Welcome to the ScoutWiki Network

Groupe EEUdF Nancy

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Logo js.jpg    En France, ce groupe fait partie d'un des neuf mouvements pratiquant officiellement l'accueil de scoutisme.
Nancy

Foulard du groupe de Nancy

Foulard du groupe de Nancy
Icon scout and guide.svg
Groupe mixte

Fondation : 1912
Fondateurs : René Bertrand
Fermeture : {{{fermeture}}}
Chef(s) actuel(s) :
Coordonnées
Adresse : 6, rue Chanzy
Nancy (54000)
Téléphone :
E-mail :
[mailto: ]
Site web :
http://www.eeudf-nancy.org/
Unités
  • Meute
  • Unité mixte
  • Anciennes unités :

48° 41' 37", 6° 11' 5"




Histoire

En 1912, René Bertrand, président de l’Union chrétienne de jeunes gens (UCJG) de Nancy, décide de fonder au sein de son Union une troupe d’éclaireurs unionistes[réf. nécessaire].

A. Seyrig est chef de troupe en mars 1922, la troupe compte alors plus de 40 éclaireurs répartis dans 4 patrouilles[1].

La meute de Nancy est créée en janvier ou février 1922 (affiliation en avril nº25) et une deuxième troupe se créé la même année, en mai ou juin. Il y a une vingtaine de loups répartis dans quatre sizaines en juillet.
La région Nord-Est créer alors le Secteur de Nancy qui regroupe les deux troupes, la meute mais aussi la troupe de Lunéville.

Les chefs en juillet 1922 :

  • J. Noël pour la meute
  • M. Hornus pour la troupe I
  • J. Diemer pour la troupe II

Nancy publie une revue locale du nom Sois Prêt dès août 1922 (ne pas confondre avec la revue nationale Sois Prêt). Il y aura plus tard (quand ?) une autre revue du nom de La Flamme.

Une équipe routiers (Les gueux de Lerrème) se créé début 1930 puis une deuxième meute début 1931. La même année, Albert Quellier est nommé chef de la troupe I, Jacques Foëx et Maurice Perrin sont assistants (CTA) à la 2e troupe et Geneviève Passebois devient cheftaine de la 2e meute.

Les deux troupes participent au camp national de Walbach (1936), l’année suivante une troisième troupe (troupe n°578) et une troisième meute (meute n°378) sont créées ; le chef-président de Nancy III est Maurice Crespin et Jean Gasser y est CTA. Toujours en 1937, Paul Pierrejean (sic) devient chef d'équipe à Nancy II et Joseph Fher sera le chef de cette équipe. C'est aussi à Nancy II que Claude Clottu est nommé CTA. Quant à la meute I, elle se dote d'une adjointe : Hélène Roy. En 1938, Franck Hervé devient chef de la meute I avec Geneviève Courtot comme adjointe. Antoinette Picard est nommée adjointe à la 2e meute. Jean Lutz devient chef de troupe adjoint à Nancy I.[2]

En 1948, Nancy est rattaché au district de la Meurthe, et ne compte plus qu’une troupe (la Godefroy-de'Bouillon) et une meute. Les chefs sont Albane Fages à la meute et J.-P. Yel à la troupe. Yel est remplacé en 1949 par Harry Klockenbring, assisté par Henri Brassac.[3]

Aujourd'hui

En 2012, le groupe local se situe au temple protestant réformé de Nancy, place Maginot. Les activités ont lieu en moyenne toutes les deux semaines : soit le samedi après-midi (réunion), soit tout le dimanche (sortie), soit le week-end entier (week-end).

Foulard

Le foulard est bleu roy bordé jaune, selon les couleurs des armoiries de Nancy.

Voir Aussi



Notes et références


  1. L’Éclaireur Unioniste, 9e année, nº4, p.49, 15 février 1922.
  2. Source : EUF, Le Lien, années 1936 à 1938.
  3. Source : EUF, Le Lien, mai-juin-juillet 1949, p.198.