Groupe EEUdF Étoile

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
LOGO MINIS ENJ.svg    En France, ce groupe fait partie d'un des neuf mouvements pratiquant officiellement l'accueil de scoutisme.
Étoile

Pour que vive notre idéal

Pour que vive notre idéal
Icon scout and guide.svg
Groupe mixte
Fondation :
Fondateurs :
Fermeture : {{{fermeture}}}
Chef(s) actuel(s) :
Coordonnées
Adresse : 56, avenue de la Grande Armée
Paris 17e
Téléphone :
E-mail :
[mailto: ]
Site web :
http://eeudf.etoile.free.fr
Unités
  • Meute Étoile Orion (années 1970, n°3b)
  • Meute Étoile Polaire (2011, n°113b)
  • Troupe (années 1970, n°136b)
  • Compagnie
  • Clan routier (n°2b)
  • Anciennes unitées :
    • Meute de la Jungle étoilée nº3 (1922)
    • Meute II nº113 (mars 1925)
    • Troupe nº136 (1917)
    • Troupe Jaune (années 1950)
    • Troupe Verte (années 1950)
    • Équipes de routiers nº2 (janvier 1930), nº47 (novembre 1931)

48° 52' 36.34" N, 2° 17' 13.20" E




Le Bloc de l’Étoile est un groupe comprenant deux meutes de louveteaux mixte, une compagnie d’éclaireuses, une troupe d’éclaireurs et des équipes d’aîné(e)s.

Attaché à une certaine tradition, qui se traduit par une non-pratique de la co-éducation horizontale en branche moyenne, une pratique de la totémisation et des noms de jungle, un attachement à l’uniforme et à la pratique du froissartage ou encore à la cuisine sur feu de bois, le groupe est soutenu par la paroisse réformée de l’Étoile dans le 17e.

Historique

Création et avant-Guerre

La troupe de l’Étoile fut créée en 1917[1], pendant la première Guerre Mondiale. Les premières patrouilles portent le noms d’oiseaux : Coucous, Cigognes, Tourterelles, Huppes.

La première meute de Louveteaux se forme en 1922.

« Depuis la lune de l’Étoile du Sauveur, date de sa naissance, la meute de « la Jungle étoilée » grandit sans cesse sous la direction de sa cheftaine, Mlle de Clausonne, aidée par Vieux Zèbre et Goéland Blanc. Elle comprend trois sizaines au complet (gris, rouges, fauves). À la fête de la troupe, elle connut les effluves du succès dans la comédie de la Redingote, ses exhibitions plus ou moins acrobatiques, et enfin dans la danse de Kaa.
Beaucoup de sorties le jeudi exclusivement, jeux fréquents et suivis avec passion sinon très variés. Nombre de premières étoiles et même de secondes ornent les fronts des petits loups.
La meute a participé à la réunion annuelle de la Seine et même goûté pour la première fois la douceur de la tente.
Un concours inter-sizaines, développant entre autres choses l’initiative des sizeniers, promet de fort belles choses.
À vous tous, frères, bonne chasse dans la Jungle.  »

G.B. dans l’Éclaireur Unioniste, 9e année, nº14, 15 juillet 1922, p.211.

En 1930, une des première équipe de routier ses créée. Elle est affiliée au nº2 en janvier.

En 1931, la troupe compte quatre patrouilles : Cigognes, Tourterelles, Huppes et Écureuils. Elle gagne le concours de Trivaux. Cette même année, une deuxième équipe de routiers est créée, puis affiliée au nº47 en novembre.

Seconde Guerre Mondiale et déclin

Pendant la seconde Guerre Mondiale, la troupe continue ses activités dans la clandestinité. La troupe campe en Norvège, à Oslo, en 1940. En 1948 et 1949, A. Rolland est Chef de groupe. Il y a deux troupes dans les années 1950, troupe jaune et troupe verte (en référence aux couleurs du foulard). Fin des années 60 la troupe disparaît.

Recréation

Bernard Miquel (Ourson) remonte la troupe au début des années 1970. Beaucoup d’éclaireurs de Roquépine la rejoigne.

La troupe fut jumelée avec celle de Neuilly pendant les années 1990.

Au début les années 2000 la troupe grandit, passant progressivement de deux à cinq patrouilles en 2008. La troupe compte une trentaine d’éclaireurs en moyenne.

La troupe est constituée de 5 patrouilles, les Aigles, les Castors, les Faucons, les Léopards et les Loups.

Le 16 juin 2007, année du centenaire du scoutisme, les chefs aidés d’anciens organisent le premier ÉTAC (ÉToile Au Complet). À cette occasion de nombreuses archives sont remises dans le but d’écrire l’histoire du groupe.

Le 5 avril 2009, l’Étoile place trois patrouilles (équipes) dans les 10 premiers du classement du concours de Trivaux : les Léopards arrivent premiers, les Castors deuxièmes et les Aigles huitièmes. Le drapeau retourne à l’Étoile 5 ans après le succès des Aigles en 2004.

