Discussion Scoutopedia:Pages à supprimer/Organisation internationale des amicales du scoutisme MG-OIAS

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher

Tentative de résumé

En 1999, Bonazebi Perlin, alias Cerf le fort, réunit des jeunes venus de diverses associations congolaises, principalement des EUC et de SGdC. Une association est enregistrée la même année sous le nom de Jeunesse de l'association des Éclaireurs Unionistes du Congo (JAEUC). Mais les scouts restent dans leurs associations d'origine et la JAEUC se retrouve avec "un nombre insignifiant" de jeunes. Bonazebi Perlin collabore ensuite avec les ENF (camp-école au nord de Brazzaville), ce qui amène la JAEUC à devenir les ENC, en 2001 (selon la chronologie des ENF).

En juin 2002 (ou fin 2002), quelques étudiants scouts venant de diverses associations créent une plateforme scoute pour une amitié internationale. (selon Sylvie) Une association est créée sous le nom de Main gauche par Bonazebi Perlin. Elle établit son siège en France en 2003, sans être déclarée. Le projet Main Gauche se met en place en 2004 (rencontre ou camp en Argentine ?) et prend son essor en 2009. (En 2008, rencontre ou camp en Chine ?) La région Afrique organise sa première conférence à Goma, en RDC, du 17 au 19 Juillet 2009, avec des jeunes venant des pays suivants : Congo-Brazza, Cameroun, Rwanda (délégation de six personnes) et Congo-Kinshasa (RDC). (selon Cobra)

L'association serait reconnue dans une dizaine de pays, sans que l'on puisse savoir lesquels.

Le 13 janvier 2010, l'association Main gauche est déclarée en France, à Lorient.

En mars 2010, une assemblée extra-ordinaire tenue au Maroc (160 participants) modifie les statuts de cette organisation et remplace le nom Main Gauche par Organisation internationale des amicales du scoutisme (OIAS).

Le site de l'organisation prétend qu'elle « s'appuie sur ses 44 groupements et associations, répartis dans 16 pays. » Pour l'instant, les nombreuses contributions ont permis d'en localiser 4, dont 2 ne sont pas identifiées nominativement :

  • Afrique : deux associations congolaises (non identifiées) seraient affiliées à l'OIAS, ainsi que les Scouts de la Cathédrale du Cameroun et les Scouts de Kivou venant de la RDC. (selon Cobra)
  • Europe : un mouvement lituanien et un mouvement ukrainien (non identifiés) auraient demandé leur affiliation. (selon Pascal)
  • Asie : un mouvement thaïlandais (non identifié) aurait demandé son affiliation. (selon Pascal)

Il semble que les affiliés puissent être soit des mouvements de scoutisme existant, soit des groupements (voir des individus ?) n'appartenant à aucun mouvement de scoutisme.

La section Afrique de OIAS se serait rassemblée au Zimbabwe avec des jeunes de 5 pays : Zimbabwe, Congo-Brazza, Cameroun, Rwanda, et Congo-Kinshasa (RDC). (selon Pascal)

MangousteP 25 avril 2010 à 22:20 (UTC)