Discussion:Chronologie du scoutisme en France

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher

Incident de Perros-Guirrec

Pardon, mais si ce petit historique est assez bien fait, je ne vois absolument pas ce que vient y faire la mention de l'incident de Perros-Guirrec (et non pas "l'affaire Cottard" s'il vous plaît, respect de l'intégrité morale des personnes !!), surtout que nulle part n'est fait mention de l'existence ou de la création de ces scouts Catholiques de France. Un peu plus de cohérence svp ! (et un peu moins de piques inutiles) (Zebre)


Incident ou accident, je considère que quand il y a des morts, c'est plus vraiment un incident. De plus, ça a malheureusement fait partie de l'histoire du scoutisme. Alors après la dénomination est sûrement pas correcte et à revoir, et c'est p'têt pas sa place sur cette page. Mais vu qu'il y a une décision de justice rendue, c'est publique, et vu que ça concerne le scoutisme, ça a peut-être sa place ici ? (enfin, sans piques, machin chose tout ça quoi ;-) )

Cedsib 24 jan 2006 à 22:06 (CET)


C'est moi qui ai rédigé cet article et notamment la note sur l'incident de Perros-Guirrec.

Quelques remarques à ce propos :

1) Je ne prenais absolument pas position sur la responsabilité de Cottard ou alors c'était involontaire. (Coupable ou non, ca n'a que peu d'importance pour l'histoire du scoutisme, l'important ce sont les conséquences des faits pour le scoutisme).

2) Pourquoi "l'affaire Cottard" ? Parce qu'il a été au centre de cette affaire (certains diront qu'on s'est acharné sur lui parce qu'il était intégriste. D'autres diront qu'il avait eu un comportement irresponsable). Dans tous les cas, il était au centre du débat. Ceci dit l'incident de Perros-Guirrec me convient parfaitement si c'est moins polémique.

3) J'ai juste décrit les faits bruts (mort de 4 scouts et un plaisancier) et dit pourquoi c'était important du point de vue de l'histoire du scoutisme en France, à savoir un scoutisme ébranlé. Il n'y avait pas de prise de position ou alors elle était involontaire.

4) On ne peut pas dire que cet évènement n'a rien à faire dans l'histoire du scoutisme. Il est incontestable qu'il y a eu en France un avant et un après Perros-Guirrec notamment en terme de législation et d'effectifs (une belle baisse toutes tendances confondues)...

5) Je n'ai pas mentionné la création des Scouts Catholiques car je pense que cet article n'a pas vocation à décrire les naissances et morts de toutes les associations locales à part les "premiers essais" de scoutisme. Par contre un article sur l'Association Française des Scouts Catholiques est le bienvenue sur Scoutopedia et peut mentionner ce genre de renseignements.

Voila, j'espere avoir répondu clairement. Je te sens très souvent sur la défensive à rechercher la mauvaise intention. Sache qu'ici, il n'y en avait aucune. Les batailles de mouvements et de tendances, les mises à l'écart et les reconnaissances officieles n'ont jamais été ma tasse de thé.

thibjl alias Boussole 25 jan 2006 à 01:51 (CET)


Merci Boussole pour cette petite mise au point, mais moi, par contre, le terme d' incident ne me va pas du tout. 5 morts, c'est pour moi un accident ! ! !

Cedsib 26 jan 2006 à 00:37 (CET)

1941 : dissolution des éclaireurs bleus

Je ne pense pas que la dissolution de ce groupuscule scout ait eu une quelconque incidence sur le scoutisme, ni que le fait qu'il ait été dissous par Vichy soit révélateur d'un fait important pour le scoutisme français en général. N'y a-t-il pas un risque de surabondance si nous recensons toutes les créations et fermetures de très petits mouvements scouts (notamment pour les années 1980-1990, très prolifiques) ? Florian 28 novembre 2010 à 22:23 (UTC)


Si car c'était une association à orientation théosophique, une société de pensée très importante dans l'histoire intellectuelle ou spirituelle en occident de 1850 à 1950. Que l'échec des bleus soit l'échec des théosophes ou celui des cadres de ce groupe, ça n'ôte pas d'intérêt à leur existence. En plus je crois bien que Nicolas Benoit et quelques autres étaient théosophes, il y a même eu une campagne de l'église.

Mais comme j'ai maintenant l'habitude vous déciderez...Irdnael 29 novembre 2010 à 10:36 (UTC)

Irdnael, tes arguments sont intéressants, d'autres contributeurs vont sûrement donner leur avis qui seront sûrement très intéressants aussi. Mais il faudrait que tu arrêtes de jouer les pauvres persécutés, jusqu'à preuve du contraire, les contributeurs confrontent leurs arguments aux tiens, et le débat porte sur les arguments, non sur les personnes. Florian 29 novembre 2010 à 19:24 (UTC)


Je ne fais allusion qu'à la première affaire, celle de la Genèse de Patrouille où mon avis a été étranglé silencieusement. Irdnael 29 novembre 2010 à 19:38 (UTC)

Concernant cette dernière affaire, si tes arguments valent autre chose que du vent, n'hésite pas à nous les présenter. Mais je crois qu'entre la position d'une personne extérieure au mouvement se basant sur les dires d'un seul intervenant sur un forum qui ne parle que de sa modeste contribution et la position de membres du mouvement qui suivent les débats d'AG, les actualités du mouvement et sont impliqués à un niveau qui leur permet de prendre la température du mouvement, le choix est vite fait pour savoir qui est le mieux placer pour observer s'il existe un "courant" dans le mouvement.
Sinon, quelqu'un a un avis supplémentaire sur les éclaireurs bleus ? Florian 6 décembre 2010 à 22:05 (UTC)
Certes, les éclaireurs bleus ne me semblent pas essentiels (en même temps, je me méfie de la perception que l'on a aujourd'hui sur le scoutisme d'il y a 50 ans)... Le scoutisme maçonique semble avoir mieux prospérer au Luxembourg.
Cependant, la mention dans cette chronologie est très concise et, en l'état, je ne vois pas de problème pour la maintenir (une fermeture par Vichy n'est pas tout à fait comparable à un mouvement qui disparait de lui-même dans les années 1990). Si on la supprime, l'article sera orphelin et un lien vers ce "petit" mouvement me semble plus approprié dans la chronologie que dans l'Histoire du scoutisme en France.
MangousteP 8 décembre 2010 à 05:30 (UTC)