Le 8 mai 2010, les Faucons arrivent deuxième du concours de Trivaux devant les Léopards troisième et derrière les Panthères de Passy. Les Castors arrivent 21°.

En 2011, la troupe, la compagnie, la meute et les routiers participent au centenaire des EEUdF au camp de Franche-Comté Bourgogne les 21, 22 et 23 juillet.

En septembre 2011, suite à la demande croissante d’inscription à la meute (il existait une liste d’attente de deux ans), une deuxième meute est créée. Il y a maintenant deux meutes dans le bloc de l’Étoile : la meute de l’Étoile Polaire et la meute de l’Étoile Orion.

Liste des camps

Activités et camps de la (des) meute(s) de l’Étoile

  • 2001
    • Été : Maniwaki
  • 2002
    • Été : Corleone
  • 2003
    • Été : Komos
  • 2004
    • Eté : Morikami
  • 2005
    • Été : Elfabet
  • 2006
    • Été : Laer’Mor
  • 2007
    • Été : Galaxia, Alençon (61)
  • 2011
    • Été : Restwoad, Sainte-Marie (25)
      • Louise Laporte remplace Rémi Kircher
    • Création de la meute polaire (chef de meute: Corsac D&C)
  • 2012
    • Meute Orion : Quillabamba
    • Meute Polaire : Woodlard, Vernon (27)
  • 2013
    • Meute Polaire : Arcarion, Château de Saint-Loup-lès-Gray (70)

Harfang remplace Corsac comme chef de meute

    • Meute Orion :
  • 2014
    • Meute Polaire : Mano Nera, Bagneux (49)
    • Meute Orion :
  • 2015
    • Meute Polaire : Jungle étoilée, Vernon (27)
    • Meute Orion :

Activités et camps de la Troupe

  • 1991
    • Pâques (HP) : Moulins
    • Été : FTM, Lurcy-Lévis
  • 1992 :
    • Pâques (HP) : Camp canoë, Tonnerre
    • Été : Charleville-Mézières (Warcq)
  • 1993 :
    • Pâques : Camp groupe local, Senlis
    • Été : Bachelerie, Bellac
  • 1994 :
    • Pâques (HP) Le Biot, St Gervais
    • Été : Sédarie, Sédarie
  • 1995 :
    • Pâques (HP) : Touraine 95, Tours
    • Été : Cotawba, La Force
  • 1996 :
    • Pâques (HP) : Cléron, Besançon
    • Été : Kismet, Moulins (Montbeugny)
  • 1997 :
    • Pâques (HP) : Caffreys, Grandville
    • Été : Korma, Bellac
  • 1998
    • Pâques (HP) : Vendôme Tour, Vendôme
    • Été : Keton, Moulins (Chevagnes)
  • 1999 :
    • Pâques : Maëllar, Bai de Somme
    • Été : Kotchava puis LCA, Dordogne
  • 2000 :
    • Été : Kanawa, Nevers
  • 2001 :
    • Été : Mingus, Oyonnax
  • 2002 :
    • Été : Sihn, Angers
  • 2003 :
    • Pâques (HP) : Archi HP, Vendôme
    • Été : Galeace, Vendôme
  • 2004 :
    • Été : Garagay, St Patrice du désert-Le Petit Jard
  • 2005 :
    • Été : Amon Fein, Alpes
  • 2006 :
    • Été : Gnikiwi, Sossay (86)
  • 2007 :
    • Pâques : Bolt, Preuilly (18)
    • Été : Riska, Alençon (61), Loups.
  • 2008 :
    • Pâques (HP) : Dordogne 2008, camp itinérant de Rocamadour vers les châteaux de la vallée de la Dordogne.
    • Été : Ordo Templi, Saint-Léger-Vauban (89), Loups et Léopards.
  • 2009 :
    • Pâques (HP) : Ganrave, Saint-Jean-du-Gard (30), constructions de ponts et rencontre avec Daniel Bourguet (moine-ermite Protestant)
    • Été : Omnia Stella, Chaumont-sur-Tharonne (41), Faucons.
  • 2010
    • Été : O’ legendo, Corvol d’Embernard (58), Léopards
  • 2011
    • Été : Sainte-Marie (25), Faucons
  • 2012
    • Été :
  • 2013
    • Été :


Camps de la Compagnie

  • 2015: aucun camp d'été

Activités de la Route

  • 1949: l'Équipe II campe au Montperreux en Suisse de Noël 1949 au 3 janvier 1950
  • 1950: le Clan possède une équipe du nom de "Citadelle", ils inaugurèrent leur local en juin 1950, rue Denis Poisson
  • 2011: Du 18 au 23 juillet, trois routiers parcourent 400 km en vélo, de Provins (77) à Sainte-Marie (25), afin de rejoindre la Troupe, la Meute et la Compagnie pour la veillée finale du centenaire des EEUdF au camp de Franche-Comté Bourgogne.

Voir aussi


Notes et références