Groupe EEDF Lapérouse de Boulogne-Billancourt

De Scoutopedia
LOGO MINIS ENJ.svg    En France, ce groupe fait partie d'un des dix mouvements pratiquant officiellement l'accueil de scoutisme.
Lapérouse - Boulogne-Billancourt

Logo du groupe sur sa page Facebook

Logo du groupe sur sa page Facebook

Fondation : 1945
Fondateurs : Pierre Lévy (Chevreau)
Fermeture :
Chef(s) actuel(s) :
Coordonnées
Adresse : 11 rue de Clamart
92100 Boulogne-Billancourt
Téléphone : {{{téléphone}}}
E-mail :
{{{mail}}}
Site web :
http://appareillage.net/

48° 49' 48.00" N, 2° 14' 24.00" E




Le groupe Lapérouse - Boulogne-Billancourt est un groupe local des Éclaireurs de France puis des Éclaireuses et Éclaireurs de France implanté à Boulogne (92), dans la région EEDF Île de France.

En 2024, le groupe accueille 124 jeunes, avec l'aide de 48 bénévoles. Il s'agit, de loin, du plus gros groupe EEDF de la région.

Le groupe est considéré comme traditionnel au sein des EEDF. Il respecte le système des patrouilles, met en place la loi et la promesse et tous les jeunes portent une tenue (la chemise orange).

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

L'histoire détaillée du groupe est disponible sur leur site.

Création et jeunesse du groupe[modifier | modifier le wikicode]

Le groupe de Boulogne Lapérouse a été créé en 1945 par Pierre Lévy (Chevreau). Il se structure rapidement, participe d'ailleurs au Jamborée mondial de la paix de 1947 à Moissons et s'ouvre aux éclaireuses en 1949. Il s'ouvre également à l'international avec des camps en Suisse, au Maroc et surtout au Canada. En 1956, il obtient au local dans une Maison des Jeunes et de la Culture (MJC). Le groupe porte alors la chemise beige. Le groupe fête en 1965 ses 20 ans, et passe à la chemise grise. Le groupe organise des camps en Autriche, et commence à s'investir dans la solidarité internationale, d'abord avec Madagascar.

Les remous des années 60-70[modifier | modifier le wikicode]

Mai 1968 impacte durablement les EEDF, qui remettent en cause leurs pratiques au niveau national. Le groupe de Boulogne, représenté par Pierre Lévy, devient le fer de lance d'une partie du mouvement national qui défend le respect des traditions et de la symbolique face à la majorité progressiste ou "révolutionnaire".

En 1975, l'équipe régionale de la région EEDF Île de France tente de faire modifier les pratiques du groupe, qui connait une chute de ses effectifs. Le groupe décide alors de ne pas respecter les décisions de l'échelon régional et de maintenir ses pratiques telles qu'éprouvées par le temps. L'équipe d'animation louvette quitte le groupe, qui se remet rapidement.

L'envol des années 80-90[modifier | modifier le wikicode]

Les années 1980 et 1990 sont assez paisibles pour le groupe de Boulogne, qui se développe au niveau des effectifs, de l'engagement local et des relations internationales. Le partenariat avec la Côte d'Ivoire s'installe. Le groupe continue d'organiser des camps d'été et des camps d'hiver, souvent internationaux.

Les changements des années 2000[modifier | modifier le wikicode]

Les années 2000 débutent avec une première année bien chargée : camp de la meute à Oléron, camp de la troupe en Suède et camp du clan en Israël ! En 2001, Pierre Lévy annonce quitter ses fonctions de responsable de groupe, qui doit pour la première fois procéder à une élection pour en choisir un ou une nouvelle. Wallyd "Gayal" Benchikh devient responsable du groupe en 2002. Le groupe continue de se développer, et de tisser des liens à l'international (notamment avec le Bénin). Des liens se créent également avec des EEUdF.

Yves "Pécari" Lassagne prend la suite de Gayal en 2004.

Les unités[modifier | modifier le wikicode]

  • Une ronde de lutins : Ronde de Naos
  • Une meute de louveteaux : Meute de l'Alisier
  • Une troupe d'éclaireurs et éclaireuses : Troupe de la boussole (historiquement, il y avait une troupe d'éclaireurs : Troupe Lapérouse et une troupe d'éclaireuses : Troupe de l'Astrolabe, fondée en 1965)
  • Un clan d'ainés : Clan de la Panthère

Chaque camp donne lieu à un concours inter-patrouilles comprenant les installations, l'exploration, le grand jeu, une randonnée, les olympiades et le concours cuisine.

Particularités du groupe :[modifier | modifier le wikicode]

  • Dès 1948, le groupe s'est orienté vers des activités audio-visuelles avec la création d'un film "Alerte au camp". Chaque camp donne lieu à une rétrospective filmée.
  • Un camp commun, aînés et responsables, est organisé au mois d'août souvent à l'étranger. De nombreux camps chantiers ont eu lieu en Côte d'Ivoire.
  • Anciens célèbres : Manu Lévy, Henri Alekan (parent actif)

La loi[modifier | modifier le wikicode]

La loi actuelle du groupe a été créée à la suite de la création des EEDF en 1964 :

  1. L'Eclaireur est loyal
  2. L'Eclaireur est propre, maîtrise ses paroles et ses actes.
  3. L'Eclaireur sourit, même dans les difficultés.
  4. L'Eclaireur aime le travail et l'effort, il ne fait rien à moitié.
  5. L'Eclaireur se rend utile
  6. L'Eclaireur sait obéir et agir en équipe.
  7. L'éclaireur respecte le travail et le bien de tous.
  8. L'Eclaireur écoute les autres et respecte leurs convictions.
  9. L'Eclaireur pratique la fraternité scoute
  10. L'Eclaireur aime et protège la nature et la vie.


Divers[modifier | modifier le wikicode]