Esther Welmoet Wijnaendts Francken-Dyserinck

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Esther Welmoet Wijnaendts Francken-Dyserinck
Esther Welmoet Wijnaendts Francken-Dyserinck
Présidente de l'AMGE
7 février 1876 · 11 novembre 1956

Personnalité AMGE

AMGE.

Personnalité néerlandaise

Pays-Bas.

Esther Welmoet Wijnaendts Francken-Dyserinck été membre du conseil d'administration du guidisme néerlandais entre 1920 et 1933. Cette journaliste et journaliste, adepte de la sororité, a été l'une des fondatrices en 1928 et présidente de l'association mondiale des guides et des éclaireuses (AMGE) en 1929.

Dyserinck est l'unique enfant et fille de Johannes Dyserinck, pasteur mennonite, et Alida Johanna Geertruida Welmoet Bok. En 1897, elle épousa Cornelis Johannes Wijnaendts Francken (1863-1944), philosophe et publiciste dont elle divorça en 1916. Un de ses oncle, Hendrik Dyserinck (1838-1906), était ministre de la Marine, un autre oncle, Cornelis Dyserinck (1845-1904), était conseiller municipal des finances à Amsterdam .


Elle a été l'une des premières filles à fréquenter le gymnase Erasmiaans, mais a quitté l'école après la quatrième année pour enseigner les filles de 11 à 12 ans (enseignement selon les principes d'Arnold Toynbee). Quelques années plus tard, elle fonde le Toynbee-Vereeniging à Rotterdam.

Après son mariage en 1897, elle voyage avec son mari à travers différents pays d'Europe où ils suivent également des cours ensemble. Ces expériences ont été reflétées dans un magazine féministe auquel sa mère a également contribué. De retour de ses voyages à l'étranger, elle a commencé à travailler pour les droits des femmes, en partie sur l'insistance de Marianne C. Klerck-van Hogendorp. En 1907, elle est devenue co-fondatrice de l' Association néerlandaise pour le droit de vote des femmes , dont elle a été présidente dans les années 1908-1910.

À partir de 1910, des voyages se succèdent avec son mari, cette fois dans les Balkans, en Afrique et aux Antilles. Elle publie des lettres de voyage à ce sujet, qui ont ensuite été compilées. Après ces voyages et son divorce, elle est redevenue active dans le mouvement des femmes aux Pays-Bas et est devenue membre du conseil d'administration de l'Union néerlandaise pour les intérêts des femmes (Nederlandse Unie voor Vrouwenbelangen). Elle fait également partie des précurseurs du partie Volkspartij voor Vrijheid en Democratie. En 1935, elle fut l'une des initiateurs des archives internationales du mouvement des femmes à Amsterdam. Elle est restée impliquée dans le mouvement des femmes jusqu'à la fin de sa vie.

Liens


Précédée par Esther Welmoet Wijnaendts Francken-Dyserinck Suivie par
Rose Kerr
WAGGGS.svg

Présidente de l'AMGE
de 1929 à 1929.

Helen Storrow