aigle, Grizzli, Cigogne, Hermine, Jaguar, Mangouste) et 42e Paris (« Notre-Dame auxiliatrice », bleu roi, bande gris clair), les compagnies 41e Paris et 43e Paris (bleu roi, bande verte) les meutes 41e , 42e , 43e , 44e Paris (en doublon, donc, de la 44e de Gerson ; bleu roi, bande rouge) ; les rondes 41e, 42e et 43e ; le clan « Montjoie Saint Denis » ; le feu « Sainte Élisabeth de Portugal ». Les couleurs des foulards sont déclinées par numéros. Le clan porte bleu roi plain et la maîtrise de groupe, bleu roi, quatre filets, blanc, gris, vert et rouge.

Cependant, la 210e-310e SdF de Saint-Ferdinand-des-Ternes, qui avait survécu, devient unitaire à son tour et passe aux SUF en 1985 (v. 82e)

Patrouilles de la troupe 41

  • Cigogne
  • Aigle
  • Grizzly
  • Mangouste
  • Jaguar
  • Hermine

Cris de patrouille de la troupe 41

  • Aigle : aquila semper altior !
  • Cigogne : Cigogne faire face !
  • Grizzly : Mut sharke und ehre !
  • Hermine : Kanter Merwell !
  • Jaguar : Jaguar pret a bondir !

Compagnie 41e Paris

Équipes de la compagnie 41

  • Antilope
  • Chamois
  • Faucon
  • Toucan
  • Marsupilami
  • Furet

Cris d'équipe de la compagnie 41

  • Antilope : Antilopes les plus rapides !
  • Chamois : Chamois vers les cîmes !
  • Faucon : Faucon fait face !
  • Toucan : Toucans toujours en avant !
  • Marsupilami : Marsupilamis veni vidi vici !
  • Furet : Furets toujours au taquet !

Compagnie 42e Paris

Histoire de la compagnie 42

Fondation en fin de l'année 2019.

Équipes de la compagnie 42

  • Balbuzar
  • Watpiti
  • Mustang
  • Puma

Cris d'équipe de la compagnie 42

  • Balbuzar: Balbuzars volent vers la victoire !
  • Wapiti: Wapitis combat toujours unis !

Compagnie 43e Paris

Équipes de la compagnie 43

  • Impala (Équipe fermé)
  • Castor
  • Panthère
  • Fennec
  • Fou de Bassan

Cris d'équipe de la compagnie 43

  • Impala : Impala sourit même au combat !
  • Panthère : Panthère prête à tous faire !
  • Castor : Castor au boulot !
  • Fennec : Fennec dynamique et futé !
  • Fou de Bassan : Fou de Bassan toujours partant !

Historique des camps de la compagnie 43

Camp d'été
  • 2017 : Nouvelle-Aquitaine
  • 2018 : Cosnes-Cours-Sur-Loire, Boulleret, Bourgogne-Franche-Comté (victoire : castor)
  • 2019 : Nedde, Limousin (victoire : castor)
Camp de Pâques
  • 2018 : Saint Prix
  • 2019 : Les Essarts-le-Roi

Sources

Site du groupe
Site de la troupe 42 Paris