The ScoutWiki Network server was upgraded on June 3rd, 2020. We're currently seeing some problems with long page loads on certain pages (for example Recent changes on large wikies). Sorry for the inconvenience!

Groupe EEDF de La Talaudière

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
LOGO MINIS ENJ.svg    En France, ce groupe fait partie d'un des neuf mouvements pratiquant officiellement l'accueil de scoutisme.
Groupe EEDF de la Talaudière

Foulard du groupe

Foulard du groupe
Icon scout and guide.svg
Groupe mixte

Fondation : 1974
Fondateurs : René Dursapt
Fermeture : 2009
Chef(s) actuel(s) :
Coordonnées
Adresse : 31 rue Victor Hugo

42350
la Talaudière

Téléphone :
E-mail :
[mailto: ]
Site web :
[{{{site}}} {{{site}}}]
Unités
  • Lutines et Lutins
  • Louvettes et Louveteaux
  • Éclaireuses et Éclaireurs
  • Aînées et Aînés

45° 28' 55.67" N, 4° 26' 12.80" E




Historique

En octobre 1974, un ancien éclé de Firminy, René Dursapt, démarre un groupe à la Talaudière. Le succès sera au rendez-vous avec 66 éclaireurs en fin d'année. C'est sa mère, Colette, qui deviendra la trésorière du groupe (et bien plus encore[1]). Elle le restera jusqu'à la fermeture du groupe, soit 35 ans plus tard ! Des parents assument la fonction de "chef de groupe" et René D. peut se consacrer à l'encadrement des jeunes. Le premier local se trouve dans les dépendances du château de la Sablière.

En décembre, premier camp d'hiver à Rochegut. Les activités s'orientent entre autre vers le ski et la photo et les Eclés pratiquent l'autofinancement classique : vente des calendriers, de brioches, de muguet, de cartes de Noël...

L'équipe de parents est très investie. En 1978, lorsque le groupe s'installe dans son nouveau local ("la datcha"), les parents y organisent leur réveillon.

En 1980, le centre social de la Talaudière accueille le congrès annuel des EEDF.

1981 : le camp sera un peu spécial. Le groupe s'organise pour partir en Écosse (Pittlocry) sous la direction d'Henri Mayne pour participer au Jamboree.

1986 : Par l'intermédiaire de Jonathan Bathurst, un camp d'été itinérant en Angleterre est organisé. Un bal permettra de collecter des fonds.

En mars de la même année, le groupe quitte "sa datcha" pour s'installer dans la conciergerie à l'entrée du parc (aujourd'hui disparue).

1989 : Nouveau grand projet. Deux bals seront organisés[2] pour financer un camp itinérant au Canada. Le camp sera un succès mais laissera le groupe sans le sou. Le Canada sera le point d'orgue de l'équipe originelle du groupe.

1994 : Le groupe se reforme et lance une nouvelle dynamique. Le record d'adhérents est battu : 76. C'est aussi l'année d'un changement de local pour rejoindre celui qui sera occupé jusqu'à la disparition du groupe : 31 rue Victor Hugo.

1996 : Participation à Mosaïque.

2000 : Un voyage du groupe à Paris pour fêter le deuxième millénaire.

2002 : Le camp Aînés en roulotte sur le thème du cirque est un succès mais il épuise les énergies.

2003 : Nouveau départ de zéro ! Il est difficile de trouver des bénévoles prêts à s'investir. On tente les activités le mercredi mais le résultat n'est pas probant. Retour au samedi !

2009 (décembre) : La mayonnaise n'a pas pris. Le groupe doit se résoudre à fermer.

Le Foulard

Foulard durandal.svg

Foulard du groupe de la Talaudière.


Notes

  1. Chaque samedi matin elle va au local pour allumer le poêle afin que les enfants soient au chaud !
  2. Ce type d'autofinancement ne sera pas reconduit par la suite par manque de visibilité sur les résultats et un investissement trop important.

Voir aussi