Groupe EEDF Charcot de Lyon

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Logo js.jpg    En France, ce groupe fait partie d'un des neuf mouvements pratiquant officiellement l'accueil de scoutisme.
Charcot de Lyon Monplaisir (groupe fermé)
Icon girl guide.svg
Icon boy scout.svg
Groupe mixte

Fondation : 1958
Fondateurs : {{{fondateurs}}}
Fermeture : 1982
Chef(s) actuel(s) : {{{chef}}}
Coordonnées
Adresse : Lyon 8e
Téléphone :
E-mail :
[mailto: ]
Site web :
[ ]
Unités

45° 44' 11", 4° 53' 2"




La troupe Charcot (puis "groupe Charcot") des EEDF rassemblait des Éclaireurs marins à Lyon 8e (quartier de Monplaisir). Elle a été créée en 1958 au sein du groupe Bayard et a fermé officiellement en 1982[1].

Elle aurait fusionné avec le groupe Nicolas Benoît (à l'époque à Chaponost). Le local matériel de la troupeLaënnec) et son contenu ont effectivement été utilisés pendant de nombreuses années et les activités nautiques ont fait partie des activités régulières du groupe Nicolas Benoît jusque dans les années 1990, notamment à Massignieu-de-Rives, près de Belley. Le local de Laënnec sert désormais au matériel de la permanence régionale.

Historique

Comme de nombreux groupes lyonnais, le groupe Charcot est issu du groupe Bayard. Un Clan voile est créé en 1958 au sein du groupe de Monplaisir. Il forme une troupe et devient indépendant.

Dans les années 1970, le responsable de groupe était Jammy Frontin. Les unités se réunissaient ainsi :

  • Louveteaux :

Réunions le samedi de 14h à 16h au 22 rue Volnay à Lyon 8e

  • Éclaireurs :

Réunions le samedi de 14h à 16h au 13 rue Jules Verne à Lyon 3e

  • Clan danse :

Réunions le vendredi de 19h à 21h au 13 rue Jean Zay à Lyon 9e (local du groupe Jean-Zay).

Pour la branche des éclaireurs, dans les années 70, le groupe organisait un « camp de neige » pendant les vacances de Noël, souvent dans l’Ain à Songieu. Il y avait également un camp d’une semaine à Pâques, plusieurs fois à Bormes-les-Mimosas dans une école de transmissions de la Marine Nationale et à Mèze dans l’Hérault. L’entrainement à la navigation se faisait en cours d’année sur le plan d’eau du Grand Large à Meyzieu sur des canots appartenant à un groupe de scouts marins qui y étaient basés. Par la suite, il y a eu des activités sur dériveurs avec des 420 et des « Mini Tikis » de la Jeunesse et Sports. L’ancien canot « Pourquoi Pas ? » ne naviguait plus dans ces années-là. Le groupe se faisait alors prêter des bateaux par d’autres groupes. En 1974, le groupe achète un Super Raid qui sera baptisé « Pourquoi Pas ? 2 » L’uniforme est différent de celui des éclaireurs « terrestres ». Chemise bleue (celle des scouts), pull-over bleu marine, pantalon de velours noir, baskets noires à lacets jaunes et bâchi (e bonnet marin) à pompon bleu. Le foulard est blanc avec un liseré noir et une bande rouge. La devise du groupe est : Charcot, pourquoi pas ? Les éclaireurs sont répartis entre mousses (plus jeunes) et marins (plus âgés). Les patrouilles sont remplacées par des équipages : Hippocampes (rieurs), Albatros (plus haut), Otaries (farouches), Chétodons (prompts)…


Bandeau d'Éclaireur marin

Reproduction du bandeau d'Éclaireur marin retrouvé au local du groupe Nicolas Benoît à Chaponost au début des années 1990. Il appartenait certainement au groupe Charcot.


Les camps d'été

Année Louveteaux Éclaireurs Aînés
1967
1968
1969
1970
1971
1972 Mèze
1973 Billiers
1974 Sardaigne
1975 Handaye
1976 Billiers
1977
1978
1979
1980
1981
1982

Le local

Le local de Laënnec sert désormais au matériel de la permanence régionale.


Liens


Notes et références


  1. D'après les archives de la permanence régionale.