The ScoutWiki Network server was offline since Friday 26th April because of a boot problem in the host server. All services should be back to normal since Sunday 12:00 (UTC). We apologise for any inconvenience caused by the outage.

Groupe AGSE 37e nautique Paris - Notre Dame des Victoires

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Logo js.jpg    En France, ce groupe fait partie d'un des neuf mouvements pratiquant officiellement l'accueil de scoutisme.
37e nautique Paris - Notre Dame des Victoires

Foulard du groupe

Foulard du groupe

Icon boy scout.svg

Groupe masculin

Fondation : 1993
Fondateurs :
Fermeture : {{{fermeture}}}
Chef(s) actuel(s) : CG : Johann S. CT : Antoine des B. CR : Manuel T.
Coordonnées
Adresse : 11, place du Cardinal Amette
Paris 15e
Téléphone :
E-mail :
[mailto: ]
Site web :
[ ]
Unités
  • Meute (8-12 ans)
  • Troupe (12-17 ans)

48° 51' 4", 2° 17' 47"




La 37e nautique Paris – Notre Dame des Victoires est un groupe de louveteaux et d'scouts affilié à l'Association des guides et scouts d'Europe. Ce groupe a été fondé en 1993 dans la paroisse Saint-Léon de Paris. En 2014, ce groupe est composé d'une meute de louveteaux et d'une troupe organisée en quatre patrouilles de scouts.

Le groupe est placé sous le patronage du Notre-Dame des Victoires, la troupe sous celui de saint Georges.

Histoire du Groupe

La 37e Paris a été créée en 1993 à la paroisse Saint-Léon de Paris. Le groupe ne comprend d'abord qu'une meute. En 1995, la troupe est créée par Étienne de V.. Elle n'est composée alors que de deux patrouilles : l'Ocelot et le Mustang. Le premier camp d'été se déroule en Vendée.

En 1996, Yorick P. crée une troisième patrouille : le Jaguar. Le 22 septembre 1996, la troupe participe à la messe pontificale présidée par saint Jean-Paul II à Reims. Le camp d'été se tient en Bretagne.

En 1997, Melchior L. crée une quatrième patrouille : l'Hermine. Le camp d'été se déroule en Corse, près de l'Île-Rousse. Le Mustang devient patrouille cime et Pierre-Louis G.-G., son CP, Raider-scout

En 1999, la dernière patrouille créée, l'Hermine, est remplacée par le Gerfaut dont le premier CP est Antoine C..

En septembre 2010, la 37e Paris est renforcée par l'apport de trois de ses sept patrouilles de la 27e Paris (Caribou, Husky et Condor). La 37e Paris devient à cette occasion nautique et change de foulard, abandonnant le foulard vert et blanc.

Chefs de Troupe

...

Patrouilles de la Troupe

Patrouilles actives

  • Ocelot (Ocelot semper … tenax !) - bleu et noir - Saint François
  • Mustang (Mustang rapide et … franc !) - noir et blanc - Saint Jacques
  • Gerfaut (Gerfaut qui ose … gagne !) - bleu et blanc - Saint Michel
  • Caribou (Enset ... Aratro !) - marron et noir - Saint Jean-Marie Vianney

Patrouilles fermées

  • Jaguar (Jaguar puissant et … loyal !)
  • Hermine
  • Husky (Husky fier et … hardi !)
  • Condor[1]

Chant de Troupe

1. Éclaireurs de la 37, nous marchons vers le lointain,

le Baussant à notre tête, chantons fort notre refrain.

Notre-Dame nous appelle, Notre-Dame nous pousse à croire

À une vie toujours plus belle, à une marche vers la victoire.


2. "Par saint Georges, vive la 37" tel est notre cri de guerre.

Point d'obstacles nous arrête, sur la trace des raiders.

Rassemblés par nos foulards, nous ignorons la douleur.

Brandissant notre étendard pour que brille nos couleurs.


3. Vert, couleur de l'espérance qui anime notre foi,

En l'Europe et en la France, aux principes de la Loi.

Blanc, symbole de la pureté qui anime notre honneur

De la Vierge immaculée, de l'Église et de nos cœurs.


4. Le regard droit et fier, toujours nous voulons servir.

Derrière l'exemple de nos pères toujours nous voulons courir.

Et quand l'action nous appelle, nous sommes prêts à recevoir

D'la victoire le frôlement d'aile, de l'honneur toute la gloire.


5. Saint François, patron d'l'Ocelot, tire la patrouille vers le haut.

Au combat sans lâcheté, nous imposons le respect.

Malgré quelques défaillances, nous on compte pas sur la chance,

Pour gagner avec gaieté ce que l'on a mérité.

Voir aussi


Notes et références


  1. fermée depuis septembre 2011