The ScoutWiki Network server was offline since Friday 26th April because of a boot problem in the host server. All services should be back to normal since Sunday 12:00 (UTC). We apologise for any inconvenience caused by the outage.

Groupe EEUdF Aix-en-Provence

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Logo js.jpg    En France, ce groupe fait partie d'un des neuf mouvements pratiquant officiellement l'accueil de scoutisme.
Aix-en-Provence - Théodore Monod
Groupe EEUdF Aix-en-Provence

Fondation : 1932
Fondateurs :
Fermeture :
Chef(s) actuel(s) :
Coordonnées
Adresse : Aix-en-Provence
Téléphone :
E-mail :
[mailto: ]
Site web :
[ ]
Unités
  • Meute (Nº278)
  • Troupe (Nº543) : Tribu de la Montagne Percée

43° 31' 49", 5° 27' 22"



Le groupe d’Aix-en-Provence, qui voit le jour en 1932, est affilié au secteur de Marseille. C’est un groupe qui a été créé par la paroisse d’Aix-en-Provence de l’église réformée évangélique de France[réf. nécessaire].

La Meute portait alors le numéro nº278[1] et la troupe – « Tribu de la Montagne Percée »[2]. – portait le nº543.

Histoire

En 1929, le groupe d'Aix-en-Provence est en formation. En 1932, le groupe "des Amandiers" voit le jour, une meute est en formation. Il est affilié au secteur de Marseille (Région Provençale) et son foulard jaune bordé de vert [3].

Dans les années 1930 et 1940, la troupe d'Aix-en-Provence est jumelée avec celle de Toulon. Les deux troupes participent ensemble au camp national du premier jubilé à Walbach en 1936.

En 1936[4], le commissaire de secteur est Charles Rosset. Le groupe porte alors un foulard bleu bordé de orange et le local est au 14 de la rue Victor Leydet. La maîtrise est alors composé de :

  • Chef-président du groupe : Pasteur André Lamorte (1896 - 1980)
  • Cheftaine de Meute : Hélène Papadacci
  • Chef de Troupe : Henri Mazel
EUF Aix Amandier.jpg

En 1939 - 1940, la meute prend le nom d'Amandier[3].

En 1946, la cheftaine de meute est Simone Catala.

En 1948, le groupe est dorénavant affilié au secteur d'Aix-en-Provence qui regroupe Aix 1, Aix 2, Salon, Gardanne, Toulon et Digne[3].

En 1957, le chef d'équipe est Étienne Bovet.

En 1958, la maîtrise est composée de :[5]

  • Conseiller de groupe : Georges Agopian
  • Cheftaine de la meute I : Reversat Marie-Jeanne assistée de Ratsivalaka Josette (à partir de 1959)
  • Cheftaine de la meute II : Maryse Huc, assistée de Luzanne Gauthier (à partir de 1960)
  • Chef de la troupe I : Lionel Martin assisté par Maurice Rabouin
  • Chef de la troupe II : ..., adjoint : Étienne Bovet

[...]

C'est en 2012 que le groupe local est recréé par un membre de l’Église Réformée Évangélique de la rue de la Masse.

  • 2012-2013
    • le groupe ne compte que la branche cadette (louvettes et louveteaux)
    • Camp d'été : Bédouès (48 Lozère)
  • 2013-2014
    • la branche moyenne (Éclaireuses et Éclaireurs) est créée
    • Camp d'été : Lézères (09 Ariège), jumelé avec la meute d'Alès (30 Gard)
  • 2014-2015
    • Le groupe choisit, avec l'accord de son fils, de s'appeler : Aix-en-Provence - Théodore Monod
    • Camp d'été : Lasalle (30 Gard), en autonomie complète

Anecdotes

  • Il existe aujourd’hui une rue du Pasteur André Lamorte, chef du groupe dans les années 1930. Ce Pasteur réformé, devenu réformé évangélique, a ouvert une faculté de théologie à Aix-en-Provence et en était le doyen. Une rencontre a eu lieu avec la faculté de théologie de Montauban.
  • Henri Mazel (chef de troupe en 1936) est aussi le nom d'un journaliste et auteur dramatique (Henri Mazel sur Wikipédia)


Voir aussi


Notes et références


  1. Affiliation annoncée dans Le lien, mai 1932.
  2. Le nom porté par la troupe laisse penser que le groupe pratiquait l'indianisme.
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 Annuaire Éclaireurs unionistes de France.
  4. Sources : Répertoire EUF, 1936.
  5. Source : Registre des nominations des EUF, SHPF Paris.