Gondwana 2013

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Gondwana 2013

Gondwana 2013

Logoasv.jpg Évènement ASVd
Du 14 septembre au 16 septembre 2013
Pays : Suisse
(canton de Vaud, bois de Grancy)
  • 2013 : environ 600 scouts présents

46° 35' 28", 6° 26' 57"

Gondwana 2013 est la deuxième édition d'un grand jeu de rôle qui a réuni presque tous les scouts du canton de Vaud dans la forêt de Grancy.


La Légende

Au commencement, les huit Dragons originels, naviguant dans l’éther infini de l’Univers, se réunirent afin de créer un nouveau monde. Chacun eut une journée pour façonner cette nouvelle terre à son image.

Le premier fut le Dragon de platine qui créa le sol, la terre, et les montagnes. Au deuxième jour, le Dragon de saphir remplit les lacs, les rivières et les océans d’or bleu. Au troisième jour le Dragon d’azurite mit un peu de lumière dans ces ténèbres en créant le ciel. Le Dragon d’émeraude, à l’aube du quatrième jour, donna à la terre noire et brune de verdoyantes couleurs en créant les forêts et autres végétaux. Le cinquième jour, le Dragon de diamant, fit apparaître sur les sommets des montagnes de blanches taches. Il imposa également à ce jeune monde le froid qui commença sa propagation par les deux pôles, c’est ainsi que naquirent de vastes étendues de glace. Au sixième jour le Dragon de rubis, voulant assurer la vie en ce monde, créa la chaleur et le feu. De plus afin de ne jamais voir la terre totalement froide, il déposa une réserve de chaleur en son centre. Et, la nuit tombée, le Dragon d’argent fit apparaitre la lune et les étoiles pour éclairer la terre même dans l’obscurité. Finalement, le dernier des Dragons et responsable du conseil des Huit, le Dragon d’or, fit apparaître la vie.

Après ces huit jours éprouvants, les Huit sombrèrent dans un sommeil bien mérité.

Ils furent réveillés par les conflits des hommes et les forcèrent à régler leurs querelles de manière définitive sur le continent mythique de Gondwana.

Durant trois jours les peuples se battirent avec courage, mettant toutes leurs forces et leur ingéniosité à profit pour trouver les réponses aux énigmes des Dragons. Ce qui devait être le dernier conflit des hommes vit la victoire des Massaïs, et l’exil des Huns.

Le Dragon d’Azurite qui avait comploté pour les rayer les hommes du monde fut vaincu par les autres Dragons, aidés par les plus vaillants guerriers des hommes.

Les sept Dragons restant renvoyèrent les hommes sur terre en les enjoignant de ne plus entrer en conflit, avant de s’endormir à nouveau. Les peuples reprirent donc le cours de leur existence, dans leurs nouvelles frontières, confiants que la paix durerait des millénaires.

Les différents peuples vécurent quelques années heureux mais rapidement, ils se rendirent compte que, même s’ils n’avaient plus de raison de lutter entre eux, ils auraient bientôt des problèmes, en effet des forces magiques étaient à l’œuvre, la lumière était en train de disparaitre.

Le soleil était en train de mourir, peu à peu il perdait sa couleur et sa force de vie, son éclat déclinait et avec lui la joie, la paix et l’espoir disparaissaient dans le cœur des choses vivantes.

La nature sans soleil s’éteignait, les plantes étaient en train de mourir, les animaux erraient sans but et détruisaient tout sur leur passage, ils mourraient de maladies inconnues jusqu’alors, ou peut-être était-ce juste du désespoir ?

Dans le même temps, les humains s’accusaient les uns les autres d’être responsables du sort de la planète, et les rivalités grandissaient. Les peuples étaient presque sur le point de partir en guerre pour essayer de détruire ceux qu’ils accusaient d’être la cause de leur malheur.

Mais certains sages, conscients que cette rivalité n’était pas la meilleure solution, commencèrent à faire des prières et des offrandes aux Dragons pour les réveiller, pour tenter de les faire intervenir avant que la terre ne soit définitivement détruite.

A force d’efforts, les hommes réussirent à éveiller les Dragons, ceux-ci surpris et mécontents d’être dérangés appelèrent les sages qui les supplièrent de sauver la terre, d’utiliser leur magie afin que les catastrophes cessent.

Les Dragons les entendirent mais comme ils n’arrivaient pas à trouver la raisons de ces bouleversements, ils acceptèrent d’accueillir les rares survivants des peuples du monde à nouveau sur Gondwana le temps de trouver une solution pour la terre.

Du bout du Monde, les grands chefs vinrent :

  • Brynhild, grande héroïne Valkyrie et princesse des Vikings des mers du nord
  • Jianwen, 2e empereur des chinois Ming
  • Chak Tho Ich’ak, reine Mayas, fille du célèbre chamane Kuk’araop’ko
  • Naguvu Simba, grand chef des Massaï
  • Al-Aziz ad Dîn, fils du regretté Salâh ad-Dîn , roi des Sarrasins d’orient
  • Jules César, grand empereur Romain


Le Dragon d’or leur permit de se rendre sur Gondwana pour y trouver refuge.

Les Chefs s’en allèrent avertir leur peuple respectif, et commencèrent à se préparer. Le jour J, les peuplades seront emmenées grâce la magie des Dragons sur Gondwana, pour que commence l’ultime Quête du partage du Monde…

Le Jeu

En bref


Six peuples s'affrontent dans les bois de Gondwana. Lors des temps de jeu, les participants peuvent rencontrer des adversaires, se battre, demander des indices aux hordes, aller boire un coup à la taverne et bien d'autres choses encore. Lors des temps de trêve, les joueurs se reposent, dorment, mangent et doivent rester dans leurs camps. Pour gagner des points, les peuples doivent découvrir des objets, qu'ils retrouvent grâce à des indices délivrés par les hordes, et les déposer dans un bastion puis tenir ces bastions.


Les peuples (Selon le classement final)


  • Les Romains
  • Les Mayas
  • Les Sarrasins
  • Les Mings
  • Les Massaïs
  • Les Vikings

Les autres personnages de Gondwana


Chaque peuple est régis par un Roi ou une Reine ainsi que par des Seigneurs.


Les combats Le défenseur choisit une des quatre compétences de combat. On additionne les points dans la compétence et l'argent misé. L'argent est échangé dans tous les cas, le gagnant prend une vie au perdant.


Groupes présents


Liens externes

Liens internes