Gribouille à l'école

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher

Les enfants ayant souvent du mal à trouver des sketchs drôles qui soient plus riches que de simples “blagues Carambars”, le Labo-Scout de Riaumont a proposé quelques assemblages de classiques pour veillée louveteaux ou jeannettes.



_ Allez les enfants, sortez vos cahiers de Français, on va commencer aujourd'hui par un peu de conjugaison : Gribouille récitez-moi le verbe “marcher” au présent.

  • [lentement] Je mar...che, tu... mar…ches, il...mar...che...

_ Plus vite Gribouille, plus vite !

  • D'accord, alors... nous courons, vous courez, ils courent !

_ Non, ce n'est pas ce que j'ai demandé !

_ Il faut donc revoir la conjugaison : quel est le futur du verbe bailler ?

  • Dormir !

_ Tant pis. Essayons autre chose : quand je dis “je suis belle” quel temps est-ce ?

  • Du passé, Madame...

_ Changeons d'exercice, un peu d'analyse grammaticale. Gribouille, dans la phrase : “Le voleur a volé les pommes”, où est le sujet ?

  • En prison, madame !

_ Cela suffit, maintenant prenez plutôt une feuille et vous allez me faire une rédaction décrivant la première rencontre de Christophe Colomb avec les indiens.

  • Gribouille tire la langue et commence à dire ce qu'il écrit :

« Le premier colon en Amérique s'appelait justement Christophe. Il pensait arriver en Inde par une voie où la main de l'homme n'avait jamais mis les pieds. De son côté, sur la côte d'Amérique, un chef indien observait ces grands navires inconnus, prudent comme un renard, il s’approcha à pas de loup...  “D'où peuvent venir ces grandes voiles, tels des oiseaux migrateurs” ? Mais il se dit que si c'étaient des migrateurs, ils n'auraient pu se gratter que la moitié du dos... » La maîtresse interromps l'exercice :

_ Gribouille, j'en ai assez de ces simagrées. Je vous emmène chez le directeur, suivez-moi !

Le directeur les accueille d'un ton grognon :

- Alors Gribouille vous avez des ennuis avec votre professeur de français ?

  • Je suis désolé, et je vous demande pardon car je ne le fais pas exprès. Mais c'est surtout le prof de Maths qui dit que je n'arrête pas de lui poser des problèmes...


- Attention Gribouille, tout le monde se plaint de vous !

  • Mais monsieur le directeur, est-ce qu'on peut être puni pour quelque chose qu’on n’a pas fait ?

- Bien sûr que non !

  • Ouf cela me rassure ! Parce que je viens de me rappeler justement que je n’ai pas fait mes devoirs de français et de math !..

- Cela suffit Gribouille, vous serez punis. De toute façon on me dit que vous arrivez toujours en retard à l'école !

  • Ce n’est pas de ma faute, c’est à cause du panneau.

- Quel panneau ?

  • Celui juste au bout de la rue. Je sais bien lire maintenant, grâce à l'école. Et sur ce panneau c’est marqué : « École, ralentir »…

- J'en ai assez entendu pour aujourd'hui. Gribouille c'est la quatrième fois cette semaine que vous arrivez en retard, que dois-je en déduire ?

  • Ben... qu'on est jeudi !

- Dehors ! Prenez la porte, et vous serez collé. Auriez-vous oublié que nous sommes sur terre pour travailler. Gribouille s'en va... avec la porte

  • Je ne voudrais pas être impertinent, mais cela tombe bien parce que moi, justement, j'ai toujours voulu être marin !

(lancer tout de suite un Ban sur le thème marin ou de l'école)

voir aussi